publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Paris dans un rêve climatique
18-10-2010
Mots clés
Urbanisme
Architecture
Climat
France
Diaporama

Paris dans un rêve climatique

Taille texte
Suiv

Ier arrondissement

La Seine constitue un potentiel considérable et stratégique : elle participe naturellement au rafraîchissement urbain, constitue une voie de transport propre traversant le bassin parisien jusqu’à la Manche.

Prec
Suiv

IIe arrondissement

La canicule de 2003 avait mis en évidence un écart de température de 9° C entre le centre de Paris et la campagne environnante. Les moyens permettant de rafraîchir la ville sont, entre autres, l’éclaircissement des matériaux, l’utilisation de l’eau, la perméabilisation des sols ou la végétation et son évapotranspiration.

Prec
Suiv

IVe arrondissement

L’Hôtel de Ville est un bâtiment symbolique qui a nécessité une adaptation au nouveau climat. La minéralité du lieu participait au réchauffement urbain. Les différents niveaux de stationnement sous le parvis ont été restructurés pour exploiter les vertus souterraines de la ville.

Prec
Suiv

VIe arrondissement

Le nouveau régime pluviométrique entraîne des crues de la Seine plus fréquentes. Il n’est pas exceptionnel de voir le quai des Grands Augustins inondé. La ville s’adapte aux risques de crues ce qui lui permet de maintenir ses différentes activités.

Prec
Suiv

VIIe arrondissement

Les toits de Paris, généralement en zinc ou en ardoise, et mal isolés, étaient de vrais fours en été et des glacières en hiver. Ils sont remplacés par des toitures végétalisées et des jardins à étages.

Prec
Suiv

IXe arrondissement

Les transports de marchandises représentaient environ 30% des émissions de gaz a effet de serre en 2010 à Paris. Les modes alternatifs de transport, comme le ferroutage, sont relayés en ville par les tramways, les bateaux, les aérostats ou les coursiers cyclistes en triporteur.

Prec
Suiv

XIe arrondissement

Le canal Saint Martin était recouvert par le boulevard Richard Lenoir sur un peu plus de 1,5 km, avant de rejoindre la Seine à Bastille. L’ouverture du canal réintègre maintenant l’eau dans la ville et lui offre un meilleur potentiel d’adaptation au nouveau climat.

Prec
Suiv

XVIe arrondissement

Les parcs en ville participent à la régulation des températures urbaines élevées. ils sont également par leur masse végétale, de réels pièges à carbone. C’est pourquoi, dans le Climat +2° C, ces espaces sont conservés, multipliés et préservés des constructions.

Prec

XXe arrondissement

La lutte contre le changement climatique a nécessité la mutation des moyens de transports de personnes et de marchandises, émetteurs de plus 50% des gaz à effet de serre en 2000 à Paris. Le transport aérien de courte distance ouvre de nouvelles possibilités aux déplacements urbains et régionaux.

 
A quoi pourrait ressembler Paris lorsque la température globale de la Terre sera de 2°C plus élevée qu'aujourd'hui ? La mairie a posé la question au collectif d'architectes « Et alors ». Voyage dans 20 arrondissements qui s'adaptent – idéalement – à cette nouvelle donne.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 20 - décembre 2010

Homme-femme : qui est le plus écolo ?

On les a découverts il y a trois ans à la sortie de l’Ecole d’architecture de Rennes avec, sous le bras, les images étonnantes de la ville bretonne projetée à + 6° C. Depuis, le collectif d’architectes « Et alors » a sévi dans Avignon et Dunkerque à + 6° C. Aujourd’hui, à la demande de la mairie de Paris, il a imaginé la capitale vivant avec 2 degrés de plus. Le parc de Bercy propose jusqu’à décembre une exposition originale (et gratuite !) des 20 arrondissements en pleine adaptation : oasis urbaines, énergies renouvelables, Seine redynamisée, jardins et «  évapotranspiration  »… Ce climat fiction «  + 2° C  » s’inspire d’un scénario très optimiste établi par le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) à l’horizon 2100. Les images – quasi oniriques – s’en ressentent. Il faut rappeler qu’aujourd’hui, sans accord climatique mondial, c’est le chemin vers une hausse de 6° C qui sera engagé. —

Sources de cet article

- Le collectif d’architectes « Et alors »

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef du magazine et des éditions papier de "Terra eco"

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Nouveau sur le web, je vous invite à découvrir la boutique Zine Paris qui propose une large sélection de produits bénéfique au quotidien !

    16.04 à 16h10 - Répondre - Alerter
  • Les projections des modèles numériques du GIEC ne sont guère crédibles, compte tenu du fait que nous ne connaissons pas l’ensemble des mécanismes climatiques, qui sont en inter-relation très complexe. En outre, de nombreuses données d’observation ne correspondent pas aux projections des modèles. En particulier, la température est stable depuis 2001, alors que nos émissions de CO2 continuent à augmenter.

    Donc, imaginer des scénarios pour s’adapter à une augmentation de +2°C de la température moyenne globale (TMG) (qui ne veut rien dire au niveau physique, et qui ne va pas nécessairement se répartir uniformément sur toute la planète) n’a guère de sens...Il serait plus intéressant de faire des prévisions d’adaptation en cas de refroidissement, car un nouveau Petit Age Glaciaire serait infiniment plus nocif pour nos sociétés qu’un réchauffement....

    23.10 à 19h52 - Répondre - Alerter
  • Efectivement, à regarder ces images, on se dit que tout va bien, et même vivement que ça chauffe.
    Ce sera les vacances toute l’année, il y aura des aras dans les arbres, des gondoles dans Paris. Plus de pollution, plus de grisaille, plus de pauvres, plus de mal logés... tout aura disparu sans qu’aucune solution de soit proposée. Miracle !
    Que du ciel bleu sur une ville bien propre et vide d’habitants, sauf pour les loisirs.

    Vite, vite, Saint Allègre priez pour que ça nous arrive !

    19.10 à 11h41 - Répondre - Alerter
  • Les conseilleurs : Et alors ?

    "Ce climat fiction « + 2°C » s’inspire, néanmoins, d’un scénario très optimiste établi par le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) à l’horizon 2100. Les images – quasi oniriques – s’en ressentent. Le scénario plus pessimiste envisage, lui, une hausse de 6°C des températures"

    En effet, il s’agit de fiction, mais pas du meilleur cru. Nos scénaristes climastrologues ont vraiment du mal a rendre leurs délires crédibles.

    18.10 à 21h33 - Répondre - Alerter
  • Quand je vois ces "photos" j’ai presque hâte que le réchauffement arrive...

    18.10 à 20h54 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité