publicité
Accueil du site > Actu > Green People > Chantal Jouanno, fidèle au poste
2-03-2009

Chantal Jouanno, fidèle au poste

Taille texte
 
Le cerveau « vert » de Nicolas Sarkozy, c’est elle. Après avoir écrit les principales déclarations environnementales du Président et oeuvré en coulisses lors du Grenelle, Chantal Jouanno décroche le secrétariat d’Etat à l’Ecologie, où elle succède à Nathalie Kosciusko-Morizet.
SUR LE MÊME SUJET

D’abord, on l’imaginait mal claquer la bise à José Bové. Sa façon d’emboîter le pas de Nicolas Sarkozy lors d’une visite à l’Isle-Adam (Val-d’Oise), très bourgeoise dans sa longue écharpe rouge, peut-être. Ou cet air un peu sec sur les photos. Mais si Chantal Jouanno installe une distance, c’est celle de la discrète déterminée, pas celle de l’intellectuelle cassante. Elle parle d’une voix douce et lâche des expressions démodées – « enquiquiner », « nous étions déraisonnables » – qui cassent le déroulement trop policé de ses démonstrations.

Elle s’est glissée dans le bureau de Nathalie Kosciusko-Morizet, au secrétariat d’Etat à l’Ecologie, sans rien y changer. Une pièce bibliothèque dont les vieux livres tendance grimoires, les moulages de crânes et les mouettes empaillées, venus du muséum d’Histoire naturelle, allaient bien avec les mitaines et les longues jupes de NKM.

De la new wave au ministère de l’Intérieur

Pourtant, Chantal Jouanno n’a pas le même style que celle qui l’a précédée. Jupe noire courte. Chemisier blanc strict. Bottes cuir, daim et fermeture éclair. « C’est un soldat, une sous-préfète », dit Serge Orru, directeur général de WWF France, qui l’a rencontrée quand elle planchait sur le développement durable au ministère de l’Intérieur, époque Sarkozy, puis lors de la préparation du Grenelle de l’environnement. « Elle est directe, pragmatique, loyale. Elle a la génétique d’un grand commis d’Etat », complète-t-il. Elle, raconte plutôt un parcours au fil de l’eau, qu’elle a choisi autant qu’il lui est tombé dessus. ça donne : adolescente, dans un village de 100 habitants dans l’Eure, elle écoute Nina Hagen, s’habille new wave « comme tout le monde ».

A la veille du bac, ses professeurs estampillent son livret d’un avis défavorable. Elle le décroche, s’inscrit dans un BTS de commerce international. « Comme tout le monde, je voulais faire de “ l’international ”. » Puis suit une amie en fac économique et sociale : « La responsable de filière était portée sur les idées néomarxistes, c’était passionnant. » Elle doit choisir un stage, écrit « directement » à Martine Aubry au ministère du Travail. Obtient un poste. C’est là qu’un énarque lui conseille de faire Sciences-Po. Elle finit à l’ENA. « Je ne vais pas mentir, j’ai travaillé comme un Turc. Avec méthode, sans rien lâcher. » On continue. En 2002, elle est à la direction générale des collectivités locales. L’équipe de Sarkozy, alors au ministère de l’Intérieur, la repère – « je ne sais pas trop comment » –, et elle devient plume du ministre.

On dit que c’est Claude Guéant, actuel secrétaire général de l’Elysée, qui lui conseille de se mettre sur le dossier développement durable et écologie, créneau porteur. Elle le fait comme tout le reste : avec méthode, application. Prépare le programme du candidat pendant la campagne présidentielle – il obtiendra la pire note de l’Alliance pour la planète –, puis ?uvre au Grenelle. Fille de celui qui avait monté une PME de PLV, ces présentoirs de cartons dans les magasins, elle se retrouve à énerver les publicitaires avec des règles de contrôle du greenwashing. Elle qui vendait des AX en Afrique, lors d’un stage chez Citroën, plaide désormais pour limiter les rejets automobiles de dioxyde de carbone.

Elle lève l’avant-bras, serre le poing. Quand Chantal Jouanno parle de karaté, elle mêle le geste à la parole. Elle a été 12 fois championne de France. On y lit quelques traces de son caractère : « J’ai adoré essayer d’atteindre cette perfection. » Elle en fait une métaphore de la négociatrice qu’elle est devenue : « Essayer d’anticiper l’autre, le sentir. Quand on pratique beaucoup, ça ne s’explique pas, on sent ce que l’autre va faire. » « Elle sait manifestement écouter », poursuit Pascal Husting, directeur de Greenpeace.

Négociatrice tout-terrain

Elle croit au bon sens qui mettrait tout le monde d’accord quelles que soient les opinions de chacun. Cette volonté de dialogue tourne parfois à l’ ?cuménisme béat : « Nous sommes tous des handicapés par rapport à un idéal-type. » « Elle n’est pas politisée », dit encore Serge Orru. « Au Grenelle, son rôle était de mettre du liant, rapporte Yannick Jadot, ancien directeur de Greenpeace, aujourd’hui tête de liste d’Europe Ecologie aux élections européennes. Elle était un canal pour faire passer des messages au Président. » Chantal Jouanno : « Je suis intellectuellement très proche de Nicolas Sarkozy. Il me fixe une feuille de route, je la suis. » Elle admire son « courage intellectuel et physique ». On retrouve ses accents dans son style oratoire, hérité des années où elle était sa plume.

« Elle est sympathique et connaît ses dossiers, estime Yannick Jadot. Mais si Sarkozy dit qu’il faut 15 EPR, [centrales nucléaires de troisième génération, ndlr] en Ile-de-France, elle le fera. » Le deuxième EPR français justement ? « Arrêtons d’opposer nucléaire et renouvelable, réplique-t-elle. Ma bête noire, ce sont les énergies qui émettent des gaz à effet de serre. » Le plan de relance pas très vert du gouvernement ? « D’accord, il met 400 millions d’euros sur les routes, mais aussi 470 sur le maritime, le fluvial et le ferroviaire. »

Elle veut se concentrer sur la biodiversité, la santé environnementale et la conso durable. « Dans nos pays industrialisés, on a martelé aux gens que, pour être heureux, il fallait avoir 15 paires de lunettes, 10 montres… » Et la Rolex de son mentor ? Elle s’arrête, rit un peu, avale une gorgée d’eau, renverse l’attaque : « On l’a diabolisé… C’est bien joli de donner des leçons aux autres. » Une prise inspirée du karaté.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité