publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Blog meleze-formation > Appel d’Alan Rusbridger et réponse

Blog meleze-formation

Par meleze
9-03-2015

Appel d’Alan Rusbridger et réponse

M.Rusbridger, votre appel à une coopération de toutes les bonnes volontés à la lutte contre le réchauffement climatique est très éloquent, mais il tombe à faux en France premièrement parce que l’État vient de dénoncer l’intérêt général à Sivens et qu’il y a donc quelques doute qu’il défende l’intérêt général à la Cop 21 ; deuxièmement parce que notre filière nucléaire sous la direction d’ Areva est dans des difficultés financières qui créent un trou d’air énorme au sein de la nation hôte qui risque de la voir se détourner de toute mobilisation.

Donc au moment ou la France et l’Angleterre, travaillistes et socialistes, devraient se rapprocher plus que jamais il y a de forts doutes pour que ce rapprochement puisse obtenir un résultat plus puissant en matière de lutte contre le réchauffement climatique, que ce que nous arrivons deja a faire dans le cadre de l’Europe.

Il y a eu un précédent très décevant c’est la rencontre de Tony Blair avec Lionel Jospin. A peine les déclarations de bonnes intentions étaient elles échangées qu’on a vu Blair suivre Bush dans la guerre en Irak tandis que la France dirigée par Chirac et Jospin se dissociait profondément de la Grande Bretagne.

De même votre editorial de M.Rusbridger sonne plus comme l’affirmation d’un nouveau leadership anglais sur la question du réchauffement climatique que comme une main tendue à François Hollande. En effet il n’est fait aucune mention aucune allusion aux prochaines élections en Grande Bretagne qui pourraient conduire le leader travailliste Ed Miliband au pouvoir. Votre appel est écrit comme si la victoire des travaillistes aux elections de ce mois de mars était déjà acquise et que la prise de direction des anglais sur cette COP 21 allait résulter de cette victoire électorale.

En ce qui nous concerne nous ne demanderions pas mieux que d’être dirigé par des anglais dans la lutte contre le réchauffement climatique. Après tout s’est ce qui s’est produit pendant la deuxième guerre mondiale et ceux qui ont accepté la gouvernance de Churchill s’en sont bien mieux sorti que ceux qui ont cherché leur salut du coté germanique. Il a d’ailleurs été utilisée plusieurs fois la comparaison entre la collaboration avec les nazis et la négation du réchauffement climatique, les USA se refusant à s’engager dans la guerre contre la pollution de même qu’ils avaient choisi l’isolement dans les années 1940.

Le problème avec les anglais et votre texte le confirme encore c’est qu’ils voient tout à travers la valeur. Bien qu’Adam Smith ne parlait pas encore du climat dans "la richesse des nations", sous la directions du professeur Stern, on a entrepris de tous comptabiliser et on est persuadé qu’on luttera contre la pollution par le financement du coût d’opportunité. Ca fait trente ans que ce calcul d’assureur existe. Parfait sous l’angle de la rationalité il n’a fixé aucun délai impératif et les responsables, politiques ou industriels se sont tous défilés de leurs obligations les uns après les autres de la COP 0 à la COP 21. de Johannesburg en 2002 jusqu’à Lima en 2014.

Français ou anglais personne ne veut payer la pollution et ce n’est pas avec des droits à polluer qu’on s’en sortira. Il faut une planification autoritaire qui est la seule méthode capable de faire face aux tricheries, aux diverses irrégularités et enfin à la cupidité. Jusqu’à présent on a calculé un coefficient général à ne pas dépasser. On a repartit ce coefficient entre les nations et ceci fait tout le monde est rentré chez soi en attendant que la répartition soit gentillement mise en œuvre sans aucun contrôle.

Qui peut faire encore confiance au calcul des droits a polluer, détourné sans cesse par des lobbies bien plus puissant que l’ONU, dont d’ailleurs il faudrait sortir parce que l’organisation des nations unies est par ailleurs grevée de façon irrémédiable par le veto de la Russie ?

Meleze

Voici les références de l’article de Bill Mac Kibben ->http://www.theguardian.com/environm...]qui fait suite aujourd’hui 09/03/2015 à celui de Rusbridger.

COMMENTAIRES
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité