publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > mondactu > La Chine : Un géant à la santé fragile ?

mondactu

Par ChangDumare
22-06-2015

La Chine : Un géant à la santé fragile ?

Depuis bien longtemps maintenant, la Chine alimente les fantasmes de l’économie mondiale et des investisseurs internationaux. Ainsi, le banquier Christophe Mazurier souligne que le pays capte une grande partie des Investissements Directs à l’Etranger en Asie. Cependant, le journaliste de Reuters, Marc Angrand, indique que de nos jours même l’économie chinoise a « besoin de soutien »…

Pour le directeur éditorial du journal Le Monde, Alain Frachon, « la Chine affiche sa puissance ». Entre la réévaluation de sa politique monétaire et la création de la Banque Asiatique d’investissement pour les infrastructures, la deuxième économie mondiale possède de solides arguments pour justifier ses ambitions. Selon certains prévisionnistes, la Chine aurait même déjà dépassé les Etats-Unis…

Sur l’année 2014, Christophe Mazurier rappelle d’ailleurs que les Investissements Directs à l’Etranger ont confirmé l’attractivité de la nouvelle superpuissance. Toutefois, en décryptant le rapport de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement, il met aussi en garde contre les inégalités croissantes dans la région. D’autant que les visées expansionnistes de l’Empire du Milieu en mer de Chine révèlent d’importantes tensions avec ses voisins.

Dernièrement, le président philippin, Benigno Aquino, a par exemple comparé la Chine à l’Allemagne nazie. Dans sa quête effrénée pour le contrôle des matières premières, Pékin risque immanquablement de se voir de plus en plus contesté…

Pourtant, afin de rester l’atelier du monde, le contrôle des matières premières est indispensable à la viabilité économique du modèle chinois. Surtout que parallèlement, les contestations sociales sont de plus en plus importantes dans le pays. En effet, l’ONG Xiaoxiaocao Advisory centerexplique que les jeunes chinois « ont reçu une meilleure éducation que leurs parents » et ont « appris à s’organiser pour faire respecter leurs droits ».

Dans ce contexte, le journaliste de Reuters Marc Angrand remarque que l’économie se stabilise. En reprenant les analyses des économistes d’UBS, il affirme que si « l’intensification du soutien politique » va permettre une légère amélioration cette année, « les indicateurs de la demande restent mitigés ». Cependant, malgré ce ralentissement, « la Chine pourrait conserver un objectif de croissance d’environ 7% par an dans le treizième plan quinquennal (2016-2020) qui sera discuté à l’automne »…

COMMENTAIRES ( 1 )
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

A PROPOS
publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité