publicité
Accueil du site > Actu > Culture > Superphénix, déconstruction d’un mythe
Article Abonné
27-03-2011
Mots clés
Energies
France

Superphénix, déconstruction d’un mythe

Taille texte
 
Christine Bergé, La Découverte, 160 p., 13 euros
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 24 - avril 2011

Fukushima : la fin d’un monde

L’épopée des centrales nucléaires constitue un angle mort dans l’histoire de notre pays. A la fois suréquipés, sous-informés (et globalement peu désireux d’en savoir trop), les Français observent ces machines avec un mélange de fierté et de crainte. Revenir sur l’histoire de Superphénix, le surgénérateur de Creys-Malville, en Isère, édifié en 1976 et débranché en 1998, est donc une idée géniale. Car c’est raconter les idéaux des techniciens des années Giscard, la bataille des – rares – antinucléaires français et le glissement vers les années écolo, qui ont rendu inévitable sa fermeture. Il faut se souvenir du mythe Superphénix, dont le démantèlement finira en 2026. C’est un morceau de nous. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité