publicité
Accueil du site > Actu > Société > Retraites durables : Terra eco élargit le débat
Article Abonné

Retraites durables : Terra eco élargit le débat

Taille texte
Retraites durables : Terra eco élargit le débat
(Photo : manifestation à Nantes en 2007. Crédit : Manuel Cannevet - Flickr)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Nouvelle semaine d’action décisive pour les syndicats contre la réforme des retraites proposée par le gouvernement. L’occasion pour Terra eco de prendre un peu de hauteur sur la question. Quelle forme pourrait prendre un système de retraites durable ? A quoi servent les retraités ? Comment s’en sortent ceux qui touchent les plus petites pensions ? Pour répondre à ces questions, Terra eco a sollicité des experts et rencontré des personnes âgées pour qui la retraite n’est pas une sinécure.

SOMMAIRE

Robert Castel, sociologue « Etaler l’âge de la retraite de 50 à 80 ans serait plus juste »
Gérard Filoche, homme politique « Moins pour les actionnaires, plus pour les retraites »
Eva Joly, femme politique « Créer plusieurs âges légaux de départ à la retraite »
Jean-Marie Harribey, économiste « Taxer les revenus du capital »
Bruno Palier, politiste « Pas de retraite durable sans croissance durable »
Elie Cohen, économiste « Pas de retraite durable sans équilibre entre les générations »
Nicolas Baverez, essayiste « On sera obligés de toucher au niveau des pensions de retraite »
Jean Viard, sociologue « Ne voyons pas les retraités comme une charge pour la société »
Le palmarès des plus petites retraites Pendant qu’on s’écharpe sur l’avenir des retraites, « Terra eco » a choisi d’aller voir du côté des démunis de la pension. Qui sont-ils ? Et comment vivent-ils ?
A quoi servent les retraités ? Parfois accusés de tous les maux, les retraités font aussi leur part du boulot, contribuant à l’économie et construisant une société plus durable.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bravo pour ce dossier, plus complet que les articles ou reportages minimalistes et simplistes des médias courants.
    Des différentes interventions ressort l’idée que ce qui manque le plus, c’est un vrai projet de société. Un projet global qui repenserait en même temps l’éducation (j’apprends), la vie active(je mets en oeuvre et participe), la retraite (je fais autre chose, à un autre rythme).
    Un projet qui placerait l’Humain comme priorité et non comme variable économique d’ajustement.
    Il y a de trop grandes disparités en matière de revenus (salarié ou retraité) et l’idée d’un revenu minimum et d’un revenu maximum admissible ne me semble pas choquante. La pyramide de Maslow nous enseigne qu’à la base, l’Homme a besoin de se nourrir, se vêtir et se loger.
    Trop de gens peinent à remplir decemment cette première étape quand d’autres, pour reprendre les termes d’un humoriste, peuvent s’offrir des costumes en saumon fumé et des chaussures en marbre.
    Tout cela manque cruellement de sens.
    Le "système" trouve pourtant les fonds nécessaires, par exemple, pour payer tel footeux 833000 € (hors charge mais avant primes) par mois et ce ne sont pas les seules entrées au stade qui suffisent pour cela. Tel autre "starlineau" ou telle "stalinette" du show biz voit sa rémunération exploser les plafonds de la décence au regard de sa réelle contribution à l’Humanité.
    Tout cela est choquanT.
    Les grands partis sont très frileux à cet égard.
    La droite libérale ne protège qu’elle même et pense aujourd’hui encore comme au début de l’ère industrielle. L’opposition (le Ps notamment) s’est pris les pieds dans le caviar et peine à en sortir. Que DSK soit le plus "présidentiable" ne laisse pas présager une rupture et l’émergence d’un grand projet de société.
    Cela vaudrait pourtant le coup de réfléchir et je manifesterai cet après midi, non pas pour défendre, à tout prix, la retraite à 60 ans mais celle d’un monde plus juste, plus équitable. Un monde dans lequel il ne soit pas honteux, après 20 ans d’apprentissage puis 40 de labeur d’envisager 20 années de participation "autre".

    7.09 à 11h18 - Répondre - Alerter
    • Merci Frederic pour ton projet il est recevable et ouvert sur notre sauvegarde et notre bien etre
      je voulais savoir simplement comme tu participes a la manif de ce jour si tu as partagé ton idée, et j’aimerai connaitre l’ecoute ainsi que les commentaires à ton opinion
      Autre question ? tu penses quoi des 35h et d’une diminution supplementaire de l’acte "travailler pour un salaire"
      il n’y a pas d’approche politique ou autre a ma question
      merci

      7.09 à 17h58 - Répondre - Alerter
  • O Raineteau : Bravo pour ce dossier

    Bravo a Terra Eco pour cet article intelligent sur un sujet complexe. Ce type d’article de fond manque malheureusement dans beaucoup de medias. A lire ce dossier il semble que la seule chose durable à laquelle nous allons devoir faire face est bien l’endettement.
    Alors faut il descendre dans la rue et manifester, pour, comme le souligne Mr Bavarez, “differer le paiement de la dette actuelle sur les générations futures” (c’est probablement ce que les manifestants entendent par "defendre la retraite solidaire !") ? Ou faut il reflechir a d’autres solutions ? Cet article contribue à cette (saine) reflexion. Bravo Terra Eco et continuez de nous informer sur des sujets aussi diverses.

    28.06 à 18h22 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité