publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Center Parcs de Roybon : bientôt annulé ?
16-07-2015

Center Parcs de Roybon : bientôt annulé ?

Taille texte
Center Parcs de Roybon : bientôt annulé ?
(Crédit photo : clry2 - flickr )
 
SUR LE MÊME SUJET

Construira, construira pas ? A l’automne prochain, une fois la période de reproduction des espèces protégées terminée, à Roybon (Isère), les tractopelles auraient pu redémarrer. C’était sans compter l’annulation, ce jeudi 16 juillet, d’un arrêté préfectoral autorisant, au titre de la loi sur l’eau, l’implantation d’un Center Parcs dans la forêt de Chambaran. Cette décision, si elle était confirmée en appel, pourrait enterrer le projet, lit-on sur le site du Monde.

Mais Pierre et Vacances n’a pas dit son dernier mot. Dans un communiqué envoyé sitôt la décision du tribunal administratif de Grenoble rendue publique , le groupe « annonce sa décision de faire appel du jugement ». Déterminé à faire sortir de terre ses 1000 cottages et sa bulle tropicale à 29°C, Pierre et Vacances se dit « convaincu du bien-fondé économique et environnemental du projet sur lequel il est engagé depuis sept ans ».

En cas de validation de cet arrêté, pris en octobre 2014 mais dont la légalité est contestée par plusieurs associations, le préfet a annoncé sa volonté d’expulser les zadistes. Depuis décembre dernier, quelques dizaines de personnes occupent une partie de la zone censée accueillir, sur 200 hectares, un projet qu’ils jugent néfaste pour l’environnement et gourmand en argent public.

A lire aussi sur Terraeco.net :

Pour faire grossir sa bulle, Center Parcs drague les pouvoirs publics

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Cinq ans plus tard ce projet particulièrement destructeur est toujours au point mort. Les procédures se sont multipliées et les blocages ont réussi. Difficile de dire si ce coin du sud de l’Isère particulièrement préservé va pouvoir résister, surtout quand on sait que la liste des center parcs ne fait que s’agrandir, notamment avec le dernier né, ce fameux "village nature Paris",, autrement dit une concession faite aux investisseurs avec bien peu de fréquentation à ce qu’il se dit ! Le tout dans un cadre qui a certes un peu plus de nature que les grands ensembles d’hotels habituels mais qui reste une création plutôt artificielle là ou la nature fait elle même très bien les choses sans qu’elle n’ait besoin de l’homme pour s’arroger le droit de la singer ou pire de la réduire !

    19.06 à 11h38 - Répondre - Alerter
  • Complètement d’accord avec vous, "Cohérence" ! Moi quand je veux faire de la randonnée (et j’en fais tous les dimanches et en vacances), je me prends "par la main", je ne joue pas les "assistés" que sont tous ces vacanciers qui fréquentent ce genre de parc... La nature est à notre portée quand on veut se donner la peine de la chercher. Pourquoi "terraformer" des territoires pour quelques péquins cousus de fric ?

    26.08 à 10h47 - Répondre - Alerter
  • Pour montrer que l’on est vraiment contre ce projet, boycottons les autres Center Parcs ! C’est le bon moment pendant les vacances ! Il n’y a pas besoin de center Parcs pour faire des ballades à vélo en forêts... Et dans la forêts ce sont des promenades gratuites... Il y a tellement de choses gratuites que l’on peut faire... Pourquoi toujours chercher à aller dans des parcs de loisirs couteux et souvent néfastes pour l’environnement et souvent pas terribles pour les droits de l’Homme ?...

    31.07 à 20h03 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité