publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Le gros mot : le poco
Article Abonné
22-09-2010
Mots clés
Transports
Climat
Japon

Le gros mot : le poco

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 18 - octobre 2010

La voiture électrique est-elle faite pour vous ?

Vous connaissez l’étiquette carbone qui indique le poids – en CO2 rejeté – d’une mangue ou d’une pomme. Des coopératives japonaises ont inventé le poco. Cette nouvelle unité permet de connaître la différence d’émissions de gaz à effet de serre entre un aliment importé et sa version produite localement. Exemple : importer 100 grammes de soja argentin revient à émettre 73 grammes de CO2. Mais bien sûr, vous préférez acheter du soja français. L’aiguille indique alors seulement 14 grammes. Vous avez donc «  économisé  » 59 grammes de CO2, soit 0,59 poco ! Dans les supermarchés, le jeu des Japonais est donc de cumuler le plus de pocos possibles, autant de CO2 qui ne sera pas parti dans l’atmosphère.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédacteur en chef édition

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité