publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Sainte-Suzanne s’active avec l’énergie de l’espoir
Article Abonné

Sainte-Suzanne s’active avec l’énergie de l’espoir

Taille texte
Sainte-Suzanne s'active avec l'énergie de l'espoir
(Crédit photo : DR)
 
Cette ville de la Réunion a misé sur l’éolien et le solaire et a atteint l’autonomie énergétique en 2010.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N°32 - janvier 2012

Fin du pétrole... ça commence maintenant !

A la Réunion, la commune de Sainte-Suzanne a de l’énergie à revendre. Prenez un stylo et une grande inspiration, vous en aurez besoin. Commencez par un parc de 37 éoliennes, d’une puissance de 10 mégawatts. Poursuivez avec 15 000 panneaux solaires de 3 mégawatts installés sur les 26 hectares d’un champ de canne à sucre. Rajoutez les toitures des collèges et des lycées équipées en photovoltaïque. Enfin, n’oubliez pas les batteries qui ont été installées pour fournir de l’énergie en cas de baisse de la production des énergies renouvelables. Des batteries qui fonctionnent grâce à deux ouvrages de stockage d’eau.

Résultat, Sainte-Suzanne, dans le nord-est de l’île, a atteint l’autonomie énergétique fin 2010 : elle parvient à subvenir aux besoins de ses 23 000 habitants. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, elle vient de se voir renouveler le label Rubans du développement durable, obtenu en 2009. « Notre but était de démontrer que, même sur une île, nous pouvions mettre en place des solutions innovantes », explique Daniel Alamelou, premier adjoint au maire, délégué au développement durable.

Territoire exemplaire

Cette autonomie énergétique s’inscrit dans le cadre du projet Gerri 2030 (Grenelle de l’environnement à la Réunion - Réussir l’innovation) qui ambitionne de faire de l’île un territoire exemplaire d’ici à 2030 en matière d’innovation énergétique – avec notamment 100 % d’électricité d’origine renouvelable. « La commune fait maintenant figure d’exemple et de référence », poursuit Daniel Alamelou. « Beaucoup de touristes et de scolaires viennent visiter le parc des énergies renouvelables. J’espère que cela va donner des idées à d’autres villes. » Sainte-Suzanne ne compte de toute façon pas s’arrêter là. Prochaine étape : installer des chauffe-eau solaires dans tous les bâtiments collectifs. —
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité