publicité
Accueil du site > Actu > L’objet > Le bilan carbone... d’une personne
Article Abonné
9-03-2011
Mots clés
Environnement
Société
Climat
Monde

Le bilan carbone... d’une personne

Taille texte
Le bilan carbone... d'une personne
(Crédit photo : craighwk/Flickr)
 
De 0,1 à 30 tonnes : le poids d'un humain sur la balance carbone dépend largement de sa nationalité.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

- 0,1 tonne de Co2 eq. (1) par an en moyenne pour un Malawite
- 3,3 tonnes de Co2 eq. par an en moyenne pour un Chinois
- 7 tonnes de Co2 eq. par an pour un être humain (moyenne mondiale)
- 15 tonnes de Co2 eq. par an en moyenne pour un Britannique
- 28 tonnes de Co2 eq. par an en moyenne pour un Nord-Américain
- 30 tonnes de Co2 eq. par an en moyenne pour un Australien

Le graphique montre deux manières d’analyser les émissions par personne pour différents pays : l’empreinte « directe » officielle et mon estimation de l’empreinte de « consommation ». Les empreintes directes incluent l’ensemble des gaz à effet de serre rejetés à l’intérieur d’un pays. L’empreinte de consommation est ajustée pour prendre en compte les importations et les exportations, ce qui donne un chiffre estimant tous les biens et services consommés par une personne lambda dans chaque pays.

Pour le Royaume-Uni (le pays de l’auteur de cet article, ndlr), l’empreinte directe moyenne de 11 tonnes par tête augmente jusqu’à 15 tonnes lorsqu’on y inclut les importations, les voyages internationaux et le fret. J’ai appliqué le même écart – qui m’a semblé vraisemblable - de 4 tonnes par tête pour les autres pays développés. En Chine, c’est l’inverse. Environ 1/3 des émissions concernent les biens à l’exportation. L’empreinte de consommation chinoise représente donc environ 2/3 des émissions produites physiquement par le pays. J’ai estimé que le même schéma s’applique à l’Inde, à une échelle légèrement inférieure.

L’écart estimé entre les émissions d’une nation et son empreinte de consommation est sous-évalué et ce pour une raison importante : ces chiffres sont basés sur l’hypothèse erronée que la production à l’étranger a autant d’impact carbone que si elle avait eu lieu au Royaume-Uni. En d’autres mots, cela suppose que si votre machine à laver, votre ordinateur et votre jean sont fabriqués en Chine, ils auront la même empreinte écologique que s’ils étaient fabriqués au Royaume-Uni. Nous savons que ce n’est pas vrai et il serait tout à fait justifié d’utiliser des chiffres plus élevés pour la plupart des importations, qui tiendraient compte de la mauvaise productivité et d’une production électrique plus polluante dans les pays exportateurs dépendants du charbon comme la Chine.

(1) Comme la fabrication d’un objet ou la pratique d’une activité peut entraîner l’émission de plusieurs gaz à effet de serre à la fois, et chacun dans des quantités différentes, le bilan carbone, s’il est calculé en détails, peut devenir vite très complexe. L’usage veut ainsi que l’on exprime le bilan carbone en équivalent carbone ou CO2 eq. L’impact total sur le changement climatique de tous les gaz à effet de serre est alors transformé et exprimé en quantité de dioxyde de carbone. Pour en savoir plus sur le bilan carbone, cliquez ici

Cet article, tiré du livre « How bad are bananas ? The carbon footprint of everything », de Mike Berners-Lee (éd. Profile Books, 2010), est traduit et republié avec l’autorisation de l’auteur.

Traduit par Karine Marth, de Platypus traductions « lectrice responsable » de Terra eco ayant répondu positivement – et nous la remercions – à notre appel. Si vous voulez les rejoindre :

cliquez ici et remplissez le formulaire de contact qui s’affichera
ou écrivez à agir [at] terraeco.net

A lire aussi sur Terra eco :
- Le bilan carbone d’un Français et d’une Française comparé sur 24h
- Notre dette écologique expliquée en trois cartes
- Gaz de schiste : « Terra eco » ouvre le débat public, avec vous

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
publicité