publicité
Accueil du site > Actu > L’objet > Tetra Pak s’emballe pour la brique verte

Tetra Pak s’emballe pour la brique verte

Taille texte
Tetra Pak s'emballe pour la brique verte
 
Le géant suédois de l'emballage alimentaire s'est associé avec le distributeur Carrefour pour créer une brique respectueuse de la forêt. Une initiative qui vise à verdir son image… et à reconquérir le marché, grignoté par la bouteille plastique.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Guettez le symbole du Forest Stewardship Council (FSC) sur votre « lait de montagne » Carrefour. Vous serez peut-être les premiers consommateurs des nouvelles briques respectueuses des arbres signées Tetra Pak. Car leur carton – 75% de la brique contre 23% de polyéthylène et 4% d’aluminium – provient de forêts contrôlées. Réputé extrêmement strict, le label FSC implique des normes déclinées en 10 principes et 56 critères de sélection allant du respect des travailleurs à la préservation de la diversité biologique, des sols et des paysages.

La société a dû s’engager dans une adaptation de tous ses processus de fabrication pour obtenir le précieux macaron, en collaboration avec le WWF. Car la certification concerne aussi bien l’exploitation forestière que la chaîne de transformation et de commercialisation. Il a donc fallu que la seule usine française du groupe suédois, située à Dijon, obtienne aussi le label.

L’usine traite encore cependant du carton non certifié. « Pour le moment l’approvisionnement en bois FSC n’est pas suffisant. Seule 6% de la forêt mondiale est labellisée FSC », justifie Patrick de Noray, directeur de l’environnement chez Tetra Pak. La marque entend bien cependant généraliser le label FSC sur le marché français. Ambition : 90% de la production labellisée en 2012, soit 2,7 milliards de briques.

Objectif : 100 millions de briques vendues en 2010

Pour Patrick Daraize, chargé de mission bois chez FSC-France, l’objectif n’est pas démesuré. « Dans le domaine de la foresterie, le vent tourne. Les demandes de certification explosent. Et pour certains, cela peut aller vite. » Pour l’année 2010 et le seul partenariat avec Carrefour, l’objectif de Tetra Pak est ainsi déjà de 100 millions d’unités.

Dans la course à la sylviculture verte, Tetra Pak n’est cependant pas en tête. Son concurrent suisse SIG Combibloc est le seul fabricant d’emballages à être certifié FSC pour l’ensemble de ses usines de transformation mondiales. Il est aussi le premier à avoir distribué des briques FSC en Europe, notamment avec Lidl en Allemagne. L’entreprise distribue encore cependant des briques classiques mais est également dans les starting-blocks pour pouvoir passer à 100% de FSC.

Autre atout de la brique verte, elle n’entraîne aucun surcoût pour le consommateur. Pourquoi ? Parce que Tetra Pak entend bien gagner de nouveaux clients. « Depuis quelques années, nous déployons une vraie stratégie de reconquête du marché de l’emballage alimentaire, car, en France, le plastique a grignoté des parts de marché depuis quinze ans », explique Anna Thrap-Olsen, directrice du développement de la marque en France.

Une brique émet 83g de CO2 tout au long de sa vie

Tetra Pak n’a pas attendu pour contre-attaquer. Déjà en 2008, l’entreprise livrait une étude du cabinet d’expertise Bio Intelligence Service, montrant l’avantage en terme des cycles de vie de la brique carton par rapport au plastique et au verre. De la coupe en forêt jusqu’au recyclage, une brique émet 83g de CO2 contre 143 pour une bouteille plastique et 345 pour une bouteille en verre.

La brique FSC, elle, présente le même bilan carbone que son aînée. Le bois FSC provient toujours de forêts scandinaves et le transport, par rail, ne change pas. Et pour cause, en France, le label FSC reste confidentiel : 16800 hectares labellisés à peine - sur un peu plus de 15 millions - contre 9,7 millions d’hectares en Suède.

Mais Patrick de Noray explique avoir « choisi le label le plus reconnu, surtout pour ses critères sociaux ». L’enjeu reste cependant mineur pour les forêts suédoises, « déjà très bien gérées, en dehors du label », reconnaît-il. « La marque a décidé de privilégier la distribution en France, Angleterre et Allemagne dans un premier temps. Le label FSC prendra vraiment tout son sens dans des pays où l’approvisionnement peut venir de forêts tropicales. Là, les enjeux seront très importants. »Une position confirmée par FSC France.

Côté matière, Tetra Pak ne baisse pas les bras non plus et a décidé de jouer la carte du « bioplastique ». Exit le polyéthylène d’origine pétrochimique. La société a signé un accord en novembre 2009 avec la société brésilienne Braskem pour l’achat de « plastique vert », entendez du polyéthylène produit à partir de canne à sucre. Bien que son recyclage soit parfois contesté, le produit devrait débouler dans les briques début 2011.

A lire aussi dans terraeco.net :
- Pourquoi la brique d’eau ne cartonne pas
- Les labels au banc d’essai

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Aline Bretaneo : Aline Bretaneo

    @Cat :
    Bien d’accord.

    Le pire dans tout cela, c’est que 97% de la population aime les emballages, choisi ses produits par rapport à ces derniers et souvent rejettent ceux sans emballages, donc il y a une grosse demande et un attrait (inepte certes) vers ceux-ci.
    On aime déballer et jeter.
    De plus, la très grande majorité ne tri pas ou tri mal.

    @Naturacoach :
    Pour les fruits et legumes, faut-il encore qu’ils ne soient pas emballés dans des barquettes remplis de PVC et autres (ChemSub Online), qu’ils ne soient pas responsables de désastre écologiques (ex : Fraise d’Espagne), et les emballages qu’on y ajoute, ou même des cas comme en Italie ou les consommateurs mettent des gants en plastiques jetables pour choisir leurs fruits, une ineptie lorsque l’on sait que la moindre pomme contient pas de 400 substances chimiques externes et que la peau d’une banane se retire...

    La racine du mal, c’est nous, l’espèce humaine.

    24.04 à 13h13 - Répondre - Alerter
  • Nous sommes bombardés par des produits à consommer qui respecte la planète ?
    De qui se moque t on ?
    Triez vous vos déchets ?
    Moi oui et, ma surprise est totale quand je vois le nombre d’emballages qui ne peuvent être recyclés.

    A t on songé à regarder par l’autre bout de la lorgnette, ce serais une idée simple.

    Mettre une loi avec une liste de produits d’emballages qui rentreraient dans une gamme de containers à recycler.

    Il y a des milliards de sortes de plastiques,
    des milliards de sortes de papiers qui ne sont pas du papier,
    des milliards d’emballages qui se disent écolo mais qui sont impunément non recyclable. De la foutaise de blabla au kilomètre

    Incinérer, voilà le business, oui il faut rentabiliser les usines d’incinération

    je répète de qui se moque t on

    Je me sens pour ma part bernée par ses marchands d’emballages qui eux font les sourds aveugles et muets.

    Tristement !!! personne ne réagis pour éradiquer le mal à la racine

    Cela ferait il trop mal d’être 30 secondes adulte ?

    Gargarisons nous avec des pseudos excuses et justifications de produits écolo
    L’écologie est un GROS BUSINESS, c’est une réalité.

    23.04 à 17h38 - Répondre - Alerter
  • Rosy : comparatif

    vs évoquez les questions soulevées autour du recyclage des briques. Un professionnel du tri sélectif m’a expliqué la grande complexité du processus de recyclage de la brique, liée à ses différents composants. Ce qui n’est pas le cas pour les bouteilles en plastique ou verre. pourrait-on obtenir des infos précises et objectives à ce sujet ?

    23.04 à 14h55 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité