publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Comment Proglio réduit la part du nucléaire français sans fermer de (...)
4-10-2012
Mots clés
Electricité
Vidéo

Comment Proglio réduit la part du nucléaire français sans fermer de centrale

Taille texte
Comment Proglio réduit la part du nucléaire français sans fermer de centrale
 
En un coup de calculette, le pédégé d'EDF a exaucé la promesse de campagne de François Hollande sur le nucléaire. Démonstration.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Fermera ou fermera pas des centrales nucléaires ? Le président de la République a opté pour une réponse modérée : il souhaite réduire la part du nucléaire dans la production d’énergie en France.

Celle-ci doit passer de près de 80% aujourd’hui à 50% en 2025. Ce qui, selon les mots du candidat Hollande, nécessite de « fermer les centrales en fin de vie et augmenter massivement les énergies renouvelables ».

Un raisonnement qu’a gentiment réfuté le pédégé d’EDF, Henri Proglio, dans une démonstration de plusieurs minutes, ce matin au micro de RTL. Voici ces arguments :

  • La France sera peuplée de 6 millions d’habitants en plus en 2025, « car la démographie est une certitude »
  • La consommation par habitant d’énergie électrique continue d’augmenter car « tous les nouveaux modes de vie en utilisent de plus en plus »
  • Par conséquent, « les besoins d’électricité seront plus importants » et ce « même si nous réalisons d’ici là une économie d’énergie, nécessaire et à laquelle nous nous attachons ... »
  • Le pédégé d’EDF conclut donc « le parc de production d’énergie électrique actuel ne représente que 60% de nos besoins en 2025 ». Or, poursuit-il : « Si le parc actuel ne représente que 60% de nos besoins en 2025, vous voyez bien que le parc nucléaire à l’intérieur de cela ne représente déjà, virtuellement, que 50% de nos besoins ».

CQFD, voilà la promesse de campagne de François Hollande exaucée, grâce à la calculette d’Henri Proglio. La preuve, quand le journaliste Jean-Michel Apathie affirme « ce qui est prévu par le gouvernement, c’est de fermer des centrales ». Proglio rétorque : « si je me réfère aux décisions du président de la République, ce qui est prévu, c’est de fermer UNE centrale ».

Une fermeture qui ne serait donc même pas nécessaire, aux yeux d’Henri Proglio, pour respecter la promesse de campagne de François Hollande. Et pour laquelle EDF va demander des compensations à l’Etat, comme l’a annoncé Henri Proglio à la fin de l’interview : « Je suis responsable d’une entreprise et par conséquent responsable vis-à-vis de mes actionnaires et de mes salariés, de défendre les intérêts de l’entreprise. C’est assez légitime, c’est la mission qui est la mienne. Je discuterai avec l’Etat des conséquences de cette fermeture, ndlr ».

Voir l’échange ci-dessous :


Henri Proglio, PDG d’EDF : "Nous allons... par rtl-fr

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

10 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Ce serait cool si Radio RTL était invité à Greta Tunberg.

    20.11 à 21h05 - Répondre - Alerter
  • Ce serait cool si RTL Radio était invité à Greta Tunberg.

    20.11 à 21h03 - Répondre - Alerter
  • Après avoir repris les hypothèses/calculs de M. Proglio et suivant le Bilan Prévisionnel 2012 de RTE, voilà ce qu’il en ressort :

    - Les hypothèses de demande (consommation électrique) données par M. Proglio ne sont pas en adéquation avec celles du BP2012 de RTE à savoir, pour les 4 scénarios présentés d’évolution de la consommation et de la production d’électricité :

    . Scénario "médian" (croissance démographique modérée - source INSEE, croissance éco. modérée - source CAS - et développement de l’efficacité énergétique et des EnR modéré) : Demande totale (consommation) = +9% en 2030 par rapport à 2011 ;
    . Scénario "consommation forte" (croissances éco. et démo. importantes, développement EnR modéré et efficacité énergétique faible) : Demande totale (consommation) =+20% en 2030 par rapport à 2011.
    . Scénario "nouveau mix" (croissance éco. et démo. modérée et développement EnR et efficacité énergétique fort) : Demande totale (consommation) = +3% en 2030 par rapport à 2011.
    . Scénario "croissance faible" que nous en détaillerons pas ici.

    - En vertu de ces hypothèses, même dans le scénario "consommation forte" (le pire en terme de demande), la demande en 2011 représente plus de 83% de celle en 2030 : bien loin des 60% annoncés en 2025 (et non en 2030) par M. Proglio.

    - Enfin, dans ce même scénario "consommation forte" (le plus "proche" de celui projeté par M. Proglio) la production nucléaire électrique représente encore 67% de cette demande totale à l’horizon 2030.

    En conclusion : effectivement avec une croissance démesurée de la demande, et ne correspondant pas aux prévisions des experts, il est aisé d’obtenir une part du nucléaire relativement faible (soit les 50% de la demande pronostiqués par M. Proglio à parc constant), et cela sans fermeture de centrales nucléaires.

    Pour autant il est possible d’envisager un scénario plus ambitieux en terme de réduction de la demande (efficacité énergétique) - objectifs Grenelle. Par exemple, comme mentionné ci-dessus, dans son scénario "nouveau mix", RTE envisage une croissance de la demande de moins de 1% par rapport à 2011. Dans ce scénario la production nucléaire représente 50% de la demande : 40GW au lieu de 63 aujourd’hui, soit une diminution d’environ 37% du parc actuel.

    On se rend donc compte qu’afin de tenir les engagements de M. Hollande de réduire la part du nucléaire à 50% dans la consommation électrique, non seulement une forte politique de réduction de la consommation sera nécessaire mais aussi une fermeture d’une partie du parc nucléaire actuel.

    Bilan Prévisionnel de RTE : Exercice réalisé par le gestionnaire de réseau de transport de l’électricité donnant plusieurs visions du système électrique français à des horizons moyen et long terme (2020 - 2030). C’est un exercice prospectif se voulant impartial et basé sur la connaissance de RTE du réseau électrique et leurs discussions avec les différents acteurs du système (libre accès à ce lien)

    8.10 à 12h44 - Répondre - Alerter
  • tous les gouvernements Français de gauche comme de droite ainsi que les hauts fonctionnaires qui ont dirigé EDF sans parler de certains "scientifiques" depuis au moins 40 ans nous enfument avec le nucléaire civil... le nucléaire est sans danger, pas de problème pour les déchets, non le nuage radioactif de tchernobyl n’a pas franchi les frontières de la France, non la santé des Français ne craint rien...etc... pour promouvoir le nucléaire qui finalement coutera traitement des déchets compris au moins 100 fois plus que prévu et annoncé à ces pauvres contribuables Français... on nous a trompés et on continue de nous enfumer quand on sait qu’EDF a bloqué pendant des années toutes les avancées et toutes les formes des énergies vertes avec la complicité active de tous les gouvernements... lesquels font semblant de se réveiller un peu depuis quelques années devant la pression européenne et mondiale...
    Je crains que les mêmes façons de faire n’aient été utilisées dans d’autres domaines toujours avec la bienveillante et active complicité des gouvernements et politiques de tous bords...

    7.10 à 20h25 - Répondre - Alerter
  • Monsieur Proglio a raison : si on ne réduit pas la consommation nationale d’électricité, on ne pourra pas fermer de centrales nucléaires. Et comment réduire cette consommation si la population ne cesse de croître ? Il est urgent de cesser notre politique nataliste qui encourage les familles nombreuses par des incitations fiscales, allocations familiales et primes à la retraite. Sans effet rétroactif bien entendu, pour ne pas plonger les familles nombreuses existantes dans la misère. Mais juste pour décourager certains d’avoir de nombreux enfants pour bénéficier de toutes sortes d’aides.

    7.10 à 10h41 - Répondre - Alerter
  • Bravo à M. Proglio pour avoir fait référence à la démographie dans le débat sur le nucléaire, comme l’avait d’ailleurs fait Démographie Responsable l’an dernier.
    Il est bien évident que plus nous serons nombreux, plus nous aurons besoin d’électricité. Donc si nous voulons la fin de cette source d’énergie, il faut stopper cette croissance inutile (et dangereuse) de la population française.
    65 millions, c’est tout à fait suffisant : conservons des espaces naturels pour nous-même et pour les espèces sauvages !

    6.10 à 21h47 - Répondre - Alerter
  • Monsieur Proglio oublie de dire qu’EDF n’est pas assuré pour un sinistre de type Fukushima, pouvant couter aux Français jusqu’à 1000 milliards d’Euro (source : M. LACOSTE - ASN - Commission d’enquete du Sénat)
    L’état est l’assureur en dernier recourt, aucun organisme privé ne pouvant couvrir un tel sinistre. Donc, une prime d’assurance a priori de 3 %, revient à verser à l’état 30 milliards d’Euro par an... une belle niche fiscal qui n’apparait dans aucun compte !
    Et qui renchérirai la prix de l’électricité nucléaire à son véritable coût, supérieure à la plupart des énergies nouvelles.
    Gageons que dans ce cas, le gaspillage disparaîtrait et que la consommation baisserait rapidement, pour atteindre un niveau comparable à l’Allemagne.

    5.10 à 23h04 - Répondre - Alerter
  • lamoule : Pas lui uniquement

    Hollande aussi car comment interpréter la formule "Réduire la part du nucléaire à 50%".

    Sur quelle base les 50 %, celle d’aujourd’hui où celle de 2025 ?

    Mon hypothèse c’est que François l’enfumeur pendhce pour la 2ème hypothèse cf sa position fluctuante sur le Traité européen, l’expulsion des Roms, la non suppression d’un fonctionnaire sur 2 etc.

    NB : au Japon idem. Les centrales en constructions seront finies et exploitées 40 ans.

    4.10 à 15h48 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité