publicité
Accueil du site > Actu > Déchets > L’e-cigarette, on la jette dans l’e-décharge ?

L’e-cigarette, on la jette dans l’e-décharge ?

Taille texte
L'e-cigarette, on la jette dans l'e-décharge ?
(Crédit photo : Mobydoux - wikimedia commons)
 
Difficilement réparable, la cigarette électronique est composée d'éléments périssables. Jaune, bleue, verte ? Dans quelle poubelle devez-vous les jeter ?
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

« Ça ne se répare pas. » La sentence tombe, lapidaire. Mesdames et messieurs déjà accrocs à la cigarette électronique, ne tremblez pas. Votre « hit » – la sensation de contraction de la gorge au moment de l’aspiration – vous attend, en boutique ou sur Internet. Il vous suffira de racheter un élément, ou la totalité de la e-cigarette. Et de jeter l’ancienne. Mais où ? Poubelle jaune, bleu, verte, collecteur de piles ? Car cette cigarette-là est bien réelle et ne s’évapore pas en un clic.

Cyrille Le Berre, vendeur dans la boutique Bouffée d’air située dans le IIIème arrondissement de Paris, explique : « Avec la e-cig, les gens n’ont pas envie de se compliquer la vie, ça ne fonctionne plus, ils rachètent. » De toute façon, difficile de faire autrement. Les cigarettes électroniques étant fabriquées en Chine, les renvoyer sur place pour réparation aurait un coût bien supérieur au montant initial d’une e-cig, soit environ 30 euros.

Obsolescence programmée ?

Non réparable, donc, la e-clope est en plus composée d’éléments périssables. Obsolescence programmée ? Concrètement, la cigarette électronique se compose de trois éléments : la batterie, l’atomiseur – le petit tube qui contient la résistance permettant de chauffer le liquide lorsque l’aspiration est enclenchée – et la cartouche. L’atomiseur doit être changé « toutes les quatre à six semaines, selon la fréquence d’utilisation du vapoteur », explique Cyrille. Et la batterie ? Mystère et manque de recul sur la question. Quelques mois de vie, pas plus. Et puis il y a les recharges, goût café, framboise, piña colada, tabac... Avec un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout de nicotine.

Il arrive, parfois, sur certains modèles, que la résistance et la cartouche soient indissociables – dans ce cas on parle d’un « cartomizer ». Ce composant a une durée de vie de quatre à six semaines seulement, et est aussi celui que le vapoteur ne sait pas où jeter. Prenez une grande inspiration et choisissez votre poubelle. Certains sites de e-cigarette précisent : « Jetez vos batteries dans un conteneur spécial pour les piles. Pour les atomiseurs vous pouvez les jeter dans une poubelle. » Une poubelle, donc.

Ne pas écraser sa e-clope jetable sur la voie publique

Horreur, il existe même des e-clopes jetables. Comme les « vraies », sauf qu’il serait difficile de les écraser sur le trottoir. Leur durée de vie ? 150 à 300 « taffes », selon les modèles. Et alors, là, pas la peine de se creuser les méninges devant ses poubelles, l’instrument – qui coûte une dizaine d’euros – ne se démonte pas et se jette d’un bloc, dans un seul et même conteneur. Au vapoteur de choisir : privilégier la poubelle qui prendra en charge la pile, le cylindre métallique, ou la batterie ?

Et le produit lui-même, le « e-liquide » ? Dans la boutique du IIIème arrondissement, le gérant assure qu’il est moins toxique que le tabac. Et que les tubes sont en plastique recyclable. Ouf, on peut souffler.


Vie et mort d’une cigarette classique :

La cigarette, avant combustion, contient 2 500 composants plus ou moins naturels, parfums et arômes. En se consumant, elle évacue 4 000 substances chimiques avant de se transformer en mégot. Celui-ci mettra environ douze ans avant de se décomposer. Et sans parler du paquet, du transport, de la production qui sont aussi d’autres sources de pollution…

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
19 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Mais ce serait bien pratique dans tous les cas. Et puis quand tu vois tous les e-liquides dispos, il vaut mieux œuvrer en faveur de l’environnement et être conscient de notre empreinte environnementale...

    19.11 à 16h43 - Répondre - Alerter
  • J’achète mes e-liquides chez Taffe-elec. Ils se sont engagés à fournir des eliquides & des cigarettes électroniques recyclables ! Cela vaut le coup !

    26.10 à 11h36 - Répondre - Alerter
  • J’ai toujours eu au fond de moi, une vraie volonté de réduire au maximum les déchets que je produis. Lorsque j’ai commencé à vapoter il y a environ 2 ans, jeter les clearomiseurs, les batteries et les flacons vides de e-liquides, ça me faisait vraiment mal.

    Un jour je suis tombé sur une marque de cigarette électronique qui allait changer tout ça. Avec enfin un vrai programme de recyclage de cigarettes électroniques !

    Cette marque vous propose de reprendre vos produits usagés et en échange, vous recevez un bon de réduction ! Les produits usagés sont ensuite envoyés dans une usine de traitement : "Chaque mois, les produits usagés que nous collectons sont expédiés dans une entreprise de traitement des déchets." En 2015 ils ont traités 3 tonnes de produits ! Bravo à cette entreprise pour qui le développement durable est une noble cause !

    7.07 à 10h16 - Répondre - Alerter
  • Concernant les accus de e-cigarette il est primordiale des les protéger avec des étuis en silicone ou des gaines, on ne le répétera jamais assez.

    21.03 à 08h50 - Répondre - Alerter
  • La nocivité de la e-cigarette et bien moindre par rapport au tabac. Les lobbyistes tentent sans cesse de contredire les études scientifiques... Néanmoins je ne saurais conseiller de passer désormais aux e-liquide bio sans sans propylène glycol.

    13.02 à 18h58 - Répondre - Alerter
  • Ecigplanete : Cigarette électronique

    Le recyclage des cigarettes électroniques est un véritable problème à l’heure actuelle, et il risque de se poser de plus en plus. Idéalement ce sont les magasins de cigarettes électroniques, notamment les points de vente physiques qui devraient proposer la reprise du matériel défectueux gratuitement. Cela permettrait déjà de réunir les objets à recycler et d’en simplifier le recyclage.

    27.06 à 16h16 - Répondre - Alerter
  • Je suis d’accord avec un bon nombre d’entre vous, il est important de proposer aux fumeurs de passer par la cigarette electronique pour arrêter de fumer. Mais l’on se doit de les conseiller au mieux. Pour ma part j’ai acheté ma cigarette electronique en ligne sur un comparateur cigarette electronique : cigarette electronique et j’en suis satisfaite.
    Après chacun peut arrêter de fumer en passant sur une cigarette qui lui convient le mieux.

    5.05 à 07h21 - Répondre - Alerter
  • Concrètement, où je dois jeter la résistance chauffante ? poubelle normale ou avec les piles mortes ?

    7.02 à 03h29 - Répondre - Alerter
  • Depuis peu, les fabricants de cigarette électronique ont fait des progrès. le clearomiseur par exemple est désormais muni d’un résistance remplaçable, ce qui permet de conserver son matériel bien plus longtemps. Seule une petite partie (la résistance) reste un consommable.

    5.09 à 16h32 - Répondre - Alerter
    • peut-etre... ,MAIS les gens ont pas la notion de le recycler malheureusement... justement ! le fait qu’il soit démontable est genial , une seule petite partie a changer lorsque necessaire ! ,mais ces petites parties sont fait en un seul materiel , donc recyclables ! et les batteries ne sont pas dissociables... on doit les apporter dans une ’’poubelle a batterie’’ ceux qui ont des batteries , produits electronique quelconque DOIVENT , c’est un DEVOIR , question de vie ou de mort a long terme ! ils DOIVENT mettre toute sortes de batteries de la vie de tout les jours innutilisables dans un bas , et autres produits electro pas dissociables ensemble dans un autre
      lorsque le bac est plein , faut en faire un autre ,etc quand on a plein de boites et qu’on va en ville si on y habite pas... on en profite pour tout faire : achats ,mais aussi VIDANGES BATTERIES/ELECTRO pas dissociables

      21.06 à 09h22 - Répondre - Alerter
  • Salut, je suis Kate, je veux vous demander quelque chose à propos de la cigarette électronique. Si cela ne vous dérange pas. cigarette électronique

    1er.01 à 16h05 - Répondre - Alerter
  • Les e-cigarettes en fin de vie sont des déchets électriques de catégorie 2. Elles tombent sous le coup de la législation environnementale relative au déchets électriques. Pour s’en débarrasser et les recycler, il convient donc de faire appel à la filière DEEE.

    Plus d’infos sur le site de l’éco-organisme DEEE Ecologic

    9.10 à 11h43 - Répondre - Alerter
  • Karine : Avis e-cigarette

    La cigarette électronique est devenue aujourd’hui un produit en mode et aussi tendance !! Les informations sur ce produit incitent aussi les gens à l’utiliser comme quoi elle est moins dangereuse que les cigarettes classiques, que c’est fun et tout. Mais les gens ne sont pas au courant de ces effets, et en ce moment on croise des vapoteur partout dans la rue comme dans les night club. Pour plus d’informations, vous pouvez visitez http://www.kinamik.com.

    5.09 à 10h24 - Répondre - Alerter
  • Il existe de nombreux modèles de cigarettes électroniques rechargeables comme on peut le voir sur cette page http://www.cigamania.com/cigarette-electronique-rechargeable. Le plus utilisé actuellement car le plus simple à l’utilisation est le modèle avec clearomizer qui permet de voir le niveau d’eliquide.

    19.07 à 12h08 - Répondre - Alerter
  • Best regards ! Very nice website ! kliknij

    12.07 à 21h54 - Répondre - Alerter
  • Sabrina : e-cigarette

    La cigarette électronique, bien qu’elle devienne de plus en plus utilisée, ne cesse d’entraîner la polémique. Cela reste quasi exclusivement dût à l’enjeu financier qu’implique la cigarette électronique. Certaines stars comme Nikki Reed ou Julie Depardieu pratiquent déjà le vapotage, ce qui permet de remettre le sujet au cœur de l’actualité comme dans cet article :
    http://www.breizh-e-cig.fr/article-14—les-stars-et-la-cigarette-electronique.html
    Le ministère de la santé veut l’interdire dans les lieux publics, Altria Group, qui est le fabricant de Marlboro veut lancer son modèle...
    C’est donc un vrai buzz qui se forme autour du thème de la cigarette électronique.

    13.06 à 18h23 - Répondre - Alerter
  • C’est une excellente question, et je suis assez d’accord, les magasins ou boutique pourraient récuperer les e-cigarettes usagées. Cependant, ca sera toujours mieux que ces millions de mégo dans nos rues. Le mieux est peut-etre de dépenser pour éduquer ces gens qui jetent leur cigarette n’importe. Mettre des amendes aux personnes jetant leurs mégots et utiliser cet argent pour investir dans le recyclage. Sinon je trouve ca très bien la e-cigarette, plus une cigarette depuis 1 mois, je l’ai payé vraiment pas cher en plus http://nemtytab.com/293-cigarettes-...

    11.06 à 16h01 - Répondre - Alerter
  • Les points de vente de ces "choses" devraient être obligés de mettre en place des boîtes de récupération afin de les diriger vers du recyclage du tout électronique. C’est 1 minimum d’effort, lorsqu’on se bat pour gagner des sous en diffusant des gadgets qui ne doivent leurs existences que par la dévastation des régions à terres rares et par la déportation massive de populations rurales des contrées concernées ! Et les consommateurs aveugles devraient payer + cher le prix de leurs caprices !

    9.06 à 08h41 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité