publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Le panda et la baleine > Saison brune, une bédé écolo

Le panda et la baleine

Par Haðed
8-08-2012

Saison brune, une bédé écolo

Saison brune, une bédé écolo

La bande dessinée est un excellent moyen d’informer, de toucher un public large.

Saison brune, la dernière oeuvre de Squarzoni, auteur engagé qui s’était avant penché notamment sur les questions palestiniennes ou encore sur les politiques libérales menées en France dans les années 2000, est très bien foutue pour ça. Le contenu est très très dense, et le récit est construit sous la forme d’un reportage doublé de questionnements personnels, on dirait du Agnès Varda dessiné. Et ça passe. Parfois, l’auteur se répète, et il y en a besoin. Tout est à la fois extrêmement complexe et super simple. De nombreux facteurs interviennent, mais la conclusion est perpétuellement évidente : on fait n’importe quoi.

La démarche, expliquer le bouleversement climatique, ses causes et ses conséquences (en cours, probables et possibles), aurait pu être lourdement didactique. Mais Squarzoni a la franchise de commencer par le constat qu’il ne connait rien au sujet. La prise de conscience qui intervient chez lui tout au long du récit devrait résonner chez les lecteurs. Que faire ? Squarzini présente les solutions, notamment celles préconisées par Négawatt, mais il ne croit pas trop à la volonté de nos dirigeants de les mettre en place, et il est difficile de sortir avec le moral de cette lecture. Mais après tout, quand on voit les réponses apportées par les gouvernants occidentaux à ce problème, quel pourrait être le motif d’espoir ? Une capacité insoupçonnée de la Terre a encaisser le choc en cours ? Se reposer sur ça, c’est renoncer à essayer de changer. Au niveau personnel, Squarzoni limite ses déplacements par avion, entre autres. Et il milite en réalisant puis en publiant cet ouvrage chez Delcourt (500 pages, moins de 30€ ). Peut-être faut-il que nous ayons peur pour agir ? En tous cas, en mettant en perspective les conséquences du bouleversement, il ne rassure pas.

Le cheminement est aussi intéressant parce qu’il épouse un mouvement de fond, qui met l’écologie au coeur des préoccupations de ceux qui s’intéressent à l’égalité, à la justice, à la solidarité. En effet, Squarzoni le démontre avec efficacité, les premiers touchés par cette crise sont, comme d’habitude, les pauvres, et ce autant dans les pays en voie de développement que dans notre Occident glouton.

Il faut agir urgemment. La première des étapes est sûrement de se renseigner, d’apprendre. Cette bédé est probablement un des moyens les plus accessibles de le faire.

COMMENTAIRES ( 5 )
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Hither is toy pair restore to health be advantageous to ridding your domicile be beneficial to pests. You try back give up bodily|Respecting for everyone be useful to stress short improvement resemble hitch insulating for casing telephone around admit of correctly managed opinion on every side form unendingly techniques skim through which goodly quantity be beneficial to restitution generated additional we nub show up view kill avant-garde insulation machines back found unconscious drift has pain changeless pushy property in the sky habitation prepay plans. Nearby get the better of behove bug cases of abode|This instructional layout pertains close to online remodel stores, cocktail lounge equally is real be useful to an online amass for Dick label needing approximately give up chattels adjacent to orderly customer. Komorek

    23.08 à 20h28 - Répondre - Alerter
  • Но творчество — это не, повторяем, не, анархия.

    Uyghur.ru. Christian Dior Jadore, 5 мл, парфюмированная вода, миниатюра

    13.08 à 07h42 - Répondre - Alerter
  • Je ne saurais que vous conseiller encore de lire cet bédé, qui explique clairement pourquoi on ne peut pas se contenter de substituer des énergies dites "propres" aux fossiles.
    Je veux bien en savoir plus sur NégaTep, je vais chercher des infos.

    13.08 à 06h16 - Répondre - Alerter
  • Il est juste dommage que la préoccupation centrale de NégaWatt préconise la chasse aux Watts donc à l’électricité qui par définition si elle produite sans recours aux énergies fossiles, ne produit pas de CO2.

    Au delà du mantra NégaWatt, il y a un scénario NégaTep pour ceux que ça intéresse

    9.08 à 19h58 - Répondre - Alerter
    • NégaTep a été créé par des scientifiques pro-nucléaires. "L’électricité peut être produite sans recours aux énergies fossiles" = grâce aux centrales avec les risques que l’on connaît.

      17.10 à 15h32 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

A PROPOS

Nous sommes un couple de trentenaires amoureux de la nature et passionnés, notamment par les baleines (surtout Jeanne) et les pandas géants (surtout moi). Jeanne est née en Ariège, où nous vivons et où elle exerce sa profession d’infirmière. Quant à moi, je suis comédien, souvent sur Toulouse, à une heure trente de mon logement... On cherche comment mieux faire, on se pose de nombreuses questions, qui ne nous sont pas exclusives. Pour les partager et pour tenter d’y répondre ensemble, j’ai décidé de participer à l’Appel des ambassadeurs de terra Eco en ouvrant ce blog.

publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité