publicité
Accueil du site > Actu > Conso > J’ai testé : des sites made in France
Article Abonné
25-08-2010
Mots clés
Technologie
Consommation
France
Pratique

J’ai testé : des sites made in France

Taille texte
J'ai testé : des sites made in France
(Illustration : Adrien Albert - www.leterrier.info/le-terrier-Adrien-Albert-illustrateur.html+)
 
Histoire d’oublier des vacances carboniquement désastreuses, j’ai mis ma carte bleue au régime bleu-blanc-rouge. Pas par patriotisme, juste pour consommer « local ».
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le magazine
"Pub et écologie : comment les marques vous manipulent"

Les vacances, c’est bien. C’est top. C’est indispensable. Mais désormais, on en revient souvent – à moins d’avoir pris l’option chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ou de s’en tamponner le coquillard – avec un sale goût de carbone dans la bouche. Moi, cette année, c’est pas juste un relent, c’est un torrent. J’ai eu beau planter des arbres, je sens que ce voyage au Japon va me coller aux basques pendant longtemps. Alors j’ai opté pour une phase de décrassage, plus longue, avec effets 3D – écologiques, économiques et sociaux : des achats 100 % français, donc locaux. Eh oui, pourquoi le drapeau bleu-blanc-rouge ne flotterait-il que dans le stade de Montjuic à Barcelone lors des championnats d’Europe d’athlétisme ? Il fleurira aussi dans mon dressing, mon frigo, ma salle de bains, etc. Foi de sushi. Pardon, un flash-back…

Les désintéressés

Sur le Net, c’est un peu à qui montrera ses plus beaux biceps hexagonaux. Plusieurs sites ont choisi de se consacrer entièrement à notre production made in France. Il y a un groupe que je qualifierais de « désintéressé » : des sites blindés d’informations sur les objets, les marques, les savoir-faire français. Parmi eux, l’austère Made in France – mais n’est-ce pas le destin de toutes les bases de données ? – s’annonce comme « le premier annuaire de la fabrication française » : 1 000 producteurs y sont référencés par secteur d’activité. Un travail de moine copiste qui permet de repérer les produits, leurs fabricants, les lieux de production, car « aucune réglementation n’est en vigueur pour contrôler les appellations “ Made in France ”, “ Fabrication française ” ou “ Fabriqué en France ” », rappelle l’auteur du site. Moins exhaustif, mais plus rentre-dedans, le site Hexaconso se veut la vitrine du « meilleur de la fabrication française ». Et s’est permis de dresser une liste noire des fabricants ayant délocalisé : Arena, Teddy Smith, le Tanneur et Aubade, entre autres, en prennent pour leur grade. Dans le même esprit, le blog La Fabrique hexagonale est devenu un vrai journal des créateurs, des nouveautés, des tendances. On y va pour les infos, pas pour sa mini-boutique qui ne compte que… deux marques.

Les marchands

L’autre tendance du site tricolore, c’est le 100 % Caddie. Vous vouliez manger, vous laver, dormir, bricoler français ? Tout est possible grâce à ces sites. Acheter français, la « e-boutique de défense des savoir-faire et de l’emploi en France », se limite à la décoration, la maroquinerie, le sport et les vêtements. Mais sur Fabriquer en France, Créations et produits de France et les Produits français, on est dans l’ambiance supermarché. Juste un bout de tofu et j’y retourne. Promis. —

A lire aussi sur Terra eco :
- notre dossier Faut-il acheter français pour être écolo  ?

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef du magazine et des éditions papier de "Terra eco"

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Depuis 2001, nous sommes plusieurs acteurs locaux à agir sur nos territoires pour consommer local et faire consommer local.

    Nos valeurs et objectifs :
    l’agriculture locale est le premier maillon de la chaine économique locale.
    L’agriculture locale est l’acteur majeur du dessin de nos territoires.
    L’agriculture locale est l’outil d’une consommation écologique.
    L’agriculture locale est acteur de nos identités régionales (dis moi ce que tu manges je te dirai qui tu es...)
    L’agriculture locale permet un meilleur équilibre alimentaire de saison !

    Vive la France ;)... mais vive le local !!!!!!!

    www.lepanierpaysan.com

    Alexis

    A bientôt pour en débattre

    26.08 à 07h13 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité