publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Les Green People d’avril
Article Abonné
30-03-2009

Les Green People d’avril

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

n°2 - avril 2009

Sommes-nous prêts à consommer mieux ?

DE SEGO A McDO

Bruno Rebelle, militant de Greenpeace, était le conseiller environnement de Ségolène Royal pendant la campagne présidentielle. Il vient de prendre la direction générale de Synergence, une agence de conseil en développement durable. Les clients ? La région Rhône-Alpes, la ville de Villeurbanne, mais aussi la Maif, Orangina ou encore McDonald’s.


DE GRANDS TRAVAUX SUR LISTE NOIRE

Certains projets d’infrastructures (routes, tronçons d’autoroutes…) doivent être réévalués pour cause d’incompatibilité avec le Grenelle, comme l’ont souligné les ONG de l’Alliance pour la planète. Suspense : l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) – envisagé depuis plus de trente ans – pourrait figurer sur la liste. Au ministère du Développement durable, on lambine pour publier la liste.

ECOLOGISTES POLLUES

Pataquès chez France Nature Environnement. La fédération d’associations locales de défense de l’environnement en prend pour son grade dans le microcosme écolo après avoir noué une alliance avec Compo, société spécialisée dans les pesticides. Une de ses associations membre, Eau et rivières de Bretagne, qui défend une agriculture sans pesticides, est furax.

LE METRO AU BANC DES ACCUSES

Le 1er avril, cinq associations se rendront au tribunal de grande instance de Paris. Elles assignent la RATP et sa régie publicitaire Métrobus – filiale de Publicis et JC Decaux – devant le juge des référés pour leur projet d’installation massive d’écrans publicitaires dans le métro. Quatre écrans sont déjà actifs à la station Étoile, et 400 autres sont prévus d’ici à fin juin 2009. Par ailleurs, 800 écrans doivent orner les gares SNCF d’ici à la fin 2009.

UNE MAISON-BLANCHE PASSIVE

Les écolos américains font le forcing pour qu’Obama transforme la Maison-Blanche en « maison passive » ! En gros, que ce bâtiment mythique devienne pratiquement autonome en énergie. Carter avait fait installer un chauffe-eau solaire sur l’aile ouest du bâtiment, que Reagan s’était empressé de retirer à son arrivée. Quant à Clinton, il avait demandé un rapport pour transformer la Maison-Blanche en maison verte. Celui-ci a dû se biodégrader sous l’effet du temps.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité