publicité
Accueil du site > Actu > Conso > « Les animaux ne sont pas de la viande sur pied »
24-05-2012
Mots clés
Alimentation
Agriculture
France
Interview

« Les animaux ne sont pas de la viande sur pied »

Taille texte
« Les animaux ne sont pas de la viande sur pied »
(Crédit photo : bruno klein)
 
L’alimentation carnée pérennise la violence des humains, estime la philosophe Florence Burgat.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le magazine
"Végétariens : et s’ils avaient raison ?"

Florence Burgat est philosophe à l’Institut scientifique de recherche agronomique (Inra). Elle consacre toutes ses recherches à la question animale. Elle a notamment publié Une autre existence (Albin Michel, 2012).

Notre conception des animaux est-elle en train de changer ?

Nous sommes à un moment charnière. L’exploitation des animaux n’a jamais été aussi massive alors que la législation introduit des notions telles que « la sensibilité », « le bien-être », ou encore évoque « la souffrance » et « l’angoisse » des animaux. Cela pose, à l’arrière-plan, la question de la légitimité de ce système. L’animal n’est donc plus considéré comme un être qui ne sent rien. Mais, dans le même temps, les utilisations auxquelles il est soumis font comme s’il ne sentait rien. C’est dans ce paradoxe que l’on peut voir l’indice d’un moment charnière.

Le végétarisme est-il un moyen d’être en accord avec cette nouvelle conception ?

On peut être végétarien pour diverses raisons : diététiques, écologiques, etc. On peut aussi l’être en réponse à la violence faite sur les animaux. Si nous voulons modifier durablement notre relation à eux, il faut cesser de les regarder comme de la viande sur pied. Or, nous savons depuis longtemps où trouver les protéines végétales. Et la diversité des nourritures dont dispose l’humanité permet, comme jamais auparavant, de composer des régimes équilibrés. Par ailleurs, les recherches sur la viande in vitro (la production de muscles à partir de cellules souches, ndlr) pourraient être encouragées. Je pense enfin qu’une humanité qui aurait renoncé à manger des animaux se comporterait de façon différente, y compris en son propre sein. Il y a dans l’alimentation carnée une pérennisation de la violence en général.

Peut-il cependant exister une façon éthique de manger de la viande ?

C’est une contradiction dans les termes. Je ne doute pas qu’il existe des éleveurs qui traitent bien leurs animaux. Mais ça ne peut être que ponctuel étant donné que nous sommes 7 milliards et de plus en plus à vouloir manger de la viande deux fois par jour. Le seul système capable de répondre à cette demande est le système industriel.

Si l’on va au bout de ce raisonnement, il faut supprimer l’élevage. Beaucoup objectent que les animaux sont indispensables, notamment pour l’agriculture…

Certes, c’est complexe, c’est encore une utopie. Mais nous n’avons jamais cherché à faire autrement. Il peut exister d’autres voies, et c’est aux spécialistes concernés d’y travailler. —


En savoir plus : la bibliographie végétarienne

Paris végétarien, les meilleurs restos, d’Alcyone Wemaëre (Parigramme, 2012)

Confessions d’une mangeuse de viande, de Marcela Iacub (Fayard, 2011)

Manger la chair, traité sur les animaux, de Plutarque (Rivages, 2002)

Bidoche, de Fabrice Nicolino (Les liens qui libèrent, 2009)

Le Livre noir de l’agriculture, d’Isabelle Saporta (Fayard, 2011)

Une autre existence, de Florence Burgat (Albin Michel, 2012)

- L’Association végétarienne de France

- Le blog culinaire de Clea

- L’Institut français pour la nutrition

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Les citations de Panpan sont tout à fait bien venues et j’y adhère à 100 pour 100 !
    Nous , les pays développés devrions donner l’exemple , pour prouver qu’on peut très bien vivre sans manger de viande ... ça n’est pas gagné !
    et les pays en voie de développement ne rêvent que de vivre comme nous :
    L HORREUR !!!

    24.03 à 20h25 - Répondre - Alerter
  • comment sont abattu les animaux ?
    avec respect ?
    sans souffrances physiques ?

    quel mode d’abattage ? y compris en BIO !!!

    Cupidité... non respect du vivant...

    21.03 à 12h55 - Répondre - Alerter
  • "Il y aura la guerre tant que les hommes mangeront de la viande"
    Oscar Wilde

    "L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau."
    Marguerite Yourcenar

    "Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux."
    Theodor Adorno

    "Un jour nos petits-enfants nous demanderont : où étiez-vous pendant l’Holocauste des animaux ? Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ? Nous ne serons pas capables de donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas."
    Dr. Helmut Kaplan

    21.03 à 11h29 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité