publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Monsanto fait hurler la sirène

Monsanto fait hurler la sirène

Taille texte
Monsanto fait hurler la sirène
 
A Copenhague, la petite sirène en avait avalé des couleuvres. Mais jamais aussi grosse que celle-là. Elle a piqué une colère et remis un prix empoisonné à Monsanto.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

"Je suis très honorée de remettre le prix de la “sirène en colère” à… Monsanto". Avec calme, une touche de solennité et beaucoup d’ironie, la journaliste et militante Naomi Klein a remis à Monsanto, le 15 décembre, le prix de l’industriel exerçant le plus de pressions sur les négociations climatiques. La firme spécialisée dans les organismes génétiquement modifiés est arrivée largement en tête des votes des 10000 internautes [1] : elle a recueilli 37% du total des voix devant Shell (18%), le géant de l’industrie pétrolière, et l’Institut Américain du Pétrole (14%).

Première cause de déforestation

Pour devancer les rois de l’or noir, Monsanto a sorti son plus beau costume de lobbyiste. Et celui-ci commence à éblouir l’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), ainsi que la Convention des Nations unies sur le changement climatique (UNFCCC) actuellement réunie à Copenhague. La multinationale tente de les convaincre que les cultures de soja OGM mondiales peuvent bénéficier de crédits carbone. Comment ? Elle met en avant la technique de "semis direct" de cette plante. Non labouré, le sol retiendrait plus de dioxyde de carbone. Le soja OGM, est présent dans 70% de la production mondiale selon le WWF, avec des pics de production dans certains pays comme l’Argentine (95% d’OGM) ou les Etats-Unis (91% d’OGM). Cette culture, majoritairement utilisée pour nourrir les animaux d’élevage, est la première cause de déforestation en Amazonie. En outre, le soja transgénique est cultivé avec force épandage du désherbant Round Up produit par Monsanto.

"Absurde et aveugle"

"Monsanto est devenu un artiste de la mise en invisibilité. Il réussit à faire oublier la déforestation, la dégradation des sols ou l’utilisation du glyphosate en mettant en avant la conservation des sols", décrypte Frédéric Goulet, sociologue au CIRAD et auteur d’une thèse sur les cultures sans labour. "Or le semis direct est tout sauf une technique agricole ancestrale comme essaye de le présenter Monsanto. Cette technique, inventée dans les années 1970 aux Etats-Unis, au Brésil et en Argentine, a permis d’intensifier la production, tout en réduisant les coûts de main d’oeuvre", poursuit le spécialiste. En réussissant à faire entrer le semis direct dans la catégorie d’"agriculture de conservation", Monsanto prétend aujourd’hui à l’obtention de crédits carbone. Pour les ONG, l’entrée des cultures de soja OGM dans les mécanismes de crédits carbone représenterait un soutien économique massif pour ces monocultures en Amériques du Nord et du Sud. "Labelliser cette agriculture comme « durable », simplement parce qu’elle implique moins de labourage, c’est tomber dans un réductionnisme absurde et aveugle. Il s’agit manifestement d’une "offensive climatique » de l’agrobusiness", souligne GM Watch, organisme de surveillance des OGM.

A lire aussi sur terraeco.net :
- Etats-Unis et Argentine, l’Eldorado des OGM
- OGM : Monsanto contre-attaque
- L’OGM, le coton et la patate douce

[1] Vote organisé par Attac Danemark, Corporate Europe Observatory, Focus on the Global South, Friends of the Earth International, Oil Change International et Spinwatch.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • et l’étude sur la nocivité de 3 OGM de Monsanto ? publié juste pendant Copenhague...

    16.12 à 12h42 - Répondre - Alerter
  • Extraits :

    "L’Amérique du Sud a connu la plus grande perte nette de forêts entre 2000 et 2005 – environ 4,3 millions d’hectares par an – suivie de l’Afrique, qui a vu disparaître 4 millions d’hectares par an."
    http://www.fao.org/newsroom/fr/news...

    "Selon les estimations, 1,2 millions d’hectares de forêt tropicale ont été abattus à la suite de l’expansion de la culture de soja entre 2004 et 2005"
    http://www.fao.org/agriculture/lead...

    Monsanto, on le sait, ne se développe pas sur la pratique du semis direct, mais sur l’expansion des plantes génétiquement modifiées dans le monde (cf ISAAA.org, état des cultures transgéniques en 2008)
    . Cette société est à inscrire sur la liste des grands émetteurs de carbone.

    La FAO alors, elle sert à quoi ? à qui ?

    16.12 à 05h33 - Répondre - Alerter
  • S’il est vrai que Monsanto comme d’autres multinationales du même genre, a des intérêts particuliers à défendre, qui ne sont pas nécessairement ceux des agriculteurs et que leur souci premier n’est pas la préservation des équilibres naturels, il n’est pas moins vrai que l’agriculture de conservation, qui ne se résume pas au semis direct, peut réellement contribuer à diminuer non seulement la pression sur les ressources naturelles (eau et sols), mais aussi limiter l’utilisation du carburant et des fertilisants. Cela équivaut dans des systèmes bien maîtrisés, à réduire l’impact environnemental de l’agriculture tout en préservant la rentabilité des exploitations agricoles et le revenus des agriculteurs.

    15.12 à 22h53 - Répondre - Alerter
    • Mais si on accorde à Monsanto un crédit carbone, la France va pouvoir réclamer un gros chèque pour non pollution grâce au nucléaire...
      Faudrait reconnecter quelques neurones chez nos grands pontes !
      Ok c un sommet sur le climat mais la biodiversité, la partie sociale (enfermement des agriculteurs dans un cercle de dépendance à Monsanto, pour ses semences "stériles") et la déforestation ce ne sont pas que des mots sur un forum...
      Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est pas l’éthique qui les étouffent !

      Isamoogli

      16.12 à 13h44 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité