publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Commentreparer.com, le bricolage participatif

Commentreparer.com, le bricolage participatif

Taille texte
Commentreparer.com, le bricolage participatif
(Crédit photo : Pascal Perich)
 
Sur ce nouveau site, novices du tournevis et artistes de la clé de 12 échangent conseils et astuces pour retaper les objets du quotidien mal en point.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 27 - juillet-août 2011

Les stars sauveront-elles la planète ?

Un faux contact rend vos écouteurs muets, votre étagère penche façon tour de Pise et l’une des bretelles de votre sac à dos vous a lâchement lâché ? Jusque-là, vous disposiez de deux solutions face à ces coups du sort : solliciter tonton Henri, l’indétrônable as familial du bricolage, ou, pour les moins chanceux, jeter ces objets abîmés et racheter leurs versions neuves. Au risque de plomber votre budget et votre empreinte carbone au passage.

Pièces détachées hors de prix

Mais attendez un instant. Plongez la main au fond de votre poubelle et ressortez-en le trésor que vous venez de bazarder. Un site Internet participatif né en avril dernier peut vous aider à redonner vie à vos biens mal en point. Comme son nom l’indique, Commentreparer.com propose aux internautes de partager des astuces pour remettre en état des objets du quotidien. « L’idée m’est venue en visionnant le documentaire Prêt à jeter (sur l’obsolescence programmée, diffusé par Arte en février, ndlr), qui montre comment l’industrie raccourcit la durée de vie de nos biens pour nous faire consommer plus », explique Damien Ravé, le jeune créateur de Commentreparer.com.

Son « coup de colère » passé, l’entrepreneur reste convaincu qu’il est possible d’agir contre l’obsolescence programmée de nos acquisitions, c’est-à-dire contre l’ensemble des techniques marketing et commerciales qui visent à réduire le cycle de vie des objets pour contraindre les consommateurs à les renouveler sans cesse. Les biens que nous achetons sont volontairement fragiles ou incompatibles les uns avec les autres ? Rien n’est fait pour les rendre démontables ou réparables en cas de panne ou de casse ? Les pièces détachées sont introuvables ou coûtent une fortune ? Le trentenaire à l’origine de Commentreparer.com décide de lancer un forum. Sur celui-ci, bricoleurs débutants et confirmés s’échangent leurs méthodes et astuces afin de tenter de donner, malgré tout, une seconde jeunesse aux choses du quotidien.

Les premiers apprentis bricoleurs à visiter le site ont sollicité une aide pour remettre dans le droit chemin une imprimante qui laissait des traces noires sur les feuilles ou encore pour déboucher une cafetière à capsules. Une partie d’entre eux a pu pêcher des informations sur la méthode à appliquer et les précautions à prendre. « Des visiteurs ont réussi à arranger un plat alimentaire en cuivre oxydé par le vert-de-gris, à trouver les coordonnées d’un service après-vente pour leur tondeuse ou à débloquer un lecteur CD qui s’ouvrait systématiquement », se réjouit Damien Ravé. D’autres problèmes en revanche – comme ces maudits faux contacts dans les casques audio – attendent encore d’être résolus.

Fiches techniques et tutoriels

Dans ce grand dialogue inter-bricoleurs, Damien Ravé pose tout de même une exigence : « Je tiens à ce que les conseils soient assez détaillés et à la portée de tous, contrairement aux forums classiques de bricolage où l’on trouve surtout des professionnels qui s’expriment dans leur jargon. » D’ailleurs, les suggestions données par les internautes, une fois livrées, sont classées a posteriori selon leur niveau de difficulté et le prix estimé de la réparation.

Et l’entrepreneur ne veut pas s’arrêter là. Persuadé qu’il est possible de réunir des néophytes qui veulent rafistoler leurs produits fétiches et des rois de la bricole « pas forcément écolos », il prévoit de constituer une base de fiches techniques et de tutoriels pour les interventions les plus courantes. Ou encore d’indiquer aux consommateurs les fabricants qui s’engageraient à vendre des notices de réparation avec leurs produits.

Solution à trois euros

On trouve également sur le site un guide de références de pièces détachées, et Damien Ravé dit avoir identifié un designer prêt à commercialiser des fers à repasser munis de fiches-guides de « secours ». Pourquoi pas également créer des liens avec des réseaux de bricoleurs passionnés ou des réparateurs professionnels pour s’attaquer à des biens « très particuliers », propose le jeune concepteur qui ne manque pas d’idées. Ces intervenants de « haut vol » pourraient être notés et rémunérés par les internautes.

En attendant, Damien Ravé a trouvé une réponse pour la toute première demande de conseils postée sur Commentreparer.com : la sienne. Un internaute, Bernard, lui a proposé une solution à trois euros pour fixer à nouveau les lames de sa tondeuse à gazon. Et c’est ainsi que la pelouse de Damien a retrouvé sa coupe au carré. —

Sources de cet article

- Le site Commentreparer.com

Avec vos objets usés, vous pouvez par ailleurs :
- Faire un don à un bricoleur avec Freecycle
- L’offrir à une Ressourcerie. Là, des personnes en insertion se chargeront de recycler vos objets usés et certains déchets.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité