publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > philantropienews > Dominique Nouvian un parcours sans embuche vers le « charity business (...)

philantropienews

Par ArianeD
7-06-2015

Dominique Nouvian un parcours sans embuche vers le « charity business »

Depuis plusieurs années, Dominique Nouvian se mobilise en faveur de la lutte contre les inégalités. Après avoir fait fortune en France et aux Etats-Unis, elle souhaite contribuer à la réduction des déséquilibres qui privent une bonne partie de la population de la planète, des ressources nécessaires pour mener une vie digne au XXIème siècle…

Dominique Nouvian s’intéresser à l’immobilier

Après avoir obtenu son baccalauréat à Strasbourg, Dominique Nouvian monte dans la capitale pour faire ses études supérieureset débuter sa vie professionnelle. A cette époque, la jeune femme souhaite s’orienter dans l’immobilier.

Ensuite, elle fréquente un temps l’Université Paris X Nanterre, avant de créer le groupe immobilier AICI International, implanté dans plusieurs villes d’Europe et d’Afrique (Paris, Abidjan, Libreville…). En 1989, elle obtient finalement un diplôme d’Expertise en Immobilier et devient Présidente d’honneur de la Chambre Syndicale des Agents Immobiliers de Côte d’Ivoire.

Dominique Nouvian, une « self made woman » dans la mondialisation

Devenue influente dans le milieu, Dominique Nouvian lance ensuite le cabinet Malesherbes Gestionet continue son ascension fulgurante. Toutefois, la riche femme d’affaires gagne encore un peu plus en crédibilité dans le monde du business lorsqu’elle accepte de relever le défi d’EJD Inc : développer une firme de l’autre côté de l’Atlantique.

Ainsi, en 1998 elle acquiert les franchises de la marque Jacques Dessange, pour finalement devenir la présidente de la compagnie « French Beauty Services ». A ce moment, elle se retrouve à la tête d’un important patrimoine diversifié et s’affirme de plus en plus comme une « dame au grand cœur »…

Dominique Nouvian lance la fondation Children of Africa

En effet, la même année, elle lance la fondation Children of Africa, soutenue par son amie la princesse Ira de Fürstenberg. Comme l’explique le politologue de l’Institut catholique de paris, Pascal Roy-Ema, elle multiplie les voyages entre les différents continents et consacre une bonne partie de sa fortune à des œuvres philanthropiques.

Avec son organisation, elle intervient dans une dizaine de pays d’Afrique et finance des campagnes de vaccination ou encore la construction d’établissements scolaires. Pour l’encourager dans ses actions, la société StarGroup la sélectionne au titre de meilleure femme d’affaires de l’an 2000 !

COMMENTAIRES ( 1 )
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

A PROPOS
publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité