publicité
Accueil du site > Actu > Le geste vert > Je place mon argent avec éthique
Article Abonné
4-11-2009

Je place mon argent avec éthique

Taille texte
 
”Que faire de l'héritage de la tante Béatrice ?”, s'interroge Thomas. Le mettre à la banque, au risque d'engraisser les traders, ou l'enterrer au fond du jardin ? Une alternative existe. Sophie en a entendu parler à la radio. Ça s'appelle les placements éthiques.
SUR LE MÊME SUJET

Comment faire ?

“Placer de l’argent éthiquement, c’est bien beau”, se dit Thomas. Mais comment identifier les bons placements ? En France, ils sont placés sous la bannière de l’investissement socialement responsable (ISR). En clair, des placements qui n’ont pas pour seul objectif de se remplir les poches mais, aussi, de soutenir le respect de l’environnement, la justice sociale ou une bonne gouvernance au sein des entreprises (ESG).

Même avec cette idée dans la caboche, Thomas n’est pas sorti de l’auberge. Car devant ses yeux ébahis, s’offre une pléiade de propositions. Première question : devra-t-il pousser la porte d’une banque ou optera-t-il pour un plan épargne-entreprise ? En fait, c’est surtout la seconde option qui fait tourner les fonds éthiques. En 2006, sur 200 000 épargnants solidaires, 132 000 étaient des salariés d’entreprises, souligne Novethic, un centre de recherche sur la responsabilité sociale de l’entreprise et l’investissement responsable.

Thomas, lui, a décidé de faire cavalier seul mais n’a pas tranché pour autant. Car il peut encore opter pour un fonds qui versera l’argent aux entreprises les plus performantes à l’aune des critères ESG - c’est l’option la plus répandue en France. Ou, à l’inverse, choisir un fonds qui bannira tout enrichissement de l’industrie du tabac, de l’armement ou du pétrole... Il pourra encore investir dans l’engagement actionnarial et exiger des entreprises une responsabilité sociale et environnementale. Ou opter pour un fonds de partage qui reversera une partie de ses bénéfices à une association...

Difficile de s’y retrouver. D’autant que quelques études ont dénoncé le peu d’éthique de certains fonds estampillés comme tel (voir “Les fonds éthiques sont sales”. Pour distinguer les torchons des serviettes, Alternatives économiques publie chaque année le baromètre des placements éthiques et solidaires avec Finansol et Novethic pour partenaires. Mieux, depuis septembre, cette dernière a lancé un label. Chargé d’identifier les fonds respectant les critères sociaux, environnementaux et de gouvernance mais aussi la transparence de leur processus. Et 92 fonds ont d’ores et déjà été labellisés. Thomas est soulagé. Il n’a plus qu’à faire son choix.

Pour quels résultats ?

Depuis quelques années, ces fonds éthiques ont le vent en poupe. Ils ont même su résister face à la crise. En tout, 240 fonds éthiques étaient, en 2008, proposés aux épargnants, souligne le site de Novethic, contre une trentaine en 2001. La même année, ils représentaient près de 30 milliards d’encours contre 8,7 en 2005. Certes, ça ne représente encore qu’1% des fonds investis mais leur progression est rapide.

Or, grâce à la croissance de ces placements éthiques, les associations comme les entreprises ou associations grossissent à leur tour. Sur le terrain de l’épargne solidaire, Finansol – une association des professionnels de l’économie solidaire - s’est attelé à mesurer l’ impact de l’ISR. En 2006, 11 000 entreprises et 19 000 emplois avaient été financées par ces investissements. Soit 38% et 41% de plus qu’en 2004 respectivement.

Bilan environnemental

Si au cœur des ISR, il y a la cause environnementale, difficile de mesurer en revanche l’impact du financement de ces fonds sur le climat. Les Britanniques s’y sont néanmoins essayés. En 2005, Trucost, une organisation de recherche environnementale, avait comparé les émissions de CO2 des entreprises comprises dans un fonds géré par la société de gestion financière Henderson avec celles de l’indice britannique Footsie. Résultat : 43% d’émissions en moins pour le premier.

A lire aussi dans Terra eco :
- La finance verte s’étoffe
- Les fonds éthiques sont sales
- Les fonds éthiques ébranlés par la crise

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité