publicité
Accueil du site > Actu > Société > SOS carnivores en détresse
Article Abonné
31-01-2010
Mots clés
Société
Alimentation
Etats-Unis
Portrait

SOS carnivores en détresse

Taille texte
SOS carnivores en détresse
 
Patty Knutson est végétalienne depuis quinze ans. Cette trentenaire, remontée comme une horloge, en a fait son métier : elle aide des Américains à chasser le steak de leur assiette.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

n°11 - Février 2010

65 millions de carnivores

(A Los Angeles)

« Mon engagement s’explique surtout par la façon dont les animaux sont traités. On leur injecte des tas de produits chimiques comme des hormones de croissance, explique Patty Knutson. Je pense donc que la viande et les produits dérivés des animaux ne sont pas bons pour notre santé. » Depuis son Nevada natal, Patty a donc pris son bâton de pèlerin et est devenue coach végétalienne. « Cela a pris du temps, raconte-t-elle. J’étais d’abord cuisinière personnelle : j’allais chez des végétaliens et cuisinais pour eux des plats qu’ils stockaient toute la semaine dans leur frigo. » En 2007, la trentenaire a lancé un site Internet, lui permettant de toucher une clientèle nationale et même internationale. Si elle conseille de temps à autre des personnes directement à leur domicile, Patty Knutson reconnaît que le numérique est devenu son principal outil de persuasion. La majorité des sessions s’effectuent désormais au combiné ou sur la Toile. « Les gens me contactent par le biais de mon site. Puis ils remplissent un formulaire où ils détaillent leurs besoins, leurs motivations, leur style de vie, et en fonction de ces réponses, je personnalise mon coaching », précise-t-elle.

Patty Knutson passe ainsi plusieurs heures par semaine au téléphone avec chaque client pour expliquer comment cuisiner en se passant de viande. « Mais mon rôle va bien au-delà, s’empresse-t-elle d’ajouter. Beaucoup ne connaissent aucun végétalien dans leur entourage et se demandent comment faire quand on est le seul à refuser la viande au sein d’une famille qui, elle, en consomme. Je suis aussi leur amie et leur confidente. » Si Patty Knutson souhaite convertir le plus grand nombre au végétalisme, elle ne veut forcer la main de personne. « Ce n’est pas mon travail de les obliger à franchir le pas. Je suis là pour les aider, mais ils doivent faire le premier pas et être motivés. Je ne vais pas leur faire la leçon s’ils craquent sur un steak ! »

Brushing et 20 kg en moins

En quelques années, Patty Knutson a convaincu plusieurs centaines de personnes des bienfaits d’une alimentation végétalienne. Lana Walker est l’une d’entre elles. A 63 ans, cette femme au brushing impeccable vit dans l’Utah et a fait appel aux services de Patty Knutson en 2007. « Cela a changé ma vie », admet-elle. Cette « patiente » est diabétique et passer à un régime sans viande est le meilleur remède qui soit dans son cas. En quelques mois, son taux de cholestérol et sa tension étaient maîtrisés, et, en prime, elle a perdu plus de 20 kg. « Nous sommes tellement habitués à manger de la viande que nous ne nous posons plus la question de savoir si cette alimentation est saine pour nous. Bien sûr, les hommes en ont toujours mangé, mais ils brûlaient ces calories. Désormais, nous passons nos journées assis devant un écran ! », s’exclame la sexagénaire, qui ajoute que la viande est pleine de cholestérol et d’acides gras saturés. « Les protéines ? Grâce à Patty, j’ai appris que nous avons beaucoup de délicieuses alternatives où les trouver », assure-t-elle, alignant les exemples comme les laits de soja, d’amande, de riz et toutes sortes de graines à cuisiner.

Au pays du coaching, les végétariens deviennent des rois. Services personnalisés, nombreux choix alternatifs aux plats carnés… Selon une enquête Harris de 2008, 7 millions d’Américains seraient végétariens et trois fois plus déclarent suivre un régime quasi-végétarien. « Il est plus facile que jamais d’être végétarien aux Etats-Unis, souligne Len Torine, président de l’Association américaine des végétariens. La grande majorité des restaurants ou des supermarchés proposent désormais des produits pour les végétariens, et le renouveau des marchés frais dans les grandes villes apporte de réelles options. » Signe des temps, McDonald’s et Burger King proposent aujourd’hui leur veggie burger.

Photo : DR

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité