publicité
Accueil du site > Actu > Société > Quels papiers du véhicule pour quelle carte d’identité ?
27-09-2012
Mots clés
Automobile
France

Quels papiers du véhicule pour quelle carte d’identité ?

Taille texte
Quels papiers du véhicule pour quelle carte d'identité ?
(Crédit photo : rue des archives)
 
Un mode de déplacement responsable, d’accord. Mais tout le monde n’a pas les mêmes besoins. Pour y voir clair et faire votre choix, « Terra eco » nettoie votre pare-brise grâce à cinq familles-témoins.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 40 - octobre 2012

L’auto est morte, vive l’auto ?

- Famille Zigue

Gonzague (44 ans), Martine (48 ans) et Eudes (14 ans) vivent à Lille (Nord)

Toute la famille utilise déjà le métro pour ses déplacements quotidiens dans la métropole. Mais elle a besoin d’une voiture pour s’adonner au char à voile, presque chaque week-end, sur la plage de Malo-Bray-Dunes. Heureusement, leur monospace acquis de seconde main a beau avoir plus de 12 ans et 150 000 bornes au compteur, il transporte sans encombre l’attirail maritime de la famille.

Verdict

Si, comme la famille Zigue, vous utilisez peu votre monture, nul besoin de vous précipiter chez votre concessionnaire pour investir dans du neuf, même électrique. Vous éviterez les tonnes de gaz carbonique nécessaires à la fabrication d’un nouveau véhicule. Mais, comme les Zigue, n’en profitez pas pour aller chercher votre baguette en bagnole. Préférez d’autres modes de déplacement quand c’est possible. —




-  Famille Cumin

Marie (24 ans), Pierre (28 ans), Léa (6 ans) et Léo (8 ans) vivent à Pessac (Gironde)

Les Cumin adooorent les week-ends à la campagne. Et Pierre ne voudrait pour rien au monde faire le trajet jusqu’au boulot sans écouter son autoradio, même si c’est à seulement trois kilomètres de chez lui. Résultat : le ménage possède deux caisses : une longue berline et un break à grand coffre.

Verdict

Voilà un exercice douloureux – mais salvateur – à proposer aux Cumin et aux milliers de Français dans leur situation. Asseyez-vous. Prenez une feuille de papier, un stylo et une calculatrice. Tentez maintenant d’additionner le coût des assurances et des travaux d’entretien et de réparation pour vos deux autos sur une année. Ajoutez-y les frais de stationnements, l’amortissement du prix d’achat du véhicule puis les dépenses de carburant et de péage. La note ? Très, très salée. L’Automobile Club a calculé qu’une Clio essence utilisée entre 10 000 et 15 000 km par an coûte environ 5 976 euros à l’année. Pour une Peugeot 308 diesel, la facture s’élève à 7 654 euros. De quoi convaincre notre famille de s’essayer à la marche, au vélo et au bus, puis de vendre les titines. Pierre, lui, écoutera la radio avec des oreillettes, bien au chaud dans le tramway. Et pour les week-ends ? Et bien louez maintenant (ou prenez le train) ! —




- Famille Pichon

René (45 ans) et Karim (47 ans) vivent à Saint-Jean-de-Mermezac

Vous ne connaissez pas Saint-Jean-de-Mermezac ? Bon, d’accord, cette commune n’existe pas. Disons qu’elle joue ici le rôle de porte-drapeau des 18 000 communes de France qui comptent moins de 420 habitants. René et Karim Pichon viennent de s’y installer. Ils vivent dans une petite maison bleue, adossée à la colline. Seul hic : la première gare est à 20 kilomètres, leurs lieux de travail respectifs à presque 50 km. Pour corser le tout, leurs horaires professionnels sont complètement incompatibles. Jusque-là cyclistes invétérés, ils vont devoir acquérir chacun une voiture.

Verdict

Si, comme René et Karim, vous ne pouvez vraiment pas vous passer de votre tacot et que vous avez besoin de rouler longtemps, suivez les conseils de l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Très exactement de son classement des véhicules neufs les plus propres. L’édition 2012 a primé dans la catégorie essence, la Lexus CT200 hybdride suivie par la Toyota Auris hybdride. Sur la troisième marche du podium, la Fiat 500 TwinAir. Dans la catégorie diesel, la première et la deuxième places ont été attribuées à deux modèles différents de la Smart Fortwo. Viennent ensuite, ex æquo, la Renault Clio 3 et les nouvelles Seat Ibiza, Skoda Fabia et Volkswagen Polo Bluemotion. Karim, René, habitants de Saint-Jean-de-Mermezac, il ne vous reste plus qu’à choisir ! —




- Famille Patte

Emile (20 ans) vit à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)

Emile est étudiant à la Sorbonne, dans le centre de Paris. Pour fuir les prix exorbitants des loyers intra-muros, il a emménagé dans une colocation à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Mais il aime rendre visite à sa famille, au moins trois fois par mois. Le trajet jusqu’à Drancy, en Seine-Saint-Denis, prend plus d’une heure et demie en métro et en bus, contre 25 minutes en voiture. Sa mie vit, elle, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) : là encore, la voiture l’y emmène en 20 minutes, le métro, en une heure.

Verdict

Si, comme Emile, vous êtes amené(e) à faire des déplacements fréquents et/ou dans des zones mal desservies en milieu urbain, vous pouvez bien sûr faire du stop. Vous pouvez aussi investir dans une voiture électrique mini-format. Au choix une Smart Fortwo ED, une Renault Twizy, une Citroën C-Zero ou une Mitsubishi i-MiEV. Tenté(e) ? —




- Famille Dupont

Mercedes (38 ans), Antonio (39 ans), Michaël (17 ans), Donovan (6 ans) et Julia (8 ans) vivent à Aubière (Puy-de-Dôme)

Chaque matin, chez les Dupont, c’est le branle-bas de combat. La faute aux horaires : tout le monde quitte la maison en même temps. Chaque matin, donc, on se bagarre pour la douche et pour les meilleures places à la table du petit déj et, à 7 heures 30 précises, Mercedes lance son traditionnel : « En voiture tout le monde ! » Elle s’installe ensuite au volant, dépose les plus jeunes à l’école et les aînés au lycée, puis se gare sur le parking du centre commercial, à égale distance entre son bureau et celui d’Antonio. Le soir, tout le monde fait le chemin inverse et les retardataires sont obligés d’emprunter le bus.

Verdict

Tout comme les Dupont, vous avez l’habitude des déplacements en ville à plusieurs ? Notre conseil : choisissez une voiture électrique familiale, comme la Mia Electric, la Renault Fluence Z.E. ou la Nissan Leaf. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • David a raison, et c’est d’autant plus aberrant d’aller acheter une maison à 50 km de son boulot qu’on ne s’investi pas dans une maison pour quelques mois... c’est un long investissement et toutes les estimations faites sur les dix prochaines années promettent une augmentation importante du prix de l’essence...

    Alors faites le calcul des dépenses de voitures et refaites les calculs en imaginant un litre d’essence à 3, 5 ou 10 euros...

    6.11 à 06h42 - Répondre - Alerter
  • Vous connaissez déjà ma position sur la voiture électrique. La seule solution pour les gens qui ne peuvent trrrravailler sans, chercher dès à présent des alternatives, quitte à changer de trrrravail ! La simplicité volontaire permet de faire la différence entre ses réels besoins et ses caprices. Ce qui diminue largement sa dépendance aux produits proposés dans le marketing. Ecoclash, ekovores, passerelle eco...etc...sont des sites net, qui peuvent inspirer. Arrêter sa soumission c’est aussi anticiper sur ses futures envies de suicide.
    Bosser au lieu de trrrravailler, c’est autrement + digne !

    12.10 à 09h59 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    Le verdict de la famille Pichon m’a fait bondir(!)
    Avant de promouvoir l’utilisation de la voiture (même électrique), il faut réfléchir à l’endroit ou l’on s’installe.. en l’occurrence, pas à 50 km de son lieu de travail - surtout si on est cycliste invétéré ;-)
    Je comprend d’autant la famille Pichon, que moi aussi je rêve de m’installer à la campagne !!!
    Mais la protection de la planète me parait plus importante que mon souhait égoïste.. (et ma copine n’hésite pas à me le rappeler, chaque fois que je tombe sur une petite annonce de ferme à retaper :-\\)
    Cordialement

    12.10 à 09h45 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité