publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Auchan invente l’éco-temple de la consommation

Auchan invente l’éco-temple de la consommation

Taille texte
Auchan invente l'éco-temple de la consommation
(Crédit photo : Lu-lu - Flickr)
 
Économie d'énergie, récupération d'eau, tri optimum des déchets... Auchan a mis le paquet pour sa nouvelle génération d'hypermarché. Mérite-t-elle pour autant le qualitatif « écolo » ?
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Imaginez. Un bâtiment flambant neuf de 8 000 m2. Y sont répartis des milliers de produits, à disposition de 4 000 visiteurs qui viendront chaque jour en voiture grâce aux 1 400 places de parkings. Vous êtes bien dans un centre « écolo » selon les quotidiens régionaux La Dépêche et la Voix du Nord, qui ont pu visiter le nouvel hypermarché Auchan de Montauban (Tarn).

Le distributeur a fait des efforts dans tous les rayons. L’hyper, qui ouvre ses portes ce matin, a un toit construit en dent de scie. Ainsi, la lumière du jour entre par le nord et éclaire les étals. Les néons du magasin, équipés de capteurs, n’éclairent eux que lorsque la lumière naturelle baisse. Le toit est également recouvert de panneaux photovoltaïques (inclinés vers le sud), permettant d’assurer l’alimentation en énergie d’un tiers du magasin. Enfin, un « valorisateur » est embauché à plein temps pour recycler 100% des déchets, contre 60% dans les hyper classiques.

Le centre commercial de Montauban consommerait ainsi 45% d’énergie en moins que ses congénères. Et 20% d’eau en moins grâce à la récupération des pluies et ses urinoirs sans eau. La Voix du Nord révèle que le projet a coûté 7% de plus qu’un hypermarché classique, une somme qui sera compensée par les économies d’énergie. L’opération permet également au groupe de déjà respecter la réglementation thermique qui devrait s’imposer en 2012 à l’urbanisme commercial.

Le prochain hyper, prévu à Arras (Pas-de-Calais), devrait lui aussi être plus respectueux de l’environnement. Après l’américain Wal-Mart, Auchan, qui a importé le concept de supermarché en France il y a exactement cinquante ans, semble donc bien décidé à changer l’image et la qualité environnementale de ses enseignes. Mais sans aller jusqu’à revoir en profondeur le système de la grande distribution pour que l’on produise et consomme mieux. C’est là tout le paradoxe de ces temples de la consommation version « écolo ».

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • n’est pas vraiment le bâtiment en lui-même mais tout ce qui gravite autour : il faut y aller en voiture, il consomme beaucoup d’espace devenant rare et c’est, oui, un temple de la consommation. Même moi qui suit anti-consommation, je repars toujours de ces trucs les rares fois où j’y vais avec des machins futiles qui encombreront mon appart et qui ont parcouru la moitié de la planete.
    Le fond du problème c’est le prix bas constant qui fait oublier la valeur de la nourriture aux citoyens, qui ne rémunère pas le producteur, tout cela pour dégager des ressources pour tout le reste : jeux, jouets, hi-fi...
    Mais c’est tout de même aussi aux citoyens de se poser les bonnes questions, non ?
    On retrouve la même chose dans le fast-food : les marques se verdissent quelque peu, mais le fond du problème est autre : utilisation du drive, consommation de viande... A lire sur "www.fast-clientele.org"

    16.09 à 10h36 - Répondre - Alerter
  • Salut les terraeco2nomes,

    tant que toutes ces enseignes ne publieront pas leur bilan carbone, leur rapport RSE, tant qu’ils n’auront pas de normes sérieuses et fiables type EMA, ISO 14001 ou 26000, on ne peut les croire... que sur parole. Même si les efforts actuels qu’ils font sont parfaitement louables. La mesure la plus importante concernant ce secteur et du commerce en général du Grenelle était l’affichage environnemental. Mesure "oubliée", repoussée, trop compliquée parait t’il... il faut donc commencer par le commencement ! quelle est la dépendance énergétique au pétrole de tous ces business, est-ce leur talon d’Achille, y survivront t’ils au peak oil, quelles réserves de pétrole reste t"il "réellement" pour continuer à les faire tourner, etc... il faut d’abord avant de vendre des produits et services verts vérifier leur dépendance énergétique à moyen long terme... c’est du bon sens.
    Pour pouvoir accélérer la décarbonisation de notre système global qui est en marche et donc pérenniser toutes nos activités, assurer notre autonomie énergétique via le pétrole et le gaz, pas d’autre solution que la démocratisation massive et acceptée de la COM CO2, de la réalité, de la transparence écologique, des chiffres, pour savoir et pouvoir choisir en co2nscience et pas que sur des mots, pour redonner enfin la co2nfiance et surtout des objectifs clairs de réductions d’émissions. On doit tous devenir eco2citoyens ! Et on verra alors que tous les produits y compris les produits bio, verts, green écolos, éco, trucs, ne le sont pas forcément tous ayant tous un impact CO2 bien réel. Aucun produit quelqu’il soit ne peut être 100% vert ou green, c’est de la COM ! il peut par contre être plus performant ou efficace énergétiquement ce qu’on lui demande tout en respectant mieux l’environnement, donc logiquement coûter moins cher aussi (sic), puisqu’il aura fallu moins d’énergies donc de moyens financiers pour le produire, etc... espérons simplement que l’écologie et l’économie, soit l’écolonomie, ne soit pas un simple prétexte pour gagner encore plus d’argent. Car les cabinets de réductions de coûts font florès sur le DD... on économise partout, le papier, les transports, le packaging, etc... super à court terme. Mais à moyen long terme, et comme derrière du CA il y a invariablement des entreprises donc de l’emploi, on détruit des entreprises et de l’emploi, donc d’actuels ou futurs clients de... Auchan et compagnie ! on parle partout d’économies d’énergies, super, et que vont devenir les salariés de Total, Edf, Gdf et j’en passe, si tout le monde s’énergise aux panneaux solaires chinois ultra carbonés ? total paradoxe actuel intenable car sans vision collective et de long terme des conséquences de tous ces actes. Alors oui, le vert est dans le fruit, faisons en sorte surtout qu’il y soit bien et qu’il ne le fasse pas tomber trop vite ! Bien cordialement Olivier TROTTA, l’inventeur de la CO2 COM et de la transparence écologique et éthique, ça va de pair...

    16.09 à 09h40 - Répondre - Alerter
  • Endymion : Correction

    le nouvel hypermarché Auchan de Montauban (Tarn).

    Attention, Montauban n’est pas dans le Tarn, mais bien dans le Tarn et Garonne

    16.09 à 08h47 - Répondre - Alerter
  • aussomme82 : bravo

    Oui Bravo a la direction, ou au groupe de cette construction. Dés l’arrivié on tes frappé pat le nom donnés aux porte, porte du Tanr, porte de l’aveyron.

    C’est un magasin bien agencé, quelques prix promotion,coté légumes, rien a dire, c’est égal ailleurs.

    C’est trés acceuillant aussi dés votre arrivée, vous etes suivis par des armée, dans tous les coins, coins façon de parler, vous etes surveillés, comme des rats,je sais bien que tout client est un accapareur en puissance.
    Si cela persiste, je quiterais ce magasin, Leclerc a coté n’est si grand est acceuillant, mais la surveillance est moins visible, n’oublions pas les multiples poste d’observations dans les airs.

    Pour les premiers jour un peu de patience.
    Vous pensserez ce que vous voudrez, mais je suis comme nous tous clients honnetes, alors ça ou rien !

    15.09 à 20h09 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité