publicité
<-  Retour
6-03-2012

Les poules préfèrent les cages

Actuellement en librairie

Taille texte
Bien-être industriel et dictature technologique

Selon la science et l’économie, nous n’avons plus à définir notre bien-être en fonction de nos besoins ou de nos rêves, mais selon les nécessités de l’industrie et des marchés.

Il y a quelques années, une étude « scientifique » sur le comportement des poules élevées en batterie concluait qu’elles n’étaient pas gênées par leur cage, mais s’y trouvaient au contraire plus en sécurité qu’ailleurs. De là à prétendre que les poules préfèrent les cages, il n’y qu’un pas. Pourquoi ne pas dire alors que les veaux préfèrent l’obscurité, les otaries les cirques, les Indiens les réserves, ou que les Hommes se plaisent dans un environnement dévasté ?

La science n’a plus pour but de comprendre le monde physique ou d’en maîtriser le fonctionnement, mais cherche désormais à justifier l’enfermement, la violence ou l’oppression. Ce livre dénonce la déshumanisation de notre société par l’industrie et les technologies.

Avec un humour froid et une ironie cinglante, ce texte s’inscrit dans la tradition polémique des siècles passés. Après sa lecture, on ne pourra plus dire : « je ne savais pas ».

- Sans éthique, ni morale, l’entreprise totalitaire est déjà à l’œuvre sous diverses formes : génie génétique, pouvoir technologique, pollution et destruction de la nature, manipulation des consciences.

- Nous sommes dès à présent menacés par une nouvelle forme d’oppression, en attendant peut-être l’élimination progressive de tout ce qui est vivant...donc gênant.

- Un pamphlet particulièrement corrosif et critique !

- Un manifeste essentiel pour prendre conscience des enjeux posés par les impératifs financiers de l’industrie, et pour un sursaut de conscience.

Photo : hardworkinghippy/flickr

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité