publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Greenpeace joue à cache-cache dans des centrales
5-12-2011
Mots clés
Energies
France
Vidéo

Greenpeace joue à cache-cache dans des centrales

Taille texte
Greenpeace joue à cache-cache dans des centrales
(Crédit photo : DR)
 
Ce lundi, des militants de l'ONG sont rentrés, par effraction, dans des centrales nucléaires françaises.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Mise à jour, mardi 6 décembre : Les derniers militants ont été découverts dans la centrale de Cruas (Ardèche) vers 20h. Selon EDF, ils étaient cachés dans une « zone non protégée », sur une aire de stockage. L’électricien précise vouloir ouvrir une enquête. Les deux militants ont été placés en garde à vue, comme les neuf personnes arrêtées à Nogent-sur-Seine lundi matin.

Mise à jour, à 19H30 : Greenpeace assure dans un communiqué que des militants sont toujours cachés dans au moins une centrale.

Mise à jour, à 15h. EDF assure qu’il n’y a pas eu d’autres intrusions que celle de Nogent-sur-Seine. Mais Greenpeace soutient le contraire et publie la vidéo d’un militant qui assure être dans une centrale française.

Des militants de Greenpeace se sont introduits par effraction dans plusieurs centrales nucléaires françaises ce lundi matin pour « faire passer le message que le nucléaire sûr n’existe pas ». Un premier groupe de militants a réussi à s’introduire vers 6h dans la centrale de Nogent-sur-Seine (Aube) et à grimper sur le dôme de l’un des réacteurs pour déployer une banderole : « Le nucléaire sûr n’existe pas. » Ils ont été délogés à 11h par la police.

Une première vidéo des manifestants a été publiée :


Premières images de l’action de Greenpeace... par NewscastWire

Mais l’ONG précise que des militants sont infiltrés dans d’autres centrales. « Greenpeace ne donne pour l’instant pas de précision sur le nombre de militants présents sur les installations nucléaires ni les noms des sites concernés. Areva, EDF, les forces de l’ordre et les responsables politiques prétendent que les sites nucléaires français sont sécurisés et que les militants ont été immédiatement repérés ? À eux de les retrouver ! », s’amuse l’ONG dans un communiqué publié à 11h. L’association rappelle qu’elle souhaite un audit de la sécurité nucléaire en France.

L’association tient par ici un suivi en direct des événements.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

13 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Ils auraient du frapper avant d’entrer, s’essuyer les pieds sur le
    tapis-brosse, dire merci pour la visite "guidée" et s’excuser "pour le dérangement" en partant. La bienséance aurait été respectée. Benoit serait rassuré.Le bon peuple aussi parce que ce n’est pas sympa de l’alarmer ainsi en ces temps de criiiiiiiiiise. Ca trouble la cérémonie d’allégeance au dieu "marché" et à ses deux mamelles, "appat du gain" et "soif de pouvoir".

    7.12 à 18h25 - Répondre - Alerter
  • "Non, la SEULE attitude responsable aurait été de ne rien dire." Waouh, ça résume la politique des corrompu(e)s, le pseudo-benêt ou benoit ( 10000 excuses à mes amis qui pourraient se sentir souillés par 1 tel pseudo...). No more comment !

    7.12 à 15h48 - Répondre - Alerter
  • Je suis inquiet des interventions de Greenpeace. Après avoir très longtemps travaillé dans les REP 900, je me rends compte que ces vieilles unités sont bien plus sûr que les unités N4 comme Nogent. En effet à Blaye et Chinon ils n’ont pu accéder nul part.
    Le danger principal est que les autorités décident d’armer le gardiennage des sites nucléaires puisque les pelotons de gendarmerie installée près des sites ne servent qu’à contrôler la vitesse des voitures et l’alcoolémie des ouvriers travaillant sur les sites nucléaires du moins cela étaient leurs rôles essentiels lorsque j’ étais en activité

    6.12 à 12h01 - Répondre - Alerter
  • OK, maintenant que Greenpeace a "alerté" PUBLIQUEMENT que les centrales étaient ouvertes aux quatres vents, nul doute qu’on risque d’avoir des problèmes bien plus graves.

    Irresponsabilité grave de Greenpeace sur ce coup là.

    Ils auraient du plutôt alerter l’exploitant des centrales sans faire de battage médiatique, et réagir dans 6 mois si jamais il ne se passait rien.

    Ensuite, l’intrusion remet-elle réellement en cause l’intégrité de la centrale. J’aimerais avoir des précisions sur le sujet quand même ...

    6.12 à 09h37 - Répondre - Alerter
    • Ca fait déjà bien plus de 6 mois que GreenPeace alerte sur ce sujet.

      Je trouve leur action trés responsable. Il met au jour les failles d’un discours politique faussement rassurant.

      Ne nous laissons pas endormir, bravo aux militants de GreenPeace de prendre des risques pour que notre futur soit plus beau.

      6.12 à 10h01 - Répondre - Alerter
      • Nul doute que maintenant, il y’aura une recrudescence de tentatives d’intrusions dans les centrales.

        les "militants" qui se feront tirer dessus à balles réelles, ça sera très télégénique, à n’en pas douter.

        Très responsable de la part de Greenpeace ça, y’a pas à discuter effectivement.

        Non, la SEULE attitude responsable aurait été de ne rien dire.

        6.12 à 10h05 - Répondre - Alerter
        • Lorsqu’aucune réponse n’est apportée directement, lorsque la seule réponse à des questions sensibles est le silence, la seule action pacifique restante qui puisse porter des fruits est la médiatisation.

          EDF qualifie d’irresponsable de signaler une faille. Il est encore plus irresponsable qu’EDF et les politiques se voilent la face alors que GreenPeace les alerte depuis des années sur le sujet. L’association passe à la vitesse supérieure, ne laissant d’autre choix que de renforcer la sécurité autour des sites sensibles. C’est bien là l’essentiel, non !

          6.12 à 11h16 - Répondre - Alerter
          • Beaucoup de bruit pour rien ? Les militants ont étés incapable d’atteindre des zones sensibles de la centrale non ?

            6.12 à 11h24 - Répondre - Alerter
            • C’est ce que prétend EDF qui ne saurait dire autre chose de toute façon. GreenPeace souhaite prouver le contraire, vidéos à l’appui. A moindre d’être sur place, difficile de se faire une opinion de la situation exacte. Toutefois, le simple fait de pouvoir entrer sur le site me semble déjà beaucoup. Qu’en serait-il avec des terroristes entraînés ?

              6.12 à 11h47 - Répondre - Alerter
              • De toute évidence, vous n’en savez pas plus que moi sur le sujet.

                Ceci dit, croyez bien que si les militants étaient entrés dans des zones protégées, le bruit serait encore plus grand ... Inutile de tirer des plans sur la comète, au final Greenpeace fait beaucoup de bruit pour rien.

                6.12 à 11h52 - Répondre - Alerter
  • OK, maintenant que Greenpeace a "alerté" PUBLIQUEMENT que les centrales étaient ouvertes aux quatres vents, nul doute qu’on risque d’avoir des problèmes bien plus graves.

    Irresponsabilité grave de Greenpeace sur ce coup là.

    6.12 à 09h30 - Répondre - Alerter
  • Un grand bravo aux acteurs de Greenpeace qui donnent une preuve flagrante que l’accès dans les sites est facile. Heureusement que ce sont des non violents qui s’y sont introduits, et pas n’importe quel terroriste ! Ils devraient même être récompensés par Areva et Sarkozy, de les avoir alertés sur ce problème...Mais pas sûr que les officiels aient compris qu’au lieu d’investir dans des systèmes de sécurité qui coûtent, ils devraient écouter leur conscience. Tant qu’ils sont chèrement payés pour rester aveugles, et n’entendre que le froissement des billets...Au quel cas, ne restera que la colère de la Terre pour les secouer en personne...1 secousse sous Matignon ? Car les catastrophes multiples ne suffisent pas à arrêter leur cupidité, apparemment !

    6.12 à 08h50 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité