publicité
Accueil du site > Actu > Culture > Semeur de résistance
Article Abonné
28-02-2013
Mots clés
Agriculture
France
Vidéo

Semeur de résistance

Taille texte
Semeur de résistance
(Crédit photo : DR)
 
Pierre Rabhi, au nom de la terre, de Marie-Dominique Dhelsing. En salles le 27 mars.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 45 - mars 2013

Paysans, la nouvelle idylle

« Je suis parti dans les bois parce que je voulais vivre intentionnellement, me confronter à l’essentiel de la vie et voir si je pouvais apprendre ce qu’elle avait à enseigner pour ne pas découvrir, au moment de mourir, que je n’avais pas vécu », écrit Henry David Thoreau, en 1845, depuis sa cabane au bord de l’étang de Walden, dans le Massachusetts, aux Etats-Unis. Entre le père de la désobéissance civile, qui appelait, en pleine révolution industrielle américaine, à se concentrer sur le « nécessaire de la vie » et Pierre Rabhi, philosophe paysan, qui invite à la « sobriété heureuse », les correspondances sont nombreuses. Ce dernier, né dans le désert algérien en 1938 et élevé par une famille française dans la région parisienne, fut l’un des pionniers, dès 1960, du retour à la terre. Figure poétique et intellectuelle majeure de l’agroécologie, il défriche et ensemence inlassablement des terres arides. Ce docu fait la récolte des fruits produits.

D’abord le Hameau des Buis, un village global en Ardèche, avec une ferme-école et des logements intergénérationnels. Il y a aussi le premier centre de formation à l’agroécologie d’Afrique, à Gorom-Gorom, au Burkina Faso, ou encore les Amanins, une exploitation drômoise qui accueille enfants et adultes lors de vacances éducatives, pour apprendre à concilier économie et agriculture. Tous ces lieux sont habités par la pensée du paysan. Quiconque a entendu Pierre Rabhi en conférence connaît ses bons mots – « Avant de commencer un repas, il faudrait dire ‘‘ bon courage ’’, plutôt que ‘‘ bon appétit ’’ » –, mais le docu donne aussi à entendre la musicalité de ses écrits, avec des extraits lus. Pour lui, cultiver la terre et contempler la nature n’est pas un mantra zen, mais un acte « de légitime résistance » face au désordre du monde. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité