publicité
Accueil du site > Actu > Société > Surendettement : rembourser avant de manger
21-12-2011
Mots clés
Finance
Social
Economie
Exclusif

Surendettement : rembourser avant de manger

Taille texte
Surendettement : rembourser avant de manger
(Crédit photo : DR)
 
Un décret vient de modifier le calcul des saisis sur salaire des surendettés. Des travailleurs pauvres devront vivre avec moins pour rembourser plus vite leur dû.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Quelques mots retirés par décret dans le Code du travail vont bouleverser le quotidien de milliers de personnes surendettées. Les parlementaires ont adopté le 14 décembre un décret modifiant le calcul du « reste à vivre » des surendettés.

De quoi s’agit-il ? La règle en matière de surendettement veut que les personnes salariées peuvent être contraintes par une commission de surendettement de rembourser leurs créances via une saisie automatique sur salaire. Un « reste à vivre » est dans tous les cas préservé pour le salarié, pour qu’il puisse subvenir à ses besoins minimum. Jusqu’à aujourd’hui, ce reste à vivre était proportionnel au nombre de personnes à la charge du salarié. Une personne seule préservait au minimum un montant égal à celui du RSA socle, c’est à dire 466 euros, mais cette somme était croissante en fonction du nombre de membres du foyer (voir le barème par ici).

La moitié du seuil de pauvreté

C’est cette variable qui vient d’être supprimée dans le Code du travail. Si bien que le reste à vivre sera le même pour un salarié seul que pour un salarié parent de plusieurs enfants, dès l’entrée en vigueur de la loi, c’est à dire en février 2013. Contacté par Terra eco, Jean-Louis Kiehl, président de l’association d’aide aux surendettés Crésus dénonce une mesure « prise en catimini ». « Ce changement vise à venir en aide aux créanciers qui veulent récupérer plus vite leurs fonds. Mais on s’attaque là aux familles dont les parents sont des travailleurs pauvres, cela sera dévastateur », estime-t-il .

Difficile de cerner exactement combien de personnes seront frappées par cette modification. En 2011, on estime à près d’un million le nombre de ménages en situation de surendettement en France. Mais exactement 50% des particuliers surendettés sont au chômage, sans profession ou sans activité (invalidité, congé maladie de longue durée ou congé parental) et ne seront donc pas concernés. Par ailleurs, tous les dossiers de surendettement n’aboutissent pas à une saisie sur salaire, bien au contraire. Enfin, la part de salaire « saisissable » dépend du montant des revenus et de la nature des créances contractées. La part du salaire restant à la disposition du salarié est donc souvent supérieure au montant du RSA.

Toutefois, un rapport de la Banque de France montre que 47% des surendettés ont au moins une personne à charge. Et 13% d’entre eux ont trois personnes ou plus à charge. Une chose est donc sûre : des familles dont le ou les parents travaillent seront contraintes de vivre avec 466 euros par mois seulement, soit deux fois moins que le seuil de pauvreté calculé pour une seule personne, parce qu’elles ont contracté trop de crédits.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Youpi, pour 1 fois que je n’ai rien à ajouter...Heureuse fêtes et bon semis d’espoir...

    23.12 à 11h49 - Répondre - Alerter
    • Je vous invite tous à faire des simulations de budgets avec un salaire comme le smic, ce que j’ai fait lors d’une réunion publique, nous devions faire des choix, une garnde majorité de la salle, moi y compris nous sommes trompes dans nos estimations, ce qui a conduit a une situation de surendettement pour l’exemple familial pris, alors oui il y a certainement des portables, ecrans plats etc dans certains cas, mais je puis vous assurer qu’il ne faut pas grand chose (sans aucune folie) pour basculer dans le cercle vicieux des dettes et du surendettement !
      Sur ce, bonne fetes à tous et je vous souhaite un peut plus de discernement dans vos commentaires !

      23.12 à 20h56 - Répondre - Alerter
  • La meilleure solution est de ne pas s’endetter en voulant tout : mobile pour chaque membre de la famille, ordinateur, écran plat dernier cri, cartables et articles scolaires à la mode, vêtements de marque, etc....

    On travaille dans la mesure du possible. On mange ce qu’on prépare et non pas acheté tout préparé, on paye son loyer, ses charges et si ses moyens le permettent, on se paye le superflu.

    J’ai toujours fait ça et je m’en suis sorti malgré des périodes très difficiles et je n’ai jamais eu un centime de découvert !

    22.12 à 09h26 - Répondre - Alerter
  • Les organismes préteurs prennent des risques en autorisant les "réserves d’argent" sur toutes sortes de cartes et sans prendre la peine de s’assurer de la solvabilité de leurs "clients" ; ils doivent les assumer !
    Lorsqu’il n’y a pas volonté explicite des personnes concernées de ne pas rembourser leurs emprunts, leurs dettes devraient être, purement simplement annulées...

    21.12 à 19h32 - Répondre - Alerter
  • une persone 400 euros, trois personnes 400 euros, quelle connerie, ils ont bac plus 10 pour creer des lois pareils

    il faudrait egalement voir le suredettement de certains dossiers, dernier portable, dernier ecran plat, super voiture.

    le social c est bien mais trop c est trop, au lieu de dormir au senat que le gouvernement prenne quelques personnes pour faire des verifs et je suis certaine qu il y en aura beaucoup des dossiers et ça nous fera du bien au porte monaies

    chercher l erreur

    21.12 à 17h43 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité