publicité
Accueil du site > Actu > Médias > Sauvons Terra eco > Témoignages : pourquoi vous aimez Terra eco
18-09-2014

Témoignages : pourquoi vous aimez Terra eco

Taille texte
Témoignages : pourquoi vous aimez Terra eco
(Crédit photo : DR)
 
Via les mails ou les réseaux sociaux, nous recevons des témoignages touchants nous expliquant pourquoi notre média ne peut pas disparaître. En voici une sélection.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

- Morgane, par mail

C’est avec une certaine tristesse que je lis ce jour votre appel à l’aide ! Pourquoi les bonnes et belles choses ont-elles tant de mal à résister à la dureté de ce monde ? Mais ce serait sans compter sur le sursaut de vos lecteurs qui n’ont aucunement envie d’être privés de leur lecture !


- Clarisse, par mail

Bonjour à toute l’équipe, je vous envoie un message de soutien et d’encouragement car je me suis abonnée cet été et je suis trop fauchée pour l’instant pour faire plus, à part vous faire connaître à mes amis. J’adore ce magazine qui me rend plus optimiste chaque mois et me redonne du courage en lisant les initiatives des uns et des autres je me sens moins seule sur la voie des futurs terriens ! (merci pour l’article sur Edgar Morin). Que l’aventure Terra eco dure encore longtemps !


- Christophe, par mail

Bon, si je calcule bien 500 000 euros / 15 000 abonnés ça fait 33 euros chacun, donc tout est possible et l’objectif réalisable à moins d’avoir zappé quelque chose ou de ne pas avoir tout compris. En tout cas, dès demain, je vous apporte ma participation car je ne peux pas croire que cette belle aventure s’arrête déjà. Courage, une passe difficile peut parfois déboucher sur un avenir plus serein et de nouveaux projets. De tout coeur avec toute l’équipe de Terra eco !


- Delphine Batho, ancienne ministre de l’Ecologie

Parce que presque partout dans la presse les pages dédiées à l’écologie se réduisent comme peau de chagrin ;

Parce que tous ceux qui aspirent à un changement de civilisation positif ont besoin d’un magazine qui brasse les idées et les exemples ;

Parce qu’il faut aussi savoir décrypter, prendre du recul, faire la part du vrai et du faux et parfois démasquer le greenwashing ;

Parce que j’aimerais que ce magazine existe demain, qu’il parle encore plus de tout ce qui marche sur le terrain et propose des pages sur l’économie verte ;

Parce que j’ai vraiment aimé la dernière interview d’Edgar Morin ;

Mobilisons-nous pour que Terra eco continue à vivre et à grandir !


- André Cicolella, toxicologue, président du Réseau environnement santé

Je soutiens Terra eco, car vous apportez une denrée rare dans le paysage médiatique, qui est celle de l’écologie optimiste. Les actions que vous relatez montrent bien le formidable potentiel d’innovation qu’apporte la recherche des solutions à la crise écologique. C’est cette transformation de la société qui finira par aboutir à une transformation politique. C’est pour cela qu’il faut que vous passiez le cap de cette difficulté financière. Bon courage !

PS : un regret quand même, vous n’abordez pas assez les questions de santé, or la crise sanitaire est bien une composante de la crise écologique.


- Vincent NGuyen, journaliste

Terra eco est une belle aventure qui force le respect et l’admiration. Le courage et l’audace dont vous avez fait preuve sont exemplaires. Vous n’avez donc pas à rougir de cette situation, que vous partagez d’ailleurs avec les plus grands, étant donnée la situation critique de l’ensemble de la presse écrite. Quoiqu’il arrive, vous pouvez être fiers de ce que vous avez accompli. Et l’histoire de la presse regorge de beaux retournements de situation, de renaissances.


- Isabelle Autissier, navigatrice, présidente du WWF

Terra eco c’est un vrai travail de journalistes, avec tout ce qu’il comporte d’ouverture et de sérieux.

Dans une époque où les défis climatiques et environnementaux se précisent, l’information des citoyens et des acteurs de l’environnement est plus crucial que jamais.

Pour que nous ne puissions pas dire que nous ne savions pas, il faut soutenir Terra eco


- Alix, par courrier


- Via Facebook


Et vous, pourquoi aimez-vous Terra eco ? Pourquoi le média ne doit-il pas disparaître ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire au bas de cet article ou à nous envoyer un mail à journalistes@terraeco.net


Pour nous soutenir :

Donnez et/ou abonnez-vous via Ulule

Abonnez-vous via Terra eco

Devenez mécène

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Avec des reportages approfondis sans langue de bois, qui donnent envie de faire bouger les choses, Terra Eco ne doit pas disparaître ! J’ai découvert ce magazine il y a quelques mois et j’avoue que j’ai été séduite par la volonté de mettre à la lumière des sujets oubliés par les autres médias - sûrement jugés impopulaires (?) . En exemple, ces toilettes - reluisants - en première de couverture qui laissent par la suite apparaître des photos qui rappellent une réalité dont beaucoup n’ont pas connaissance. A l’heure où des livres people et leurs états d’âmes cachent les vrais problèmes, Terra Eco doit résister !

    19.09 à 04h27 - Répondre - Alerter
  • J’ai découvert Terra Eco il y a presque 10 ans, à ses débuts lors d’un colloque à la fac d’éco de Nantes sur le développement durable. C’est suite à la conférence de Walter Bouvais que j’ai commencé à prendre conscience du monde dans lequel nous vivons. J’avais alors à peine 20 ans. Depuis, mes actions et la revendication de mes idées pour un monde durable n’ont cessé de prendre de l’ampleur, au fil de mes rencontres et de mes lectures, dont a toujours fait partie Terra Eco. Parce que c’est un journal aussi sérieux qu’un peu fou, libre, indépendant, et qu’il me donne toujours plus d’idées pour créer un monde plus respectueux de la planète, des hommes et de tous ceux qui y vivent !
    Bref, Terra Eco ne doit pas disparaitre, c’est le journal qui a éveillé la conscience de consom’actrice que je suis devenue ! Alors, quoi qu’il se passe, merci...

    18.09 à 21h35 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité