publicité
Accueil du site > Actu > Opinion > Bettina Laville : "Malheur aux simplificateurs !"

Bettina Laville : "Malheur aux simplificateurs !"

Taille texte
 
Grande prêtresse du développement durable, Bettina Laville tenait conférence le jeudi 8 avril à Nantes. Un exposé brillant avec ce qu'il faut d'humour et de sens de la formule. Morceaux choisis.
SUR LE MÊME SUJET

Bettina Laville a une longue expérience des sphères de l’environnement et de l’écologie et un CV long comme la déclaration des droits de l’homme. Avocate et membre du Conseil d’État, elle est aussi présidente d’honneur et fondatrice du Comité 21. Elle est venue clore un cycle de conférences proposé par la Ville de Nantes, et animé par Terra eco, sur le thème : "Économie et écologie : je t’aime moi non plus". La question du jour ? Croissance verte : miracle ou mirage ? L’ancienne conseillère du premier ministre Lionel Jospin s’est montrée intarissable sur le sujet, et quelques autres. Extraits :

- La croissance verte : "La question est de savoir si la recomposition de l’économie sur des piliers décarbonés à laquelle on assiste, avec son lot d’innovations technologiques, est capable de créer de la richesse, du progrès, des valeurs, de la justice ? Au sens d’un retour à la réalité juste, au juste prix des choses, des marchandises, des transports. Mais à chaque innovation technologique, il faut bien vérifier que la nouveauté ne détruit pas une autre facette de l’écologie. Tout est placé sous le signe de la complexité. Malheur aux simplificateurs !"

- Rupture ou transition ? "Il n’y a pas de croissance verte sans intervention de l’État, parce qu’on ne passe pas comme ça d’un système économique à un autre. On ne va pas tranquillement d’une économie basée sur le pétrole à une économie basée sur le renouvelable, le nucléaire (qu’on le veuille ou non) et les services (plutôt que la propriété). Ce qui est compliqué en ce moment, c’est que nous sommes à la fois dans la rupture et la transition. Regardez la Chine qui construit des centrales à charbon tout en investissant massivement dans les énergies renouvelables."

- La décroissance : "La décroissance ce n’est pas décroître partout. Rappelons au passage qu’on ne mobilise pas les populations avec des moins. C’est croître pour les pays plus pauvres et décroître pour les autres. C’est aussi changer les comportements individuels par la contrainte collective. Et je rejoins Huvert Védrine : il faut se demander, froidement, si l’accentuation de la contrainte globale pour protéger la planète ne va pas amener une dictature écologique ? Il n’y a rien de plus difficile que de faire passer un discours mesuré auprès de gens qui condamnent la démesure."

- Les éco-gestes : "Un comportement responsable, ce n’est pas prendre une douche à la place d’un bain. Le symbolique n’est pas l’imaginaire. J’ai eu une grande discussion avec Nicolas Hulot sur ce point. Non, un comportement éco-responsable c’est plutôt prendre le train à la place de la voiture, c’est changer de voiture quand la vôtre pollue... L’ennemi de l’imaginaire, c’est la moralisation. Si on veut inciter les gens à adopter des comportements plus responsables, il ne faut pas dire ’ça, c’est sale, c’est moche, c’est interdit’, mais ’ça c’est propre, c’est beau, c’est possible’."

- Claude Allègre : "Ce qui me frappe autour d’Allègre, c’est l’importance et la vacuité des débats. On livre est inutile en ce sens où tout le monde est d’accord avec ses assertions. Les écologistes, ou plus exactement les écologues, ne disent pas qu’il faut être contre le progrès ! Si Allègre est utile, c’est que le débat qu’il a ouvert nous oblige à reposer la question du progrès, progrès qui sera, j’en suis sûre, le thème central de la campagne présidentielle de 2012."

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • otaner : clair et juste

    Entièrement d’accord .Si seulement tous les écologistes avait les idées aussi claires et justes ,les choses avanceraient peut-être plus vite

    16.04 à 12h13 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité