publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Au Nord comme au Sud, la solidarité est dans le prêt
19-04-2012
Mots clés
Finance
Solidarité
Monde

Au Nord comme au Sud, la solidarité est dans le prêt

Taille texte
Au Nord comme au Sud, la solidarité est dans le prêt
(Crédit photo : babyloan)
 
Votre voisin de palier a une idée de business, mais pas un rond pour se lancer ? Grâce au site solidaire Babyloan, vous pouvez faire de lui un micro-entrepreneur.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 36 - mai 2012

40 projets pour changer d’ère

Plus de 90 % des Terriens n’ont pas accès au crédit. Pour eux, le site français Babyloan propose, depuis 2008, de devenir créancier d’entrepreneurs du Sud. On choisit le projet et le montant du prêt. Sur place, une institution de microfinance (IMF) accompagne le bénéficiaire et assure le remboursement. Le prêteur n’empoche pas d’intérêts mais a l’assurance d’être remboursé. Le taux d’intérêt demandé par les IMF varie, mais s’élève en moyenne à 26 %. Celui-ci, qui peut paraître élevé, couvre l’inflation et les coûts opérationnels. Il reste très en deçà des taux habituels sur place, justifie Arnaud Poissonnier, le cofondateur. Babyloan perçoit une commission de ces IMF, et une autre de 2 euros par tranche de 100 euros. Le site a permis le financement de 9 000 projets et reçoit toutes les dix minutes un prêt moyen de 57 euros. Depuis le 1er janvier, il propose de financer des projets en France. « Nous voulons aussi lancer des plateformes pour développer les prêts du Sud vers le Sud et, pourquoi pas, du Sud vers le Nord ! », espère Arnaud Poissonnier, qui rêve de faire de Babyloan une « banque universelle, où les citoyens du monde peuvent se prêter de l’argent sans distinction ». —

Impact du projet

9 000 projets ont été financés

3,2 millions d’euros ont été collectés depuis 2008

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité