publicité
Accueil du site > Actu > Techno > Au Cameroun, « open data » contre coupures électriques
Article Abonné
19-04-2012
Mots clés
Consommation
Electricité
Afrique

Au Cameroun, « open data » contre coupures électriques

Taille texte
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 36 - mai 2012

40 projets pour changer d’ère

Combien de coupures électriques par jour au Cameroun ? Où et quand ? La plateforme Feowl – lancée en mars à Douala, la capitale économique du pays – veut répondre à ces questions, loin d’être anodines. Elles durent parfois plusieurs heures, causent des pertes économiques et freinent l’accès à des services essentiels. Après une coupure, les habitants pourront bientôt la signaler par SMS, Facebook ou Twitter. Les informations seront vérifiées par des journalistes puis mises en ligne. L’objectif est de demander des comptes aux fournisseurs d’électricité du pays. — 

Impact du projet

A titre de comparaison, la Tanzanie a perdu 23 milliards d’euros l’an dernier à cause des pannes d’électricité

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité