publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Pourquoi le lobby de la lessive veut nous faire laver à 30°C
7-02-2014

Pourquoi le lobby de la lessive veut nous faire laver à 30°C

Taille texte
Pourquoi le lobby de la lessive veut nous faire laver à 30°C
(OliBac - Flickr)
 
Les fabricants de lessive veulent nous inciter à nettoyer nos vêtements à 30°C pour consommer moins d'énergie. Peut-on laver ce souci de l'environnement de tout soupçon d'intérêt ?
SUR LE MÊME SUJET

C’est un geste mécanique : fourrer le tambour, fermer le hublot et tourner le bouton de deux-tiers vers la droite, pour mettre « Coton - 40°C ». Le bruit familier de la machine à laver s’enclenche. Mais l’on pourrait aussi penser à s’arrêter au cran situé juste au-dessus, celui affichant 30°C.

C’est le nouveau cheval de bataille des vendeurs de lessive, réunis au sein de l’Afise, la fédération française : ils veulent nous faire baisser le thermostat et s’apprêtent, pour parvenir à leurs fins, à lancer une vaste campagne de communication. « Je préfère 30°C » va vanter l’efficacité du lavage à basse température : grâce aux nouvelles formulations des lessives, elle serait identique à celle d’un cycle à 40 ou 60°C. Du moins quand le linge n’est pas trop sale – et il l’est de moins en moins puisque nous changeons plus fréquemment de vêtements qu’il y a quelques décennies.

Moins d’énergie mais plus de temps

La liste des bénéfices est assez longue : « Plus on lave à haute température, plus on favorise la formation de calcaire. Laver à 30°C dans les zones ou l’eau est dure, éviterait la formation de calcaire et augmenterait la longévité de la machine à laver », met en avant par mail Valérie Lucas, la porte-parole de la fédération. Par ailleurs, une basse température évite d’abîmer trop les textiles. Enfin, une diminution de ne serait-ce que 3°C permettrait d’économiser 11% d’énergie sur un cycle, ce qui aurait un impact positif pour le porte-monnaie des adeptes du linge frais. Selon la fédération, le lave-linge consomme 1,3 kWh à 60°C, environ 0,7 kWh à 40°C et 0,4 kWh à 30°C.

« C’est vrai, laver à 30°C vous fera faire des économies d’électricité par rapport à un lavage à 40°C. La principale consommation d’électricité provient du chauffage de l’eau de lavage, le rinçage s’effectuant à froid », confirme Laurent Baubeste, de l’association de consommateurs UFC-Que choisir. Mais la médaille a son revers : cela prendra plus de temps. Car si « les lave-linge récents lavent plus efficacement » à basse température, poursuit-il, c’est parce qu’ « ils lavent tout simplement plus longtemps… Il n’est pas rare de voir désormais des lave-linge afficher des cycles coton de trois heures, contre moitié moins il y a encore quelques années ».

Selon lui, le vrai enjeu des marchands de lessive, est de « créer un nouveau segment de marché adapté aux lessives spéciales basses températures. Leur démarche n’est donc peut-être pas si désintéressée ». Il leur faudra être persuasifs car les habitudes sont comme certaines taches : elles ont la vie dure. Cela fait des décennies que le programme le plus populaire dans l’Hexagone est celui à 40°C (dans 45,6% des cas de charges), avant celui à 60°C.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
8 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité