publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Mais où sont donc passés les maraîchers franciliens ?
3-02-2014
Mots clés
Alimentation
Agriculture
France
Data

Mais où sont donc passés les maraîchers franciliens ?

Taille texte
Mais où sont donc passés les maraîchers franciliens ?
(Crédit photo : DR)
 
L'Américaine et expatriée Emily Dilling, amoureuse de la cuisine française, a recensé, sur son blog Paris Paysanne, tous les marchés parisiens où sont présents des producteurs.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Comme beaucoup d’Américains avant moi, je partage un amour pour la cuisine, la nourriture, et la culture françaises. J’ai grandi avec les livres de cuisine de ma mère, la plupart écrits par des femmes inspirées par leurs expériences de vie dans l’Hexagone. Il y avait la grande icône Julia Child, avec ses recettes françaises traditionnelles. Et puis plus tard, la célèbre cheffe Alice Waters, qui a ouvert son restaurant californien Chez Panisse après son séjour à Paris, où elle était enchantée pas les marchés et tous les produits frais que l’on pouvait y trouver.

Lorsque je me suis installée à Paris, il y a huit ans, j’avais hâte d’explorer les marchés parisiens moi-même et de découvrir ces légumes et fruits frais qui ont tellement inspiré mes compatriotes. Mais après avoir visité de plus en plus de marchés alimentaires dans ma ville adoptive, j’ai pu constater que ces « farmers markets », comme on les appelle aux Etats-Unis, manquaient de quelque chose. Ce qu’ils manquaient, en fait, c’étaient des « farmers ». Mais où sont donc passés ces maraîchers franciliens ? Et comment est-ce possible d’avoir un marché sans eux ?

Présence des producteurs de plus en plus rare

Même si l’excellence de la tradition culinaire française est reconnue dans le monde entier, avec un terroir qui est vu comme l’ingrédient secret de ses fameux produits tels le vin et le fromage, l’agriculture locale des légumes et des fruits s’est vue réduite avec le développement urbain autour de Paris. En conséquence, la présence des producteurs aux marchés parisiens devient de plus en plus rare.

Le producteur Joël Thiébault, présent au marché Gros-la-Fontaine, dans le XVIè arrondissement de Paris.

Plusieurs raisons expliquent qu’on trouve de moins en moins de maraîchers aux marchés. Leurs produits – de qualité – sont mis à coté des produits industriels importés d’Espagne (où encore plus loin). Ils sont menacés par la présence des supermarchés et même hypermarchés qui sont de plus en plus nombreux en centre-ville, et n’ont pas la possibilité de s’occuper de leur terre tout en se rendant au marché plusieurs fois par semaine.

Mais il reste un petit groupe de fermiers qui viennent toujours pour vendre leurs produits de saison, fraîchement récoltés. Ce sont les vrais trésors locaux, et des fois on a le sentiment que l’on fait la chasse pour les trouver.

Que fait-on avec des choux de Bruxelles ?

Inspirée par ma joie dès que je trouve un vrai maraîcher au marché, j’ai créé Paris Paysanne. Ce site vise à sensibiliser les consommateurs à l’importance de soutenir les producteurs en achetant des produits locaux. Un mélange de mon admiration pour le mouvement « manger local » aux Etats-Unis et mon respect pour la France et son terroir, Paris Paysanne est un endroit où je peux exprimer mon point du vue d’expatriée ainsi que ma curiosité et mon envie d’explorer ma ville d’adoption.

En écrivant au sujet des marchés de la ville, les ingrédients intéressants que je trouve sur place (qu’est-ce que l’on fait avec des choux de Bruxelles ?), et les producteurs qui s’attachent à nous fournir des produits de qualité, je partage l’expérience du marché avec mes lecteurs partout dans le monde. Pour ceux qui vivent à Paris, ou ceux qui veulent visiter la ville et ses marchés, j’ai créé une carte des maraîchers présents dans les marchés parisiens où l’on peut trouver un producteur indépendant près de chez soi. Cette carte est la première et seul document qui permet aux usagers de retrouver les maraîchers aux marchés parisiens.

Actuellement, je travaille sur un livre qui vise à aider les Français, francophiles, et foodies à « manger local » à Paris. Ce guide rassemblerait toute ma recherche sur les marchés alimentaires de Paris ainsi que les restaurants, bars et caves à vins, et autres bonnes adresses pour le consommateur engagé dans le développement local. Mais plus important, ce travail est destiné à inspirer un nouveau regard sur une tradition presque aussi oubliée que les légumes que l’on peut y trouver : faire ses courses au marché.


Cliquez sur la carte pour la voir en plus grand


- Le site de Paris Paysanne
- La carte des maraîchers

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Emily Dilling est l’auteure du blog Paris Paysanne, qui vise à sensibiliser les consommateurs à l’importance de soutenir les producteurs en achetant des produits locaux.

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité