publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Dilemme : rasoir mécanique ou électrique ?
Article Abonné
28-02-2010
Mots clés
Energies
Eau
Pratique

Dilemme : rasoir mécanique ou électrique ?

Taille texte
Dilemme : rasoir mécanique ou électrique ?
 
Les adeptes d’un rasage au poil ne jurent que par le mécanique. Les hommes pressés préfèrent, eux, l’électrique. Tranchons, séance tenante, ce duel sur le fil du rasoir.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

n°12 - Mars 2010

L’écologie à la conquête du pouvoir

Déchets

Rasoir électrique : Il se conserve en moyenne sept ans en changeant les lames tous les deux ans. Soit, avec le socle de charge, et selon les chiffres communiqués par Philips pour son rasoir phare, Arcitec, 1,7 kg de déchets pour sept ans d’utilisation. Bonne nouvelle : ce produit est recyclé.

Rasoir mécanique : La norme, c’est un rasoir jetable pour sept jours de rasage. Un homme qui se rase quotidiennement consomme donc 52 rasoirs par an. Un Bic Classic Sensitive, le rasoir monolame orange de la marque, et son emballage, représentent 275 g de plastique et de métal par an. Soit 1,925 kg tous les sept ans. C’est donc kif-kif. Mais la différence – de taille – réside dans le recyclage qui est inexistant pour les rasoirs mécaniques. « Aucune filière de recyclage n’existe à ce jour pour prendre en charge » ces déchets « à la fois petits et légers », justifie Bic, qui produit chaque jour 10 millions de rasoirs.

Utilisation

Rasoir électrique : Le rasoir électrique Arcitec, rechargeable, consomme à peine 0,33 kWh par an. Une misère.

Rasoir mécanique : En revanche, ça taille sévère sur la consommation d’eau : 18 litres pour un rasage à l’eau courante, 4 litres pour ceux qui pensent à fermer le robinet de temps en temps. Des chiffres à comparer avec les 1 à 2 litres consommés par les usagers de rasoirs électriques qui les nettoient à l’eau plutôt qu’à la brosse. Ainsi, l’analyse du cycle de vie d’un Bic Classic démontre que l’eau utilisée pèse pour 78 % de l’empreinte écologique de ce type de rasoir. Autre mauvais point, certaines bombes de mousse à raser contiennent des substances toxiques pour aérer les produits. Le guide Cosmétox de Greenpeace, publié en juillet 2007, y a recensé du butane et du propane.

Efficacité

Rasoir électrique : Rapide – 3 minutes –, ce type de rasage ne nécessite pas d’eau, de serviette, de mousse ou encore de blaireau. Il peut donc être effectué n’importe où à condition d’avoir une alimentation électrique. Surtout, il est presque impossible de se couper. Le rasage électrique n’est toutefois pas adapté à tous les types de barbes.

Rasoir mécanique : Moins pratique et un peu plus long, il offre par contre un résultat impeccable.

Prix

Rasoir électrique : Il coûte moins cher quand on se rase fréquemment. Pour un rasoir Arcitec, produit haut de gamme, le budget s’élève à 350 euros sur sept ans – à raison de 200 euros le rasoir et 60 euros par tête de rechange – soit 50 euros par an.

Rasoir mécanique : Le Bic Classic, qui est pourtant le premier prix de la marque, coûte plus cher : 75 euros par an, en se basant sur des pochettes de 10 rasoirs à 1,15 euro, 50 euros de mousse à raser et 20 euros d’eau (3 euros le m3 en moyenne). —


LE BILAN APRES-RASAGE

Le meilleur choix reste donc le rasoir électrique. Préférez un modèle branché sur secteur et optez pour la brosse plutôt que l’eau pour le nettoyer. Pour les inconditionnels du rasage « humide », les marques commencent à faire des efforts comme le rasoir Ecolutions de Bic, avec manche en bioplastique, encres végétales et emballage en carton. Evidemment, il faut garder la main légère sur l’eau.

Photo : Rue des archives - Ovrm

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
7 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Avant de savoir si un rasoir électrique en vaut la peine pour vous, vous devez répondre à quelques questions :
    - Avez-vous l’intention de l’utiliser également sur votre tête (pour le rasage du cuir chevelu) ?
    - Les poils de votre barbe sont-ils durs ?
    - Avez-vous la peau sensible ?
    - Voyagez-vous beaucoup ?
    - Enfin, quel est votre budget ?

    Ces questions sont importantes, car les rasoirs électriques fonctionnent différemment selon les visages et les barbes.

    Pour les barbes souples
    Si vous avez la peau dure et la barbe douce, vous avez de la chance ! Un rasoir d’un prix modéré fera un excellent travail sur votre visage, et ce, rapidement.
    En effet, un rasoir moyen va ronger vos moustaches en un rien de temps, et votre peau dure survivra lorsque vous écraserez occasionnellement le rasoir sur votre visage pour obtenir un rasage de plus près.

    Pour les barbes dures
    Si vous avez des moustaches dures et une peau sensible (comme moi), alors pour un rasage décent, vous aurez besoin d’un rasoir haut de gamme avec des lames de haute qualité et beaucoup de puissance.

    Pour les barbus bien-aimés
    Si vous avez besoin de vous raser la tête en plus du visage, alors un rasoir électrique peut être une très bonne option - si vous en trouvez un qui convient pour raser les deux endroits.

    Pour le guerrier de la route
    Méfiez-vous du rasoir électrique avec une base de recharge géante ! Ils peuvent être impossibles à emporter sur la route. Les rasoirs haut de gamme peuvent contenir une charge suffisante pour cinq rasages, ce qui est idéal pour les voyages courts.
    Mais si vous partez pour plusieurs semaines, vous ne voulez pas que vos bagages soient remplis et alourdis par une gigantesque plaque de charge. Vérifiez toujours la taille de la base avant d’acheter !

    14.07 à 10h56 - Répondre - Alerter
  • Je pense que pour le rasage des hommes à la peau noire, il est préférable d’utiliser une tondeuse à barbe avant un bon gommage.

    1er.10 à 23h02 - Répondre - Alerter
  • Je me sert d’un gant pour humidifier mon visage, et me rincer, cela doit faire donc moins d’un litre d’eau chaude...
    Mettre 18 litres, en plus en couverture de Terra éco, c’est n’importe quoi !
    Pour le reste, un rasoir (bic à 2 lames pivotantes) tient autour d’un mois. Le poste le plis important reste bien la crème à raser. Mais une bombe (à moins de 2 Euros) sert plus d’un mois....
    Globalement, j’en ai pour environ 20 euros par an.
    Rien à voir avec l’article... surement bâclé, en cela, je rejoins les autres commentaires !

    13.03 à 20h03 - Répondre - Alerter
  • Mickaël M : Article vite fait ?

    Je rejoins les deux avis précédents, cet article est à mon gout bâclé et c’est dommage.

    Le titre annonce quand même un sujet qui risque d’intéresser du monde,
    et c’est justement sur ces petits rien que l’on doit le plus réfléchir ;
    tandis que là on se retrouve finalement à un duel limité entre deux utilisations aux antipodes.

    Quid du rasoir électrique de monsieur tout le monde et pas le super top moumoute écolo rasoir de chez -bip- (merci pour la marque),
    quid des rasoirs électriques avec gel inclus et qui s’utilisent sous l’eau,
    qui des rasoirs mécaniques à lame jetable qui ont une durée de vie plus longue, que ce soit pour le manche non jetable, que pour les lames, ...

    Bref, je serai ravi de pouvoir lire la seconde version de cet article :).

    9.03 à 11h53 - Répondre - Alerter
    • C’est bien de passer comme ça et de juger en quelques lignes qu’un travail est baclé. Sympa pour la journaliste qui a sué là-dessus.

      9.03 à 17h11 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Pourquoi montrer l’image d’un tel rasoir et effectuer le comparatif avec un bic jetable ? En effet, seule la lame métallique est alors à jeter. En termes de poids et de prix (incluant l’acquisition du rasoir, à partir de 30 euros), la différence doit être notable. Pour la consommation d’eau et la mousse, pas de changement à attendre selon moi pour une utilisation "standard". Dans l’attente d’un autre match "Bic Vs Rasoir de sûreté" par exemple ;)

    8.03 à 21h02 - Répondre - Alerter
    • ENDYMION : Pas d’accord ...

      Deux correctifs à votre analyse :
      - on peut se raser dans son bain ou dans sa douche : les 18 litres d’eau sont compris dans le "forfait"
      - on peut utiliser des rasoirs à changement de lame et non des rasoirs jetables. Les lames sont de meilleures qualité et durent donc plus longtemps. En outre, on ne jette pas le manche en plastique toutes les semaines.

      9.03 à 09h52 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité