publicité
Accueil du site > Actu > Déchets > Voici la peinture à l’huître
28-02-2014
Mots clés
Recyclage, Déchets
France
Vidéo

Voici la peinture à l’huître

Taille texte
Voici la peinture à l'huître
 
Elle sèche en une minute, est utilisée pour le marquage routier et dure deux fois plus longtemps qu'un revêtement à base de pétrole. Voici la peinture fabriquée grâce à des coquilles d'huîtres réduites en poudre.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Réaliser 1000 portraits de pionniers ? C’est le défi de Shamengo, un programme qui souhaite « participer à un monde meilleur ». En clair et en décodé, l’équipe de journalistes, techniciens, informaticiens, donne la parole en vidéo à des acteurs du monde entier engagés dans des projets bien différents : créateur des « dialogues dans le noir », inventeur des chaussures en pneus ou encore créateur des toilettes écologiques et poste le tout sur son site Internet. Et si vous vous sentez l’âme d’un pionnier, vous pouvez vous faire connaître en vous inscrivant sur le site.

En partenariat avec Shamengo, Terra eco vous propose de découvrir un portrait de pionnier chaque semaine. Aujourd’hui, zoom sur Martine Le Lu. La Lorientaise a inventé la peinture à l’huître. Chaque année, des dizaines de milliers d’huîtres finissent à la poubelle. Elle a donc eu l’idée de récupérer les coquilles pour les réduire en poudre et en créer une peinture. Celle-ci est désormais utilisée pour le marquage routier. Elle coûte deux fois plus cher qu’une peinture à base de pétrole mais dure deux fois plus longtemps.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Par
Shamengo

Shamengo est un programme "cross media international". En clair, il réunit une équipe de journalistes, techniciens, informaticiens autour d’un objectif simple : donner la parole à 1000 pionniers, inventeurs d’un monde meilleur.

4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour, je me demandais si vous auriez plus d’infos quant à l’utilisation de cette poudre ou des coquilles d’huitres en général dans le domaine de la construction ? Merci

    11.05 à 22h07 - Répondre - Alerter
  • bonjour

    ne serais t’il pas possible d"appliqué cette peinture sur les coque de navire ? peut être moins polluant que tout les antifouling. qui peut être un anti-fongicides naturel et efficace

    19.03 à 19h14 - Répondre - Alerter
  • Merci Terra eco pour ce genre d’infos. Je ne vous aimerai donc jamais assez...

    3.03 à 16h48 - Répondre - Alerter
  • Super initiative, le projet initial de gestion des déchet du préfet Poubelle prévoyait déjà le tri à la source des coquilles d’huitres en vue de leur recyclage. Par contre la dernière phrase de l’interview me chiffonne "Des industriels m’ont demandé pour utiliser pour utiliser la poudre de coquilles d’huitres dans les plastiques pour que ces plastiques soient un peu plus je dirais éco-responsables." Cette phrase demande précision sur le rôle qu’aurait la coquille d’huitres dans les plastiques. Est-ce que ça les rendrait plus solides ? Est-ce que cela se substituerait à des additifs polluants ? Est-ce que ça leur offrirait juste un sceau éco-responsable ?

    1er.03 à 13h19 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité