publicité
Accueil du site > Actu > Opinion > Durban :« Procrastination » ou « ce qu’on cherche depuis 10 ans » (...)
11-12-2011
Mots clés
Climat
Monde
Chronique

Durban :« Procrastination » ou « ce qu’on cherche depuis 10 ans » ?

Taille texte
Durban :« Procrastination » ou « ce qu'on cherche depuis 10 ans » ?
(Oxfam international - Flickr)
 
Toutes les réactions à l'accord trouvé à Durban dans la nuit de samedi à dimanche.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Connie Hedegaard, commissaire de l’Union européenne en charge du climat :

« Il n’y a jamais assez d’ambition, mais c’est encourageant de voir qu’à la fin, il y avait de la volonté de dire : bon, pour différentes raisons, certains pays ne sont pas encore prêts, mais ils ont reconnu qu’après 2020, il faut que ça devienne une obligation légale. Et nous ne devons pas oublier que de nombreux pays font déjà beaucoup de choses. Les actions menées contre le changement climatique ne dépendent pas seulement de ce qui se passe ici, il y a beaucoup de choses qui se passent sur le terrain. » 

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre française de l’environnement :

« On a obtenu à Durban, ce qu’on cherche à obtenir depuis 10 ans ! L’objectif qui était d’avoir une suite au protocole de Kyoto et l’échanger en quelque sorte contre la perspective d’un accord global qui impliquerait toutes les nations du monde, notamment les nations les plus émettrices, cet objectif est rempli. Après si l’Union européenne ou la France avaient rédigé le texte seule, on n’aurait pas d’accord. Il s’agit d’une négociation, c’est un compromis. Ce n’est pas idéal, on n’a pas aujourd’hui sauvé la planète. Mais l’accord global nous permet d’envisager sereinement l’avenir et de dire non, l’augmentation moyenne des températures ne dépassera pas deux degrés. Bien sûr cet objectif n’est pas totalement atteint, mais on n’a jamais pensé qu’on l’atteindrait à Durban. »

Tosi Mpanu Mpanu, négociateur du groupe africain :

« L’état d’esprit est assez mitigé, parce qu’on part quand même avec un accord. Même si cet accord là ne répond pas complètement à nos attentes. Nous estimions qu’il fallait une deuxième période d’engagement au protocole de Kyoto qui entrerait dans un processus de ratification rapidement et qui aurait des chiffres très ambitieux, ce qui n’est pas le cas. C’est un peu un acte de foi qu’on a posé aujourd’hui, en espérant que les parties concernées feront montre de bonne volonté et qu’on pourra donc avoir de la clarté par rapport aux objectifs recherchés. Parfois, on a eu l’impression d’être marginalisé, on a donné un petit coup de pied dans la fourmilière, on a tapé sur la table en rappelant bien que c’était une COP sur le sol africain, qu’il s’agissait quand même de l’avenir de millions d’Africains et qu’on ne peut pas ignorer ça ! »

Anne Chetaille, porte-parole de Coordination Sud en charge des questions climatiques :

« Nous sommes plus que déçus. Nous avons eu l’impression que les pays ont été mis au pied du mur et qu’ils ont adopté des textes dans lesquels il n’y aucune augmentation du niveau d’ambition par rapport à Cancun. Comme plusieurs pays l’ont dit hier, on voit bien qu’ils sont assez spécialistes pour procrastiner. Nous n’avons qu’un calendrier, mais pas d’engagement. Le fonds vert reste une coquille vide, comme on ne sait pas comment il pourra être financé. L’accès aux financements reste aussi un sujet tabou. S’il est possible de sauver les banques, pourquoi on ne peut pas faire quelque chose de plus engageant contre la crise climatique ? On parle dans le texte de financements, d’agriculture, de forêt, mais c’est creux entre les lignes. Ce n’est qu’un catalogue de mesures. Alors, oui, il fallait cet accord pour sauver les meubles, mais il y a beaucoup de frustration. »
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Correspondante de « Terra eco » en Afrique du Sud.

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité