publicité
Accueil du site > Actu > Politique > Les petits secrets du bilan CO2 de Nicolas Sarkozy et de ses (...)

Les petits secrets du bilan CO2 de Nicolas Sarkozy et de ses ministres

Taille texte
 Les petits secrets du bilan CO2 de Nicolas Sarkozy et de ses ministres
 
Depuis 2007 et le Grenelle de l’environnement, le chef de l’Etat et son gouvernement ne cessent de nous promettre l’exemplarité écologique. En attendant, et à quelques jours de la Conférence de Copenhague sur le climat, on a toujours pas vu l’ombre du moindre bilan CO2.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Ce n’est pas la première fois que Terra eco tente d’évaluer l’impact écologique des déplacements du président de la République. L’an passé, nous avions évalué les émissions de gaz à effet de serre liées à ces derniers, à 7000 tonnes de CO2. Depuis le 1er janvier 2009, Nicolas Sarkozy a émis pour ses seuls transports un minimum de 3800 tonnes de CO2. C’est 475 fois le bilan annuel d’un Français ordinaire. C’est aussi l’équivalent de 560 000 parties de barbecue au charbon de bois.

3800 tonnes contre 7000 il y a un an : le président de la République serait-il devenu écolo ? A vrai dire, non. Et ce, pour au moins deux raisons. La première est liée à l’agenda présidentiel. L’empreinte du chef de l’Etat était en 2008 lourdement plombée par la présidence européenne assurée par la France. Nicolas Sarkozy avait, à cette occasion, beaucoup voyagé. En 2009, pas de présidence de l’Union, donc moins de déplacements et moins d’émissions de gaz à effet de serre. Limpide.

AirForceOne tricolore

La seconde raison tient à un projet cher au coeur de Nicolas Sarkozy. La présidence aménage actuellement un « AirForceOne à la française » tout beau, tout neuf. Cet Airbus A330-200 devrait être opérationnel à la fin 2010. Si l’on reprend la calculette et que l’on applique à ce nouvel appareil le nombre de kilomètres parcourus en 2009, on obtient le chiffre de 8.400 tonnes équivalent CO2. C’est plus qu’en 2009, certes. Mais aussi plus qu’en 2008. Pour information, ce chiffre correspond à 112 millions de cycles de lave vaisselle.

Au-delà de ces chiffres, la question est celle de la transparence. En effet, nous attendons toujours les bilans carbone de l’Elysée et des différents ministères promis pour... 2008. Cette promesse solennelle avait été faite le 25 octobre 2007, lors de la remise des conclusions du Grenelle de l’environnement, en présence d’Al Gore : « l’Etat sera précurseur dès 2008, tous les ministères et toutes les administrations feront leur bilan carbone et engageront un plan pour améliorer de 20% leur efficacité énergétique », disait alors M.Sarkozy.

Trous de mémoire

Aujourd’hui, à quelques jours de l’ouverture de la Conférence internationale de Copenhague sur le climat, les bilans carbone de l’Elysée et des différents ministères demeurent un mystère.

Le mardi 13 octobre, l’audition de Christian Frémont, directeur de cabinet du Président, sur le projet de budget de la Présidence de la République pour 2010 par la commission des finances de l’Assemblée nationale, nous avait pourtant remplis d’espoirs. En fin d’après-midi, Charles de Courson, Vice-président de la commission, demandait : « Avez-vous réalisé un bilan carbone de la Présidence de la République ? » Et le conseiller de répondre : « Oui ! Nous sommes même en train d’étudier la possibilité de remplacer la chaudière à fioul par une chaudière à bois. Je dois vous préciser que j’ai été directeur de cabinet de deux ministres de l’Écologie successifs, et j’y ai beaucoup appris… » Interrogés, les services du Palais présidentiel n’ont pas souhaité communiquer sur le sujet. Délais trop courts, sujet complexe : visiblement la question ne figure pas en tête des préoccupations du service de presse de l’Elysée.

Les politiques intéressés par la question s’y cassent eux-mêmes les dents. René Dosière, le député (PS) de l’Aisne, qui mord les chevilles de l’Elysée sur la question des dépenses publiques, avait vivement réagi à la publication, en juin dernier, de l’examen du budget 2008 de l’Elysée par la Cour de comptes. « On ignore le détail des dépenses courantes de fonctionnement qui atteignent 26 millions (+ 51%) et recouvrent des postes aussi variés que les réceptions, l’alimentation, le téléphone, le courrier, les carburants, l’électricité, les fournitures administratives et informatiques etc… », écrivait-il sur son blog Autant de données indispensables pour la réalisation d’un bilan carbone. Le député proposait d’ailleurs 10 mesures « pour améliorer la transparence sur le budget de la présidence de la République, car il est temps de faire moins de littérature et plus de mathématiques ». Et la mesure numéro 7 prônée par le député concernait la réalisation d’un bilan carbone annuel...

Savez-vous compter le CO2 ?

L’exercice n’a pourtant pas l’air si compliqué. L’année dernière par exemple, le secrétariat général de la présidence française de l’Union européenne s’y est collé sans problème. Le bureau d’études Alternconsult, spécialisé dans les bilans carbone, avait en effet calculé à sa demande les émissions dégagées par les divers évènements : 60 000 tonnes eq CO2. Le chiffre était révélé sur le web dès février 2009 Depuis, un rapport du Sénat, publié le 20 octobre dernier... l’a confirmé. La facture carbonique est essentiellement due aux 140 véhicules prêtés par deux grands groupes automobiles français (PSA/Peugeot/Citroën et Renault) qui ont parcouru 1,529 million de kilomètres et consommé quelque 146 658 litres de carburant ! A la présidence, quand on veut compter, on sait le faire. Et plutôt bien.

Alors pourquoi ce silence depuis octobre 2007 ? Un an après le Grenelle de l’environnement, le Premier ministre François Fillon s’était fendu d’une circulaire sur le sujet. Et, trois jours après, le site Internet du gouvernement. précisait même : « lorsqu’il impose des comportements et des règles, l’Etat doit être le premier à s’y soumettre pour être crédible mais aussi pour inciter l’ensemble des acteurs concernés. »

Nous partageons naturellement ce point de vue au sein de la rédaction de Terra eco. « A ce stade, tous les ministères ont entamé une démarche de bilan carbone de leur activité. (…) Ce chantier devrait être clos d’ici à la fin de l’année », nous assurait-on sans sourciller quelques semaines avant la fin 2008.

S’il n’en reste qu’un...

Au Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, on sort tout de même un peu la tête de l’eau. Les résultats sont tombés fin 2008 affirme-t-on au siège du ministère. Sans publicité car « on préfère parler de plan d’action », souligne un conseiller. Quelques chiffres – donnés du bout des lèvres - existent néanmoins : 5,8 tonnes équivalent CO2 par agent, pour un total de 6000 agents de l’administration centrale, soit 35 000 tonnes équivalent CO2 pour l’année 2008. Mais le bilan carbone étendu aux services déconcentrés du ministère, soit « 50 000 à 100 000 agents », devrait être livré « pour le premier semestre 2010 ». Le parc automobile a été renouvelé, les 30 véhicules émettant désormais autour de 100 g CO2 /km. Les efforts auraient porté leurs fruits et réduit la facture carbonique des déplacements de « 25 à 30 % ». 

Et les autres ? « Tous les ministères ont fait le bilan carbone de leur administration centrale, sauf celui des Affaires étrangères », affirme-t-on au Meeddat, chargé de superviser le plan « administration responsable ». Il s’agirait maintenant de les étendre aux services déconcentrés. Question : qui a réalisé ces bilans carbone ? Mystère. Pourquoi les résultats n’ont-ils pas été rendus publics ? Mystère toujours. Rendez-vous l’année prochaine.

- La très chère taxe carbone de Nicolas Sarkozy

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité