publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Maria Nowak
Article Abonné
22-12-2010
Mots clés
Finance
Solidarité
France

Maria Nowak

Taille texte
 
75 ans, présidente fondatrice de l’Adie.
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 21 - janvier 2011

2011 : les 100 qui vont changer le monde

Plus de vingt ans après l’arrivée du microcrédit en France, Maria Nowak n’en a pas fini avec la création d’entreprises pour les plus pauvres. Que répondre à des jeunes motivés mais trop peu qualifiés et sans projet précis en tête ? La « banquière de l’espoir » lance le concept de la microfranchise. Par l’intermédiaire d’une entreprise sociale, cela leur permettra d’utiliser une marque et des méthodes commerciales qui ont déjà fait leurs preuves, en bénéficiant d’une assistance. Trois entreprises-pilotes, comme Velobar, sur un modèle de restauration de rue, ont servi de test. L’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) mise sur la création de 20 000 emplois en dix ans.

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité