publicité
Accueil du site > Actu > Techno > Les métaux rares, le « pétrole » de la Chine
25-05-2010
Mots clés
Technologie
Matières Premières
Chine

Les métaux rares, le « pétrole » de la Chine

Taille texte
Les métaux rares, le « pétrole » de la Chine
(La mine d'Asbestos, à Shimiankuang, dans la province du Qinghai en Chine)
 
Le germanium, l'indium et le terbium ont beau avoir des noms barbares, ils ont la cote aujourd'hui. Utilisés notamment par l'industrie de l'éolien, ils sont la propriété quasi exclusive de Pékin, qui a décidé de freiner les exportations…
SUR LE MÊME SUJET

« Le Moyen-Orient a son pétrole et la Chine ses métaux rares », disait l’ancien dirigeant chinois Deng Xiaoping. Le petit timonier ne croyait sans doute pas si bien dire. Aujourd’hui, à l’heure où l’or noir décline, ces métaux rares ou « terres rares » aux noms en « ium » (germanium, indium, terbium, etc.) s’arrachent comme des petits pains. Très recherchés pour fabriquer des écrans plats, ils ont également des applications militaires et environnementales, en particulier pour les aimants permanents des turbines éoliennes et les moteurs des véhicules hybrides.

Dans ce petit monde, tout allait bien jusqu’à l’an dernier, quand Pékin a décidé de mettre le holà sur les exportations, imposant des quotas. Or la Chine abrite plus de 95% de la production mondiale de métaux rares et se trouve en situation de monopole. D’autres pays comme l’Australie ou les Etats-Unis possèdent bien des réserves mais ne les exploitent plus : trop cher, trop compliqué, trop polluant.

En réduisant la manne des métaux rares, Pékin entend officiellement protéger ses réserves et restructurer sa filière pour la rendre plus propre. Mais il s’agit bien sûr aussi de réserver ses ressources à ses entreprises, en particulier dans l’éolien, et d’inciter les entreprises étrangères à venir produire sur place, donc à transférer des technologies.

L’entreprise Baotou Rare Earth, située en Mongolie intérieure, a ainsi commencé en avril à stocker des minerais. Elle compte constituer 300 000 tonnes de réserves d’ici cinq ans. En réponse, des pays comme le Japon commencent eux aussi à stocker ou à lancer des opérations d’exploration marine. Quant à la France, elle prend tout juste conscience du problème, et prépare son plan d’action. Faut-il pour autant racheter des mines australiennes et reprendre les extractions à tout crin ? « Non », répond un rapport onusien sorti récemment, qui préconise plutot d’améliorer le taux de recyclage encore trop faible (1%) de ces métaux.

Sources de cet article

- Un article de la BBC sur le sujet

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Dans ce monde de "marchés" on n’arrêtera jamais les chercheurs de systèmes de domination. La Chine ne fait rien d’autre que ce qu’ont fait les producteurs de pétrole en leur temps par exemple. C’est un monde de monopoles déguisés sous des aspects de diversification et d’oligopoles respectables, mais derrière tout cela c’est une lutte de géants pour se partager un monde qui devient multipolaire, mais avec seulement quelques pôles très dominants... Bien ou mal, l’avenir nous le dira, personnellement je ne crois pas que ça ira très bien car les pénuries apparaîtront ça et là, les échauffements d’esprit style "guerre froide", les alliances contre nature et autres désagréments qui ne serviront en rien à la tranquilité du commun des mortels... La stratégie actuelle de la Chine avec ses métaux rares est plus que claire, aux autres de se bouger pour contourner l’obstacle et devenir inventifs...

    15.06 à 19h30 - Répondre - Alerter
  • Le dernier paragraphe est quasiment une répétition de l’avant-dernier...

    26.05 à 13h34 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité