publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Les astuces pour optimiser son énergie
Article Abonné
29-12-2011
Mots clés
Développement Durable
Energies
France

Les astuces pour optimiser son énergie

Taille texte
Les astuces pour optimiser son énergie
(Crédit illustration : Placid pour « Terra eco »)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N°32 - janvier 2012

Fin du pétrole... ça commence maintenant !

Les trucs de « Terra eco » pour optimiser son énergie

C’est un fait, les mesures du Grenelle de l’environnement (éco-prêts à taux zéro, réglementation thermique) font un flop. Selon le Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (Cired), elles ne permettront au mieux qu’une baisse de 8,5% de la conso en 2050, contre 38% espérés ! Principal suspect : l’effet rebond. Après avoir baissé leur facture grâce à des travaux d’isolation, les ménages remontent les thermostats. Le Cired propose donc de ressortir la taxe carbone. « Terra eco » ose deux autres propositions : 1/ Brûlons les grille-pain ! Pardon, les radiateurs électriques. Ce mode de chauffage est responsable de 15 % de notre consommation d’électricité, et ce, lors des périodes de pointe, le soir en hiver. Un bon poêle, c’est pile-poil renouvelable.

2/ Installons des centrales nucléaires en ville ! Pour fabriquer de l’électricité, nos réacteurs produisent d’abord la chaleur. Mais les deux tiers partent en fumée, en vapeur ou dans les cours d’eau. Elle pourrait être récupérée et alimenter les réseaux urbains, à condition d’habiter un peu plus près des réacteurs. Comment ça, non ?

Areva au régime sec

Le groupe nucléaire public a annoncé un vaste plan d’économies le 12 décembre. Il prévoit le gel des salaires, des embauches et des investissements (l’extension du centre de retraitement de La Hague notamment) en France, aux Etats-unis et en Afrique. Au total, la direction a prévu d’économiser un milliard d’euros par an sur ses coûts de fonctionnement d’ici à 2015. Ce plan vise, pour le groupe dirigé par Luc Oursel, à éponger de lourdes pertes (1,5 milliard d’euros cette année) et à tirer les conséquences de la catastrophe de Fukushima. Areva emploie 48 000 personnes dans le monde dont la moitié en France.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Président de l’association des Amis de Terra eco Ancien directeur de la rédaction de Terra eco

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité