publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Voyez fondre le pergélisol, cette bombe climatique
30-01-2015
Mots clés
Environnement
Climat
Pôles

Voyez fondre le pergélisol, cette bombe climatique

Taille texte
Voyez fondre le pergélisol, cette bombe climatique
(Crédit photo : Laure CAILLOCE - CNRS Photothèque)
 
Dans le Grand Nord, des sols gelés depuis des milliers d'années commencent à fondre en libérant de puissants gaz à effet de serre. Une expédition de chercheurs franco-canadiens est partie évaluer cette menace.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Dans les régions arctiques, il existe un sol gelé en permanence depuis des milliers d’années. On l’appelle le « pergélisol » ou « permafrost- » dans sa version anglo-saxonne. Sous l’effet du changement climatique, il montre ses premiers signes de dégel, formant des mares de « thermokarst », ces taches blanches que l’on observe sur la photo.

Le pergélisol – qui recouvre 25% des terres émergées de l’hémisphère nord, soit la superficie du Canada – est une bombe à retardement. Sa fonte libère des quantités colossales de méthane et de dioxyde de carbone, deux gaz largement responsables, à leur tour, du changement climatique. Conséquence de ce cercle vicieux, d’ici à la fin du siècle, les températures pourraient augmenter de 5 à 8°C et non de 4, l’estimation haute donnée aujourd’hui par le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Pour mesurer l’ampleur de cette menace, huit laboratoires français et canadiens ont lancé un vaste programme de recherche. Une journaliste du Journal du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) les a suivis et livre un récit illustré de l’une de leurs expéditions.

Un reportage à lire sur le site du Journal du CNRS.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
11 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je viens de consulter ma vieille encyclopédie Larousse en 10 volumes de 1963.
    A "pergélisol" tome 8 page 330 on peut déjà lire la même description du dégel !!!
    Sauf que là il n’est pas question de "commence à fondre" mais bien d’un phénomène ancien de fonte de" pergélisols datant de la dernière période froide quaternaire et qui dégèlent lentement".
    Donc l’attribution de cette fonte au "réchauffement climatique dû à l’activité humaine" n’est pas du tout fondée.

    Vive les anciennes encyclopédies papier pas mises à jour !!!!

    2.02 à 18h53 - Répondre - Alerter
  • M’enfin, c’est de la faute des éruptions solaires, ça ! Ainsi continuent à affirmer les "experts" des groupes industriels qui ne doivent leurs empires qu’en flattant la prétention à la môôôdernité et à la gloutonnerie de leurs clientèles...
    Le permaculturel, ben ça rapporte que dalle, à part 1 monde + juste et + équitable, hein ?

    2.02 à 14h41 - Répondre - Alerter
  • Bravo aux équipes qui partent évaluer la menace.

    La solution de protection des sols et de l’atmosphère existe !!! Et il n’y aurait pas de dérèglement climatique de cette envergure.

    Lydia Bourguignon, maître ès science et d.t. oenologie, et Claude Bourguignon, ingénieur agronome et docteur ès sciences ont écrit dans "Le sol, la terre et les champs" qu’une culture sans labour avec la technique de semis direct sous couvert représenterait pour la France une fixation de 65 millions de tonnes de gaz carbonique dans les sols agricoles ! Voilà la solution, mais il y a les lobby des gens qui vendent les engrais , les pesticides ...

    31.01 à 19h32 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité