publicité
Accueil du site > Agir > Coach Bridget > Leçon numéro 2 : le potager (bio)
27-03-2014
Mots clés
Alimentation
Agriculture
France

Leçon numéro 2 : le potager (bio)

Taille texte
Leçon numéro 2 : le potager (bio)
(Crédit illustration : julien couty pour « terra eco »)
 
C’est un jardin extraordinaire… qui remplira bientôt vos assiettes, grâce aux conseils éclairés de votre coach adorée.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 56 - avril 2014

Lève-toi et marche !

Pour cette deuxième aventure commune, dirigeons-nous vers le jardin, destiné à devenir le garde-manger de la famille (d’une personne + un chat, en ce qui me concerne). Un garde-manger bio, évidemment.

- Première étape : le diagnostic du sol

Le mien, de jardin, est bourré de vers de terre, de cailloux et d’une pelletée d’animaux domestiques – du caniche Framboise au lapin nain Géronimo – hérités des anciens locataires. En friche depuis deux ans, l’endroit est vivant, mais à nettoyer. Je me suis offert une « grelinette », objet magique inventé par monsieur Grelin, qui ressemble à une sorte de fourche et qui s’enfonce dans la terre comme dans du beurre. Elle permet de retourner le sol sans aucun effort, contrairement à la bêche. L’objet coûte 111 euros, livraison comprise. Ce n’est pas rien, mais croyez-en votre vieille Bridget arthritique, cet investissement est quasi indispensable !

- Deuxième étape : préparer les semis

Pour les tomates, incontournables dans un jardin, j’ai fait germer des graines sous 5 mm de terreau, sur le rebord de ma fenêtre, à 18 °C. Il faudra attendre la fin des gelées pour installer les plants au jardin. A noter que je me suis enquiquinée à dessiner mon futur potager en mariant les plantes entre elles : tomates-basilic-oeillets d’Inde-poireaux. Ces associations font fuir certains nuisibles. Mais bon, je n’ai encore rien planté et je veux laisser les quelques fleurs fofolles qui ont colonisé les lieux.

Et en ville ? Gobelin Nounours va bientôt emménager dans un appartement doté d’un petit balcon et d’une petite cour. Il me demande quelles plantes poussent sur un balcon. Petit scarabée, j’ai envie de te répondre que tout dépend de l’ensoleillement de ton petit nid.

Anne PK requiert un conseil spécial pour les balcons orientés nord ou ouest. Essayez le rebord des fenêtres – si celles-ci sont mieux exposées – pour les herbes aromatiques. Radis, épinards ou blettes se plaisent assez bien dans une semi-ombre. D’une manière générale, je vous conseillerais de ne renoncer à aucun essai, car vous avez remarqué que la Nature nous jouait des tours, mes chéris ! Dans les pots plutôt ensoleillés, privilégiez les tomates cerises, le piment, les aubergines… mais vous n’atteindrez jamais l’autonomie alimentaire sur votre balcon, sachez-le !

Pour la cour bétonnée de Gobelin Nounours, je bricolerais bien des planches de culture pour cultiver en carré (quatre planches, des cornières d’angle, de la terre et tout ce qu’il faut savoir, c’est sur Potagerencarres.info). On peut planter plus de choses et sans se faire mal au dos. N’hésitez pas à jouer avec des pots suspendus où se plaisent bien les fraisiers ou les laitues à couper, ainsi que les inoubliables herbes aromatiques. Fabrice Skogulfr, « sniper survivaliste » (sic), voudrait savoir comment la petite maligne que je suis ferais pousser des légumes en cas d’ère glaciaire et si je sais récolter des graines. En cas d’ère glaciaire, mon vieux, je pense que j’aurai d’autres occupations, notamment la confection d’un igloo. Quant aux graines, comme je débute, je n’en ai pas sous la main. Mais je connais une maraîchère bio qui me fournit en semences de carottes et de poireaux. Pour le reste (fraises, tomates, œillets d’Inde…), je vais me fournir chez Kokopelli, Graines en folie (qui propose une gamme rigolote avec des rubans de fleurs utiles), chez les voisins partageurs ou dans les bourses aux plantes… Véronique Blondeau, elle, conseille à tous la lecture de Terrevivante.org et de la revue Les 4 saisons du jardin bio. —


A vous de jouer !

Cette rubrique vous appartient : vous avez des questions ou un défi pour Bridget ? Ça se passe ici. Thème du mois prochain : comment arrêter la viande.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Bridget Kyoto est un double déjanté de Laure Noualhat, journaliste, qui offre chaque semaine une Minute nécessaire sur Internet.

Les liens de Bridget : page Facebook, Youtube

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité