publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Le poulet rôti aux antibios
27-03-2014

Le poulet rôti aux antibios

Taille texte
Le poulet rôti aux antibios
(Crédit photo : m.studio - fotolia)
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 56 - avril 2014

Lève-toi et marche !

« Tu reprendras bien des milliers de bactéries pour finir tes patates, mon poussin ? » C’est ce que pourrait vous dire tante Angèle, dimanche, en vous proposant du poulet rôti. Le déjeuner de famille s’en trouvera refroidi. Tata aura pourtant raison. L’association UFC-Que choisir a fait passer au labo 100 échantillons de poulet (1). Plus d’un quart en sont sortis « contaminés ». Et les deux tiers de ceux-là l’étaient par des bactéries résistantes aux antibiotiques. A force de gaver le poulet de batterie d’antibios pour qu’il survive à la surpopulation de son hangar et aux épidémies qui ne manqueront pas de s’y déclarer, des souches mutantes de bactéries apparaissent par sélection naturelle, insensibles aux médicaments conçus à l’origine contre elles. Un organisme fédéral de santé américain vient d’estimer l’hécatombe liée à l’antibiorésistance : 23 000 morts chaque année chez l’Oncle Sam, soit le même nombre que par armes à feu. Certains parlent désormais d’une ère post-antibiotique, un âge où ces miraculeuses inventions du XXe siècle ne nous seraient plus d’aucune aide, à nous, les humains. De quoi filer la chair de poule. —

Le poulet, préférez-le bio ou au moins labélisé et, pourquoi pas, confit au citron.

(1) A lire ici

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Si mes sources sont bonnes, il ne resterait qu’une seule famille d’antibio qui n’est
    pas concernée par les phénomènes d’antibio résistances sur la planète. Ceci est
    effectivement, trés grave et irresponsables de la part de nos grands dirigeants. Car
    si quelqu’un n’est pas tolérant à cette famille d’antibios et à consommer trop de
    viande industrielle, il est possible qu’il ne soit pas soignable s’il est atteint d’une
    simple bactérie ; Compte tenu des connaissances que nous avons cela parait
    totalement surréaliste.
    D’autre part, les producteurs de volaille industrielle sont en difficulté.

    La Solution de la BIO partout et pour Tous

    21.04 à 21h10 - Répondre - Alerter
  • Y a-t-il quelqu’un dans la maison pour supprimer ce genre de "texte" ? Le système d’alerte ne fonctionne pas.

    12.04 à 22h47 - Répondre - Alerter
    • N.B. : Ce message ne concerne pas l’article lui-même bien sûr, mais le "commentaire" du 31 mars, auquel personne ne semble avoir réagi ...

      12.04 à 22h49 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité