publicité
Accueil du site > Agir > Terra Responsable > La transition commence dans vos assiettes
20-12-2012
Mots clés
Alimentation
France

La transition commence dans vos assiettes

Taille texte
La transition commence dans vos assiettes
 
Croquer bien, croquer bio, croquer bon. Nos lecteurs responsables racontent comment ils (ré)concilient leurs papilles et leurs convictions.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 43 - janvier 2013

L’avalanche du gratuit

Retour d’expérience d’une jeune amapienne

« Je mange des fruits et légumes produits localement par des paysans que j’ai le privilège d’apprendre à connaître. Privilège, car leur connaissance, leur engagement, et l’horizon que dessinent ces gens sont remarquables. (…) Jonathan, notre maraîcher, schématise ainsi : l’agriculture conventionnelle nourrit la plante, quitte à appauvrir le sol, tandis que l’agroécologie s’attache à nourrir le sol, qui nourrit la plante. Il minimise les labours mécaniques et expérimente la permaculture. » Une famille toulousaine

Maison écolo, les grandes étapes

« Le premier piège de la vie à la campagne, c’est de croire que l’on sera plus écolo. Si on prend la voiture pour chaque action de la vie quotidienne, on a tout faux ! Heureusement, une boulangerie bio existe à côté du terrain et je pourrai toujours continuer à me faire livrer mon panier commandé sur Internet. » DSarchitecte

Mangeons bio, local, équitable

« J’ai de la chance, j’habite dans un quartier où il y a deux magasins bios (dont un ouvert le dimanche), un immense marché, et une épicerie équitable. (…) Au marché, je privilégie les petits producteurs, et notamment ceux qui ne traitent pas leurs produits. Je salue au passage les délicieux petits fromages de vache et de chèvre de mes marchands préférés, ainsi que leurs fraises et leurs framboises, qui sont un vrai régal ! » Ysza

Vos nouveaux défis

La nouvelle année est arrivée, l’Apocalypse n’a donc pas eu lieu. Tant mieux, mais vous ne pouvez plus couper aux classiques bonnes résolutions.

- 1/ Trouvez l’idée écolo qui vous convient le mieux, et adoptez-la.

- 2/ Pas de timidité, partagez votre expérience avec la communauté des lecteurs responsables. Créez votre blog, détaillez votre bonne résolution et racontez, photos à l’appui, l’histoire de votre transition.

Le mail pour plus d’infos

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Mon geste écolo à moi qui a débuté fin 2012 et qui se confirme définitivement pour 2013 = être végétalienne ! ainsi mon impact sur l’environnement converti en équivalement km parcouru (soit équivalent CO2 émis) est de 281 km au lieu de 4758 km pour un régime omnivore conventionnel ou 4377 pour un régime omnivore BIO (source : L214.FR) !!!

    comme quoi, manger bio, c’est un bien ... mais manger végétalien, c’est définitivement plus écolo pour son assiette, pour l’environnement et aussi pour la santé !
    Pour plus d’information sur comment manger végétalien (ou végétarien, une étape transitoire avant) : www.vegetarisme.fr

    3.01 à 08h42 - Répondre - Alerter
    • mamapasta : oui mais local

      en faisant attention tout de même, aux pommes d’argentine aux fruits exotiques , au thé café roiboos.... le repas avocat / quinoa/ gombos/ ananas n’est pas vraiment local même si il est parfaitement végétalien..

      17.01 à 22h36 - Répondre - Alerter
      • Senga-Veggie : oui mais local

        tout à fait d’accord ! et j’aurai en effet dû ajouter (d’autant que je travaille pour une filière agricole française) que je privilégie le végétal de saison et local ...ou français au moins si je ne trouve pas local... même si, comme tout le monde, j’ai mes "exceptions marco-polo" ... type un peu de thé (une ou deux fois pas semaine et j’essaye de le prendre de filière équitable), des bananes, un peu de chocolat, et parfois des oléagineuses exotiques et extra-européenne (noix de cajou en particulier)...
        tout le monde ne peut pas être parfait 100% de son temps c’est sûr, mais avoir le réflexe le plus possible ET avoir conscience de ses exceptions marco-polo en les limitant au max, c’est bien non ?

        17.01 à 22h56 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité