publicité
Accueil du site > Actu > Le marketing expliqué à ma mère > Dans ses pubs fruitées, Oasis devrait raisin garder
Article Abonné
24-04-2013
Mots clés
Alimentation
France

Dans ses pubs fruitées, Oasis devrait raisin garder

Taille texte
Dans ses pubs fruitées, Oasis devrait raisin garder
 
Onsfan Lapoire, Mangue Debol et Ramon Tafraise crèvent l’écran. Mais les stars animées de la marque ne doivent pas faire oublier que ses boissons sont surtout composées – orange, ô désespoir – d’eau et de sucre.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 47 - mai 2013

Le mirage Notre-Dame-des-Landes

La tentation est grande mais non, n’insistez pas, on ne truffera pas cet article de jeux de mots fruitiers. Oasis les a déjà tous faits et avec pas mal de talent, doit-on avouer. Dans le spot de la marque française inaugurant son nouveau slogan, « Be Fruit », lancé en mars 2012 (et toujours sur vos écrans), la poire refuse ainsi une poignée de main au président des Etats-Unis et lui lance : « Hey, trop cassis » (trop cassé !), tandis que l’abricot montre « son jus à la télé » (son cul, évidemment !). Les jeux de mots d’Onsfan Lapoire et Mangue Debol, membres de la « Fruit Team » d’Oasis, font des ravages. Créés en 2006, ces comiques juteux font le buzz autour de la marque, qui appartient au groupe Orangina Schweppes. Mais dans les bouteilles, les fruits sont-ils aussi des stars ? Pas tant que ça.

Stratégie

Trois millions de fans sur Facebook. Qui dit mieux ? Oasis figure au sommet des marques alimentaires préférées des membres du réseau social en France. Seul Coca-Cola la dépasse. Pour cela, Oasis peut remercier Ramon Tafraise. En 2010, au cours de l’opération « Fruit of the Year », menée comme une campagne présidentielle, c’est le petit fruit rouge à l’accent latino que les internautes élisent. Résultat : la page Facebook de la boisson passe de 400 000 fans à la fin de l’année 2009 à 1 million en 2010. Un joli score triplé dans les années suivantes grâce à des spots télé façon Pixar et à une hyper-réactivité sur la toile : détournement d’affiches de films (Sex and the kiwi, La vérité si je mangue…), blagues réagissant instantanément à l’actualité, comme ce joli « Habemus Papaye », le jour de l’élection du pape François. Et pour faire définitivement craquer les moins de 25 ans, cœur de cible de cette campagne, Oasis organise depuis deux ans un « Fruit break » (à l’image du springbreak américain), avec week-ends de fiesta à gagner en Tunisie ou en Italie et tournée générale des campus.

Cas d’école

On l’a compris, Jude Citron et Frambourgeoise sont avant tout là pour nous faire marrer. Mais n’oublions pas pour autant de regarder la liste des ingrédients. Voici par exemple ce qu’on trouve dans une bouteille d’Oasis Tropical : « Eau de source 80 %, jus de fruits à base de concentrés 12 %, sucre, acidifiant : acide citrique, antioxydants : acide ascorbique et alpha-tocophérol, colorants : lutéine, acide carminique et extrait de paprika, arômes, stabilisant : gomme d’acacia. » Face à cette recette, la réaction d’Isabelle Mallet, nutritionniste chez Noteo (1), est mi-figue, mi-raisin (oui, on sait, on a craqué) : « Oasis est conforme à la réglementation, puisqu’il faut avoir un minimum de 10 % de fruits pour affirmer qu’on est “ aux fruits ”. Ce qui me semble plus limite, c’est la façon dont ils mettent les fruits en avant dans leur campagne “ Be Fruit ”. Si l’on regarde les apports nutritionnels, cette boisson est meilleure qu’un soda, car elle comporte moins de sucre. Elle apporte aussi moins de glucides qu’un jus de fruits, sauf qu’il manque les fibres, les vitamines. Il est toujours plus intéressant de boire un vrai bon jus de fruits frais. »

Certains arguments de la page consacrée à la nutrition du site Oasisbefruit.com nous prennent aussi un peu pour des poires (on a recraqué). Il y est question de « l’importance de bien s’hydrater ». Or, souligne la nutritionniste, « c’est une boisson sucrée et la seule boisson considérée comme hydratante est l’eau ». Une autre page fait, elle, la promo du sucre : « On dit souvent du mal du sucre, mais ce n’est pas un “ méchant ” quand on sait l’utiliser et le consommer à bon escient. Il apporte de l’énergie et est indispensable à notre corps. » Pas nutritionnellement correct du tout, ça.

Verdict

Nous aussi on est fans de Ramon Tafraise et d’Onsfan la Poire. Et loin de nous l’idée que les jeunes d’aujourd’hui sont incapables de faire la différence entre un fruit frais et du concentré mélangé à de l’eau et du sucre. Quoique… Oasis nous fait rire avec ses fruits qui crèvent l’écran, mais ramène quand même un peu trop sa fraise (Ben quoi ?). —

(1) Ce site Internet évalue les produits de consommation sur quatre critères : santé, social, environnement et budget. A retrouver sur ici


Avis de l’expert : 2/5

Sébastien Vray, coordinateur de l’Observatoire de la publicité

« Pour son seul lancement, de mars à septembre 2012, la campagne a bénéficié d’un plan média très puissant, de 14 millions d’euros. Avec la répétition de multiples jeux de langage autour du mot fruit, tout est mis en œuvre pour orienter le consommateur vers le sentiment qu’Oasis, c’est du fruit. Le raccourcissement de la signature en “ Be fruit ”, à la place de “ Des fruits, de l’eau de source, du fun ”, confirme clairement le glissement vers cette nouvelle représentation. Cette boisson ne contient “ que ” 12 % de fruits à base de concentré. Pas de quoi orienter le message vers une boisson 100 % fruit. On pourrait considérer qu’en enlevant la mention “ eau de source ”, il y a mensonge par omission. »

- Le site de l’Observatoire de la publicité

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité