publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Automobile > Comment faire face à des copilotes stressés en voiture ?

Automobile

Par gilbertleblanc
10-06-2019

Comment faire face à des copilotes stressés en voiture ?

À un moment donné, tout le monde a eu un second conducteur stressé assis à l’arrière de sa voiture alors qu’il conduisait. S’ils pensent être utiles, cela est généralement plus dangereux qu’utile. Une personne assise à l’arrière et qui vous dit comment conduire peut vous distraire de ce qui se passe réellement devant vous. Voici quelques façons de gérer un copilote stressé.

Les ignorer

L’un des meilleurs moyens de gérer une personne qui vous dit quoi faire en voiture est de l’ignorer. Cela fonctionnera si ces personnes ne sont pas trop intrusives ou ne parlent pas trop forts. Si elles hurlent depuis le siège passager ou même depuis l’arrière, vous devrez peut-être recourir à une autre tactique.

Créer des distractions

Demandez-lui de rechercher quelque chose sur son téléphone ou demandez-lui d’envoyer un SMS à un ami commun que vous pourriez voir lorsque vous arriverez à destination. Vous pouvez également entamer une conversation qui n’a rien à voir avec la conduite, pour voir si vous pouvez le distraire. N’oubliez pas de rester concentré sur la route.

Les rassurer

Une autre technique qui peut s’avérer efficace est d’essayer de rassurer votre passager, en lui expliquant que votre véhicule est parfaitement sécurisé. Vous pouvez lui dire que vous avez fait la révision avant de partir, que vous avez équipé votre voiture de pneu d’été (ou d’autres équipements saisonniers) afin d’améliorer l’adhérence, et que votre GPS fonctionne parfaitement. Vous pouvez même lui montrer les pneus neufs que vous avez installé, afin qu’il puisse réviser par lui-même qu’il n’y aura pas de souci. L’avantage étant qu’il est facile de voir que des pneus sont neufs via l’usure de ceux-ci.

Lui demander de choisir la musique

Demandez à votre passager de choisir de la musique qu’il aime et de la mettre. S’il écoute de la musique et chante, il aura moins de temps pour réfléchir à la façon dont vous conduisez et où vous allez. Assurez-vous simplement que la musique ne vous gêne pas pour conduire.

Dites-lui d’arrêter !

Si vous êtes suffisamment à l’aise avec votre passager, vous pouvez simplement lui dire d’arrêter ou qu’il va devoir rouler avec quelqu’un d’autre. Soyez gentil et reconnaissez qu’il essaie d’aider, mais faites-lui savoir que cela vous stresse et qu’il doit cesser de vous dire quoi faire.

Définissez des règles de base avant de partir

Si le conducteur à l’arrière est un ami, vous savez probablement déjà qu’il est source de stress lorsque vous conduisez. Si vous voulez éviter les problèmes avant qu’il ne commence, fixez quelques règles avant même qu’il ne monte dans la voiture. Vous pouvez lui faire savoir que s’il commence à vous dire quoi faire, il devra alors trouver un autre moyen de transport. Cela peut aider à supprimer le problème avant même qu’il ne commence.

Faites-le conduire

Si vous êtes suffisamment à l’aise pour le laisser conduire, mettez-le au volant. Si vous ne voulez pas qu’il conduise votre voiture, alors suggérez à tout le monde de prendre sa voiture.

La façon dont vous gérez ce type de passager dépend de votre relation avec celui-ci et de sa personnalité. N’oubliez pas que vous ne voulez pas de ressentiment, mais que vous voulez tout de même arriver à destination en toute sécurité.

COMMENTAIRES
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

A PROPOS
publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité