publicité
Accueil du site > Blogs > Coin couloir > Bridget déteste… la FNSEA
27-11-2014

Bridget déteste… la FNSEA

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 63 - décembre 2014

Cuisinez local !

Réclamer moins pour faire pire. C’est en substance le leitmotiv des barons de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), qui défend une agriculture productiviste, efficace et polluante. Au fil des ans, ces « agrodustriels » ne cessent de combattre l’appétence d’une frange de la population pour le local, le bio, le bon, le petit, le bon sens. Je comprends leur combat : toutes ces contraintes pour protéger la biodiversité (abeilles, oiseaux, insectes…), la santé humaine (agriculteurs en tête) ou animale (limitation des élevages intensifs), ça entrave le profit. Leurs armes favorites ? Des tonnes de fumier fumant, du lait, des patates, des fruits blets, des ragondins repeints en rouge, des pneus incendiés et des allumettes pour foutre le feu aux centres des impôts et aux locaux d’Europe Ecologie - Les Verts. Un bel arsenal des champs déployé en ville. Le tout mâtiné d’une sémantique guerrière dézinguant les « djihadistes verts » ou la « technocratie verte » pour bien faire comprendre qu’ils en chient. C’est vrai, ils en chient, tout empêtrés qu’ils sont dans une agriculture inféodée à l’industrie agroalimentaire, l’Organisation mondiale du commerce et la Politique agricole commune. Pour se faire entendre, il leur suffit pourtant de passer un petit coup de fil rue de Varenne où mansuétude et générosité forment les deux mamelles de toutes les politiques agricoles françaises depuis Pisani – ministre de l’Agriculture de 1961 à 1966 – et Chirac. —

Si vous détestez Bridget Kyoto (ou si vous l’aimez), dites-le-lui au bas de cet article.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Bridget Kyoto est un double déjanté de Laure Noualhat, journaliste, qui offre chaque semaine une Minute nécessaire sur Internet.

Les liens de Bridget : page Facebook, Youtube

4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je/nous détestons la FNSEA car elle dit tout haut ce que d’autres font tout bas.
    La FNSEA assume sa position de ’rentabilité’ d’efficacité (qui diminuent et à quel prix ?) etc ..
    Si on regarde le reste du système on ne voit pas toujours aussi bien cette force brutale, crue.
    Pourtant elle est présente. Ces ouvriers-de-l’industrie-agro-alimentaire ne sont que les esclaves d’un système perfectionné qu’est devenu le capitalisme dans l’OCDE mais aussi ailleurs.
    Il est facile - et légitime - de dénoncer les violences de ces gros bras comme celles des grandes entreprises qui licencient pour cause de trop faible rentabilité.
    Même logique, mêmes causes, mêmes effets : la destruction de la société, de ce qui fait société.

    L’enrichissement infini (sans contraintes) de quelques-un au détriment imposé de tous les autres (malgré les arguments fallacieux) reste légal voire encouragé.
    En effet, on nous conseille de partout d’être rentable, de produire ...

    Les plus grosses rentes capitalistes ne participent plus à la richesse de la société dans laquelle elles se rentabilisent.
    Le capitaliste est HORS (+) du monde tout en l’esclavagisant.

    (+) il vit retiré de la vie commune - propriétés forteresses, écoles privées hors de prix, loisirs de luxe, vacances dans des paradis pour milliardaires, magasins ou mon salaire mensuel passerait pour un manteau, mon salaire de dix ans pour une modeste montre, ...

    Cette situation a été actée par le Traité de Maastricht et suivants.
    L’UE montre l’exemple au monde en se coupant des moyens politico-démocratiques ordinaires.

    Comble de l’absurde, des arguments ANTI-Traité (Maastricht .. Lisbonne) sont maintenant brandis par des champions de l’UE !
    Je pense par exemple à l’interdiction de s’accorder sur des impôts ... ou du pouvoir (rôle) ridicule du parlement (à peine modifié depuis) ... Cela devient évident que ce système n’est pas tenable – on le savait depuis longtemps mais il fallait d’abord favoriser les fortunés … de qui se moque-t-on ?

    On a déjà perdu démocratiquement (mais pas lucrativement pour une infime minorité) 20 ans de vie pour qqs centaines de millions de gens..
    un rien ..

    On vient de voir encore des concessions de gouvernant au grand capital.

    Comme si le modèle capitaliste était devenu incontournable. Pas d’autre solution à notre "politique".

    Pourtant le ’gouvernant’ dénonce les dérives du système. On entend tout autant les champions politiques le clamer. Il n’en est rien dans les actes
    Le système s’impose non plus comme bon mais comme inexorable.

    la nécessité de le nourrir au risque de ? …. de quoi ?
    Une fuite en avant sans autre raison que ... la fuite en avant.
    la contradiction des gouvernants paroles-actes le démontre.
    Il vient logiquement que le pire est à venir.
    La raison, le bien-être de tous et de chacun n’est plus moteur de la politique !
    Il ne reste donc rien que l’inconséquence (la folie).

    Déjà de partout des effets délétères grignotent notre paradis, pollutions majeures à toutes échelles, ressentiments accumulés sur des générations ne peuvent que générer le pire.

    En toute connaissance de causes !

    et je devrais rester calme pacifiste soumis à ce monstre ?

    11.12 à 16h44 - Répondre - Alerter
  • Et moi aussi, je suis bien d’accord avec vous Bridget... le problème c’est que c’est un lobby puissant, aveugle et sourd aux évolutions des demandes sociétales, aux exigences environnementales...et dans le déni total des conséquences du système qu’il défend... ! Des dinosaures, pétris de certitudes et dans leurs habitudes, formatant la pensée de leurs adhérents, au nom de valeurs en perdition... Que faire ? Attendre qu’ils disparaissent ? Et espérer que la nouvelle génération, au première loge pour observer les dégâts réels sur leurs terres, leur santé, les paysages de cette agriculture productiviste et industrielle, réagisse... !
    C’est non seulement la qualité de nos sols, de notre alimentation , de notre santé, de nos paysages qui est en jeu mais aussi la poésie du monde... Tout aussi vitale que le reste... Violette

    9.12 à 15h15 - Répondre - Alerter
    • Non Violette, surtout ne pas attendre car rien ne se passera si "la société civile" ne réagit pas. Ce n’est pas une question de génération, beaucoup de JA, formatés comme leurs parents, reprennent le flambeau sans se poser de question car ce serait trahir en quelque sorte. Ce n’est pas une question technique, c’est avant tout une affaire de représentation, de choix et de décision, c’est donc beaucoup plus difficile...
      Faire des choix de consommation "responsable" est un levier mais s’engager auprès des associations qui œuvrent pour cette impérieuse transformation, c’est mieux ! Il suffit de regarder autour de chez soi ou pas très loin pour les trouver : ville en transition, AMAP, Terre de liens qui installe concrètement des paysans bio grâce à l’épargne citoyenne......Plus nous serons nombreux à adhérer et à agir , plus vite le modèle devra évoluer et nous pourrons peut-être sauver une certaine façon de nous nourrir et notre environnement /ressource.

      11.12 à 09h28 - Répondre - Alerter
      • Oui Claudine, tout à fait d’accord, en fait il s’agit d’un double effet de levier : consommer de manière responsable (i.e. utiliser son budget de consommation pour financer des producteurs responsables) ET s’investir (et investir ses économies) dans des circuits ESS ("Terre de Liens" est en effet un très bon exemple dans le monde agricole)
        Plus le monde de l’ESS prend de l’ampleur (actuellement 6 à 7% du PIB soit quand même plus de 100 milliards d’Euros...) et plus il gagne en crédibilité et en exemplarité.
        La FNSEA ? elle suivra le mouvement quand l’ESS deviendra majoritaire, par obligation...

        21.12 à 02h46 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité