publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Kazakhstan, Malaisie, Pérou... ces nouveaux « maîtres » du monde

Kazakhstan, Malaisie, Pérou... ces nouveaux « maîtres » du monde

Taille texte

Les ressources indispensables à l’économie mondiale (en pourcentage de la production totale pour chaque ressource)

 
Ils ont beau tenir les rênes de l'économie, les pays du G20 ont absolument besoin de quelques autres pour faire tourner la machine. Tour du monde de nos dépendances, au-delà du pétrole.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Pour le moment, difficile d’imaginer se passer du pétrole moyen-oriental, du gaz russe ou de la main d’œuvre chinoise. Mais nos dépendances ne s’arrêtent pas là. Loin s’en faut. Des pays développés tiennent aussi dans le creux de leurs paumes nos destins de consommateurs. C’est ce que souligne un article de la BBC.

- Kazakhstan : de l’uranium pour chauffer nos maisons

L’an passé ce petit pays d’Asie centrale a fourni 14 000 des 51 000 tonnes d’uranium extrait dans le monde (soit 27%). Autrefois utilisé comme pigment pour la céramique, le verre et la faïence, l’uranium appauvri est aussi employé dans la fabrication de munitions et de blindages. Lorsqu’il est enrichi, le voilà qui vient réchauffer les foyers et éclairer les rues. En France, plus de 75% de l’électricité est d’origine nucléaire.

- Malaisie : de l’huile de palme pour nos biscuits

En 2009, ces deux petits pays ont produit respectivement 17,7 millions et 16,9 millions de tonnes d’huile de palme selon les Nations Unies soit près de la moitié de la production mondiale. Or, de l’huile de palme, ne cherchez pas, il y en a partout : dans nos biscuits, nos margarines mais aussi nos savons et nos produits cosmétiques. Il y en a même... dans le bio. L’huile de palme est aussi un agro-carburant. Et ses impacts sur l’environnement et la santé sont aujourd’hui très discutés.

- Thaïlande : du caoutchouc pour nos pneus

Leader du caoutchouc naturel dans le monde, la Thaïlande , avec ses 3,2 millions de tonnes en 2009, a fourni plus d’un tiers de la production mondiale. Or la moitié du caoutchouc utilisé à l’échelle de la planète est d’origine naturelle. Et ce drôle de matériau élastique entre dans la composition de jouets, câbles, préservatifs... mais aussi des pneus. Sans caoutchouc pas de transport aérien, ni routier !

- Afrique du Sud : du platine pour nos pots d’échappement

80% du platine produit dans le monde vient de cette contrée d’Afrique australe. Ce métal dense et précieux entre dans la composition de nombreux bijoux mais aussi des pots catalytiques.

- Côte d’Ivoire : du cacao pour nos papilles

Un tiers du cacao produit dans le monde l’est en Côte d’Ivoire. Un aliment qui, consommé noir, peut réduire les risques d’accidents cardio-vasculaires, de diabète ou même de cancer, affirment les scientifiques.

- Indonésie : des noix de coco pour nos savons

En 2008, l’Indonésie a secoué ses arbres et produit 19,5 millions de tonnes de noix de coco sur les près de 59 millions de tonnes produits dans le monde (soit environ 32%). De quoi faire couler des litres de lait pour la cuisine ou d’huile pour fabriquer des cosmétiques ou alimenter les voitures asiatiques.

- Pérou : des feuilles de coca pour les narines ?

Selon les Nations Unies, le Pérou a produit 119 000 tonnes de feuilles de coca en 2009, juste devant la Colombie (103 000 tonnes). En Amérique du Sud elles servent de stimulants ou de coupe-faims, d’anesthésiants ou d’antalgiques. Mais - ne nous leurrons point - les feuilles de coca entrent surtout dans la fabrication d’une célèbre poudre blanche consommée par 16 millions de personnes dans le monde. Indispensable la feuille de coca ? Pas forcément. Mais notre dépendance est réelle !

Sources de cet article

- La production de cacao dans le monde par l’Organisation internationale du cacao
- La production d’huile de palme dans le monde selon la FAO
- La production de noix de coco dans le monde selon la Fao
- Le rapport 2010 des Nations Unies sur les drogues
- Le Pérou passe devant la Colombie pour la production de feuilles de coca

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Franchement vous auriez pu vous passer de vos commentaire sur le Pérou. Rien n’est indispensable surtout dans notre monde de consommation. La feuille de coca n’est pas seulement la cocaïne et surtout c’est une plante sacre. La feuille de coca possède 14 propriétés et si elle n’était pas criminalise a cause des consommateur Européens et Américains, elle pourrait être utilisé dans des programme de dénutrition. Même L’ONU reconnaît du bout des lèvres que c’est une des plantes les plus riche du monde.

    Salutation du Perou

    18.12 à 15h28 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité