publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Roundup ne suffit plus, (re)voici l’agent orange
8-07-2014

Roundup ne suffit plus, (re)voici l’agent orange

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET

Embourbés dans leur guerre contre les mauvaises herbes, les Etats-Unis sortent l’artillerie lourde. Le ministère de l’Agriculture américain vient d’autoriser les cultures de maïs et de soja tolérantes au 2,4-D, un composant de l’agent orange, utilisé lors de la guerre du Vietnam.

En France, cette molécule herbicide entre dans la catégorie des « perturbateurs endocriniens avérés ou potentiels ». Aux Etats-Unis, elle est perçue comme l’arme ultime pour venir à bout d’un ennemi de taille : l’Amaranthe de Palmer. Cette plante invasive de plus de deux mètres de haut, capable de pousser de 6 centimètres en vingt-quatre heures, a conquis 25 millions de terres arables américaines.

Car l’ennemi est de plus en plus coriace. Aspergées depuis des années par le même herbicide, le glyphosate – plus connu sous le nom commercial de Roundup – les adventices sont désormais immunisées. A l’origine de cette résistance : le recours massif au Roundup sur des cultures génétiquement modifiées pour y résister. Le même principe que celui qui vient d’être autorisé pour le 2,4-D.

- Une info à lire sur Le Monde

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité